Obi-Wan Kenobi : comme promis, Disney dévoile un trailer inédit lors du Star Wars Day

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
04 mai 2022 à 15h23
12

Chose promise, chose due ! En ce 4 mai 2022, soit la journée annuelle consacrée à Star Wars, Disney a diffusé une nouvelle bande-annonce pour sa mini-série consacrée à ce cher Obi-Wan Kenobi.

La saga créée par George Lucas a encore de belles années devant elle. Et cela ne passera pas uniquement par le cinéma puisque Disney va également continuer de produire des séries pour étoffer le lore de la franchise. Après le succès de The Mandalorian, c'est une mini-série de six épisodes qui sera diffusée prochainement sur le service de SVoD du géant américain.

Obi-Wan Kenobi © © Disney - Lucasfilm
© Disney

La nostalgie va encore frapper la galaxie

Le trailer mis en ligne pour le Star Wars Day nous offre un bref aperçu de cette « nouvelle » histoire avec Obi-Wan Kenobi pour personnage principal. L'intrigue prendra place 10 ans après les événements tragiques de Star Wars : La Revanche des Sith. L'échec du protagoniste campé par Ewan McGregor lié à l'ascension de Dark Vador sera assez logiquement le thème central de cette épopée.

Obi-Wan Kenobi © Disney
© Disney

Un casting prestigieux répond présent puisque outre Ewan McGregor on retrouvera également Hayden Christensen sous le masque de Vador. De son côté, Deborah Chow (The Mandalorian, Fear the Walking Dead, American Gods…) se charge de la réalisation. La série Obi-Wan Kenobi sera diffusée à partir du 27 mai prochain sur Disney+. Une affiche a également été publiée pour l'occasion.

À l'occasion du May The Fourth, aussi appelé « Star Wars Day », retour sur cette première décennie Star Wars sous l'égide du studio aux grandes oreilles, entre succès, déceptions et renouveau.
Lire la suite

