Bleem! de nouveau poursuivi en justice par Sony

NiCO!
20 mai 2000 à 11h10
0
00044594-photo-playstation-logo.jpg
Dans moins de 3 mois, le juge saisi par Sony pourra décider du sort du célèbre émulateur de la console Sony Playstation : Bleem!

En effet, après la présentation à l'E3 des nouveaux produits de la firme californienne permettant d'utiliser un jeu Playstation sur un Dreamcast avec une bien meilleure résolution grâce à la puissance de la console Sega (Bleem!Pad) et même de connecter des Cartes Mémoire sur cette dernière (Bleem!Pod), la société japonnaise Sony qui ne parvient pas à réellement encore à imposer la nouvelle Playstation 2, a déposé une nouvelle plainte pour "violation de copyright", "violation de marque", "violation de brevet", "vols de secret de marque" et "compétition déloyale" à l'encontre de Bleem! et Connectix VGS (un autre émulateur Playstation sur PC et Mac).

00043599-photo-bleem-logo.jpg
Si les deux premières accusations ont déjà été déboutées dans le passé, les autres pourraient bien sceller le sort des émulateurs, d'autant plus que si le marché des émulateurs était assez restreint lors des dernières plaintes, une large diffusion des émulateurs disponibles partout pourrait inciter la justice à plus de rigueur au niveau des droits d'auteurs.
Modifié le 20/09/2018 à 15h32
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
scroll top