Google contre-attaque Brave qui l'accuse de ne pas respecter le RGPD

Yvonne Gangloff Contributrice
06 septembre 2019 à 11h05
0
RGPD

Récemment, Brave accusait Google de transmettre les données personnelles de ses utilisateurs aux annonceurs, et cela sans les prévenir. Google lui répond.

Suite aux accusations de Brave, c'est la CNIL irlandaise qui se chargeait de l'enquête. C'était sans compter sur la réaction de Google, qui contre-attaque.

Rappelons les faits

Il y a quelques temps, nous vous informions que la CNIL irlandaise avait été avertie par Brave des pratiques de la firme de Moutain View.

En effet, Google aurait enfreint le RGPD au profit des annonceurs, en leur envoyant des données privées de ses utilisateurs, illégalement puisque dans le plus grand secret.

Plus précisément, Brave s'en prend à la marketplace d'enchères publicitaires de Google, Authorized Buyers, active sur 8,4 millions de sites web. En effet, Google aurait transmis de nombreuses données grâce à des pages cachées, à partir de cette marketplace.


Google nie transgresser le RGPD

C'est suite à une demande du média Tom's Hardware que Google a commenté les accusations de Brave.

Dans cette réponse, le géant américain affirme : « Nous n'envoyons pas d'annonces personnalisées ni d'enchères publicitaires aux annonceurs sans le consentements des utilisateurs ».

De plus, Google déclare coopérer avec la DPC (la Data Protection Commission, soit la fameuse CNIL irlandaise) et l'ICO, (l'Information Commissioner's Office, soit l'organisme britannique indépendant chargé de protéger les données personnelles), qui « étudient déjà les enchères en temps réel (ou real time bidding, RTB, le principe d'attribution des espaces publicitaire en temps réel popularisé par Google, ndlr.) pour s'assurer de leur conformité avec le RGPD ».

Voilà donc qui semble répondre aux accusations de Brave, reprochant à Google de partager des données privées de ses utilisateurs. La DPC étant l'organisme chargé de faire respecter le règlement général sur la protection des données auprès de Google, dont le siège européen est installé à Dublin, c'est certainement par ce biais que nous parviendront les suites de cette affaire...

Source : Tom's Hardware
Modifié le 06/09/2019 à 11h27
8 réponses
7 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Sans enquête antitrust, Windows Mobile aurait dominé Android... selon Bill Gates
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
La Chine lutte contre l'addiction au jeu en imposant un couvre feu et une limite de temps quotidienne
Pick-up Tesla : cochez la date, le concurrent du Rivian R1S présenté dans deux semaines
Le Samsung Galaxy Fold en rupture de stock en cinq petites minutes en Chine
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Un bouton sur Netflix pour passer les blagues sur Donald Trump pendant un spectacle
Edge basé sur Chromium, aka Chredge, sera bien disponible sur Linux

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top