La fin des disques 3.5 pouces Matsushita

Par Vincent
le 16 novembre 2004
 0
Matsushita a annoncé qu'il pensait cesser de produire des Disques durs 3.5 pouces. Cette annonce intervient après l'expiration d'un contrat qui chargeait Matsushita de produire des disques 3.5 pouces destinés au marché des serveurs, pour le compte de Maxtor.

Matsuhita prévoit ainsi de fermer son usine japonaise responsable de ces productions, au mois de mars prochain. Le fabricant devrait toutefois continuer de produire des disques 1.8 pouces, notamment pour le compte Toshiba qui alimente avec ces disques, des PC portables et le baladeur audio numérique d'Apple, l'iPod.

De son côté, Maxtor aurait décidé de produire l'ensemble de ses disques 3.5 pouces en interne.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Withings permet à la Body Cardio de calculer votre vitesse d'onde de pouls
Nintendo s'apprêterait à lancer une version plus petite et moins chère de la Switch
Iliad (Free) prépare une annonce sur sa stratégie fixe et mobile le 7 mai
L'épisode 1 de la dernière saison de Game of Thrones piraté 54 millions de fois en 24h
Les Britanniques devront bientôt prouver leur âge pour accéder aux sites pornos
Le Samsung Galaxy Fold accuse de graves problèmes d’écran le rendant inutilisable
Ubisoft propose Assassin's Creed Unity en téléchargement gratuit sur PC pendant une semaine
HBO annonce l'arrivée de la saison 3 de Westworld en 2020
L'Union européenne observe de très près les pratiques fiscales de Google en Irlande
E3 2019 : les principales rumeurs et annonces attendues pour l'événement
#PictureEarth : la NASA organise un challenge photo pour le Jour de la Terre
Salon Auto de Shanghai - Après la Peugeot e-208 électrique, voici la Peugeot 508 hybride
Intel se retire du marché des modems 5G pour smartphones
La série The Witcher devrait sortir sur Netflix au dernier trimestre 2019
La police utilise massivement la localisation GPS de Google pour rechercher des suspects
scroll top