Google contre-attaque Brave qui l'accuse de ne pas respecter le RGPD

06 septembre 2019 à 11h05
0
RGPD

Récemment, Brave accusait Google de transmettre les données personnelles de ses utilisateurs aux annonceurs, et cela sans les prévenir. Google lui répond.

Suite aux accusations de Brave, c'est la CNIL irlandaise qui se chargeait de l'enquête. C'était sans compter sur la réaction de Google, qui contre-attaque.

Rappelons les faits

Il y a quelques temps, nous vous informions que la CNIL irlandaise avait été avertie par Brave des pratiques de la firme de Moutain View.

En effet, Google aurait enfreint le RGPD au profit des annonceurs, en leur envoyant des données privées de ses utilisateurs, illégalement puisque dans le plus grand secret.

Plus précisément, Brave s'en prend à la marketplace d'enchères publicitaires de Google, Authorized Buyers, active sur 8,4 millions de sites web. En effet, Google aurait transmis de nombreuses données grâce à des pages cachées, à partir de cette marketplace.


Google nie transgresser le RGPD

C'est suite à une demande du média Tom's Hardware que Google a commenté les accusations de Brave.

Dans cette réponse, le géant américain affirme : « Nous n'envoyons pas d'annonces personnalisées ni d'enchères publicitaires aux annonceurs sans le consentements des utilisateurs ».

De plus, Google déclare coopérer avec la DPC (la Data Protection Commission, soit la fameuse CNIL irlandaise) et l'ICO, (l'Information Commissioner's Office, soit l'organisme britannique indépendant chargé de protéger les données personnelles), qui « étudient déjà les enchères en temps réel (ou real time bidding, RTB, le principe d'attribution des espaces publicitaire en temps réel popularisé par Google, ndlr.) pour s'assurer de leur conformité avec le RGPD ».

Voilà donc qui semble répondre aux accusations de Brave, reprochant à Google de partager des données privées de ses utilisateurs. La DPC étant l'organisme chargé de faire respecter le règlement général sur la protection des données auprès de Google, dont le siège européen est installé à Dublin, c'est certainement par ce biais que nous parviendront les suites de cette affaire...

Source : Tom's Hardware
Modifié le 06/09/2019 à 11h27
10
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top