Sony condamné à payer 82 millions de dollars

Par Vincent
le 23 septembre 2004 à 18h28
0
00050908-photo-justice.jpg
Le géant nippon Sony a été condamné par la cour de San Francisco à payer la somme de 82 millions à la société Immersion. Cette firme est spécialisée dans la mise au point de technologies pour les périphériques de contrôle comme celles utilisées avec les joysticks / joypads.

En février 2002, la société a déposé plusieurs plaintes contre Microsoft et Sony accusés de violer plusieurs brevets d'Immersion à travers la commercialisation de leurs consoles Xbox et Playstation 2. Initialement, Immersion avait demandé près de 300 millions de dollars à titre de dommages et intérêts. L'affaire qui oppose Immersion et Microsoft n'a pas encore été jugée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
Renault dévoile un concept du nouveau Kangoo Z.E.
Freebox Delta : le fair-use enfin activé
Présidentielles de 2020 : la Virginie-Occidentale veut autoriser les votes via blockchain
Les véhicules électriques sont-ils vraiment plus polluants que les voitures essence ?
🎯 French Days 2019 : les meilleures offres, promos et réductions chaque jour !
Oppo : Suivez avec nous et en direct l’annonce et le lancement du nouveau flagship, Reno !
Les bots malveillants représentent plus de 20% du trafic web
scroll top