Toshiba met officiellement un terme au HD DVD

19 février 2008 à 10h25
0
00891494-photo-logo-hd-dvd-barr-rouge.jpg
Rien ne va plus, les jeux sont faits. Comme prévu, Toshiba vient d'annoncer, à l'occasion d'une conférence de presse organisée ce 19 février à Tokyo, le retrait de son format optique dédié à la haute définition du marché. Le groupe indique qu'il cessera progressivement ses livraisons de lecteurs HD DVD jusqu'à la fin du mois de mars, date à partir de laquelle il ne fabriquera ni ne développera plus de nouveaux lecteurs. Toshiba s'engage toutefois à assurer le suivi des produits déjà présents sur le marché, notamment en termes de service après-vente.

« Nous avons longuement analysé et évalué quel serait l'impact sur le long terme de la poursuite de ce qui apparait comme une "guerre pour le format nouvelle génération" et nous sommes arrivés à la conclusion qu'une décision rapide contribuera mieux au développement du marché », a déclaré ce matin Atsutoshi Nishida, président et CEO de Toshiba. La lutte qui opposait le HD DVD au format Blu-ray défendu par Sony était en effet perçue par les analystes comme un frein au développement du marché de la haute définition.

Toshiba, qui poursuivra en revanche le développement de lecteurs DVD, n'explicite pas ses plans en matière de formats haute définition. Aux rumeurs qui affirment que le groupe pourrait basculer vers la fabrication de leurs Blu-ray, ou oeuvrer à la construction de leurs hybrides afin de permettre l'utilisation des médias déjà vendus dans le commerce, Atsutoshi Nishida répond pour le moment que la stratégie future du groupe n'est pas encore définie. Hier, suite à l'anticipation de cette annonce, le cours de l'action Toshiba a gagné 5,7% à la bourse de Tokyo.

Dans ce qui constitue sans doute la plus importante bataille de formats que l'on ait connu depuis l'affrontement VHS / Betamax, Sony remporte donc ici une large victoire, pressentie depuis le début du mois de janvier et les défections successives au HD DVD de Warner, puis de Netflix ou Wal-Mart. Toshiba menait pourtant depuis quelques mois une politique tarifaire des plus agressives, qui avait permis d'abaisser le seuil d'accès à une platine HD DVD de salon à environ 150 euros.

D'après les chiffes évoqués ce matin par Toshiba, un peu plus d'un million de lecteurs HD DVD auraient été mis en circulation début 2008. Les Etats-Unis en compteraient environ 900.000, dont 300.000 lecteurs Xbox 360, alors que l'Europe en abriterait quelque 10.000, et le Japon quelques dizaines de milliers d'unités.

Cette annonce est un coup dur pour les partenaires de Toshiba, et tout particulièrement pour ceux qui avaient choisi d'accorder une confiance exclusive au HD DVD. Du côté des studios, Universal et Paramount risquent maintenant de se tourner vers le format Blu-ray, alors que la rumeur prête déjà à Microsoft l'intention de proposer un lecteur externe à ce format pour sa console Xbox 360. Toshiba, pour sa part, affirme dans un communiqué son intention de « maintenir sa collaboration avec les sociétés » ayant participé au HD DVD. « Dans la perspective de futures opportunités commerciales, Toshiba étudiera la possibilité de mettre en place une coopération avec ces entreprises, basée sur les nombreux actifs acquis dans le cadre du développement du HD DVD », conclut le fabricant nippon, laissant la porte ouverte à de nombreuses spéculations.
Modifié le 18/09/2018 à 15h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Windows Vista Service Pack 1 en test sur Clubic
Thunderbird : Mozilla Messaging ouvre ses portes
  Secret Files 2  s'illustre à nouveau
Microsoft : des outils de développement gratuits
Mtron : un autre SSD de 128 Go performant
LA BBC s'apprêterait à vendre ses séries via iTunes
Quatre images de plus pour  Alternativa
Microsoft met ses outils de développement à disposition des étudiants
  SimCity Sociétés Destinations  , un City Pack
Orange lance l'iPhone d'Apple en version 16 Go
Haut de page