Source : Disney+

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
8
taist
disney et sa nouvelle politique LGBT va t’il promouvoir le coming out d’Obi-wan Kénobi ? dans leur folie actuelle, ils en sont bien capable !
_J2B
Haha les vieux réacs qui supportent pas le changement, magique.<br /> Sinon le trailer donne envie, à voir s’ils respecteront les fans en sortant un travail de qualité. Bon l’histoire de l’Inquisition et les antagonistes font quelque peu penser à un certain Jedi Fallen Order.
TAURUS31
Quand une minorité impose sa vision a la majorité je vois pas ce qu’il y a de magique.<br /> Quand on fait les choses artificiellement, pour rentrer dans le moule, je vois pas ce qui a de magique<br /> Imposer, obliger, normer est la meilleure des façons de monter les gens les uns contre les autres.<br /> On se croirait revenu au temps de l’Inquisition et de la pensée unique.<br /> Et ce que j’aime le plus, c’est les personnes, qui pour existaient dans de monde, suive le mouvement pour être dans la vague du moment.<br /> C’est ce que j’appelle des girouettes, leur personnalité s’orientent en fonction des tendances du moment .
_J2B
Là tu parles toi-même d’une minorité bruyante et casse-pieds qui chouinent pour un oui ou pour un non. Sauf que reconnaître les droits LGBT c’est une avancée sociale tout ce qu’il y a de plus normale.<br /> Quand MLK ou Rosa Parks luttaient pour les droits des noirs tu réagissais pareil ? Ou tu vas me dire que c’était pas pareil pour X raison ? Quand tu as vu un stormtrooper noir, tu as réagi comment ?<br /> Perso, voir un Jedi gay, lesbienne ou trans, je m’en balance et je vais pas crier à la propagande LGBT et à la bien-pensance. Ils existent dans la vraie vie, ça peut être compréhensible qu’ils soient représentés en fait.
julla0
Enfin une bonne série SW?
Space_Boy
aha…moi je reste scotché quand je vois un truc de Star Wars…les storm troopers, les jedis, les dunes de sable, les droids, … Sans doute des grands souvenirs du film de 1977 quand j’avais 10 ans. Les bons contre les méchants…ca marche toujours.<br /> En plus, il y a le Ewan dedans…je l’aime bien comme acteur.
ypapanoel
c’est une question de proportion. Et quand dans une série toutes les minorités sont représentées pour leur faire plaisir dans un éventail de seulement 10 personnages (pardon… plutôt pour éviter qu’elles ne se répandent en larmes de crocodile sur les « rézos » pour cause de « stigmatisation »), alors la proportion devient aberrante.<br /> C’est ce qui en dérange pas mal, comme Taurus31. Moi aussi d’ailleurs.<br /> mais bon on a dérivé hors sujet : fan de SW depuis longtemps j’ai baillé devant les 7-8-9 et en fait depuis le rachat de Disney, à part l’excellent Rogue One, tous les films sont au mieux passables, voir bien pire.
_J2B
@taist oops tu voulais dire quelque chose peut-être ? Peut-être que la modération veut te faire taire, toi qui sais tout et à qui personne ne t’imposera rien. Quelle dictature…<br /> Pour répondre à @ypapanoel pour le coup je peux comprendre, mais pourquoi y attacher de l’importance ? C’est ça que je ne comprends pas.<br /> Pour reprendre ce même exemple, je suis blanc et jamais il ne me viendrait à l’esprit de ne pas aimer un film voire de ne pas le supporter car il n’y a que des noirs dedans. Pourtant les proportions sont là : le monde n’est pas rempli de noirs, mais un film peut l’être et (heureusement) être excellent.<br /> Le contenu du film de diffère pas. C’est l’idée de faire une affaire personnelle quelque chose qui ne l’est pas. Donc en quoi un film avec quelques LGBT changerait quoique ce soit à la qualité du film ? Car c’est clairement ce qui est sous-entendu par le prix Nobel du dessus.
_J2B
Tu vois, pour le coup je trouve Rogue One très mauvais : un jeu d’acteur digne d’une série B (l’aveugle qui parle simplement à la force comme si c’était un Dieu et qui passe le champ de bataille comme ça), l’actrice principale qui manque de charisme, un scénario qui n’apprend absolument rien vu que le film est résumé en une seule phrase dans l’épisode IV. Seule la scène finale, purement fan service d’ailleurs, est réussie. Quant au fait de donner la mort à tous les protagonistes, ça aurait pu être émouvant s’ils avaient été attachants et/ou charismatiques.<br /> Personnellement, j’ai pris davantage de plaisir devant la postlogie qui, si elle avait été écrite de facon cohérente par un seul et unique real, aurait pu être grandiose. Au lieu de ça, elle est juste pas mal à mon goût.<br /> Comme quoi les goûts et les couleurs diffèrent tellement d’une personne à l’autre. Que certains l’impriment, ce serait bien pour éviter de propager des discours haineux et réactionnaires.
ypapanoel
pour répondre à ta dernière question : ça le devient quand ça sent le forçage de quotas. Et souvent ça se sent : le quota en question (peu importe lequel, LGBT dans ton exemple) tombe comme un cheveu sur la soupe, n’apporte rien à l’histoire voir la ralentit car il faut bien lui trouver son 1/4h d’existentiel.<br /> Pour ton exemple de « il ne me viendrait à l’esprit de ne pas aimer un film voire de ne pas le supporter car il n’y a que des noirs dedans » : c’est pas le sujet : ça se passe où et quand le film en question? Au Sénégal aujourd’hui? A Saigon dans un monde cyberpunk? A la Nouvelle Orléans en 1800? A new York dans les années 80? A Nuremberg en 36? A Chambord en 1700?<br /> Dans les exemples ci-dessus, dans certains cas le contraire serait aberrant, dans d’autres ça collerait bien, dans d’autres ça clocherait totalement.<br /> Et la réinterprétation de certains personnages peut être également problématique<br /> Cet effet est surtout visible dans les films « mainsteam », et je trouve en effet que c’est une dérive. Voilà mon propos, rien de plus.<br /> Et comme d’hab le monde est plein de nuances de gris : impossible de généraliser totalement.
_J2B
Dans un pays imaginaire comme Black Panther.<br /> Je comprends ton point de vue et il est plus mesuré et cohérent que les précédents commentaires.<br /> Coller Obi-Wan en gay pour reprendre le premier tro… commentaire, ça ne pourrait pas se faire car il y a tout un pan de l’univers étendu (même si plus canon) qui serait fichu en l’air. Disney le fera jamais car ça peut justement faire perdre trop d’argent et multiplier les critiques.<br /> Au-delà de cette question, si cela ne gênait pas l’histoire, je ne vois pas le problème. Encore une fois tant que l’histoire n’est pas centrée sur ça.
suRy
La polémique bidon en commentaire surtout quand on sait qu’Obi-wan était amoureux de Satine donc hétéro. Bonne journée.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page