Loongson : les perfs des processeurs chinois s'envolent à la poursuite d'Intel et AMD

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
04 septembre 2022 à 23h58
33
Loongson © © Loongson
© Loongson

68 %, c'est le gain de performances promis en single-core par les nouveaux CPU Loongson 3A6000 face à la précédente génération de processeurs du fabricant chinois. Cette montée en puissance devrait leur permettre d'approcher la prestation des architectures Zen 3 et Tiger Lake d'AMD et Intel.

L'empire du Milieu semble bien décidé à rattraper à marche forcée son retard sur le terrain des CPU. À l'occasion d'une conférence biannuelle organisée avec ses actionnaires, le fabricant chinois Loongson a annoncé le lancement prochain d'une nouvelle gamme de processeurs censée développer des performances suffisamment importantes pour tutoyer celles des anciennes générations de processeurs d'Intel et AMD.

AMD et Intel bientôt égalées ?

Pour ses processeurs 3A6000, Loongson prévoit notamment de passer sur sa nouvelle architecture LA664 (en lieu et place du design GS464V employé l'an passé pour ses puces 3A5000). Ce changement d'architecture se montre prometteur sur le papier avec un gain en IPC suffisamment notable pour permettre aux puces 3A6000 d'égaler les architectures AMD Zen 3 et Intel Tiger Lake. Une projection intéressante puisque les puces sino-chinoises de Loongson seraient alors capables de rivaliser avec l'avant-dernière génération de processeurs lancée par les deux géants américains.

Dans le détail, Loongson évoque en outre une hausse substantielle des performances en calcul single-core par rapport à sa précédente gamme de processeurs. En l'occurrence, le fabricant parle de +68 % en single-core floating-point et +37 % en single-core fixed-point.

loongson-2
loongson-3

© Loongson

Des processeurs chinois… voués au marché chinois

Comme le rapporte WCCFTech, Loongson semble dans un premier temps vouloir concurrencer certaines puces AMD Ryzen et EPYC sur le marché chinois. Pour ce faire, la firme prévoit de commercialiser ses premières puces 3A6000 à 16 cœurs au début de l'année 2023, rapidement suivies par les variantes à 32 cœurs mi-2023. En 2024, les gammes 3A7000 prendront alors la relève en offrant jusqu'à 64 cœurs.

Pour rappel, Loongson avait dévoilé l'année dernière ses CPU quad-core 3A5000 utilisant pour leur part l'architecture 64 bits chinoise GS464V. Ce design prenait déjà en charge la mémoire DDR4-3200 en bicanal, ainsi qu'un module de chiffrement primaire, deux unités vectorielles de 256 bits par cœur et quatre unités arithmétiques logiques. WCCFTech souligne que la nouvelle lignée de processeurs annoncée par Loongson fonctionne elle aussi avec quatre contrôleurs HyperTransport 3.0 SMP, qui permettait l'an dernier à « plusieurs 3A5000 de fonctionner à l'unisson dans un seul système ». Une solution pertinente sur le marché des centres de données et des serveurs, notamment.

Source : WCCFTech

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
33
23
Martin_Penwald
Comme je le comprends, ces processeurs sont compatibles MIPS64, et émulent en partie les instructions x86.<br /> Je ne suis pas sûr qu’on puisse installer facilement des logiciels x86 standards sur un ordinateur équipé d’un tel processeur.
max6
par contre le noyau linux a une déclinaison MIPS64 et la Chine a une distribution linux à elle qu’elle prévois de mettre en place dans tous le ordinateurs officiels (c’est déjà en partie fait si je ne m’abuse) et qu’elle distribue gratuitement à qui veut t’utiliser. Ceci explique peut-être cela si on y ajoute les sanctions américaines interdisant l’utilisation de leur brevets et possiblement dans l’avenir de leur logiciels.<br /> De ce fait pour les Chinois disposer d’un processeur et de l’OS avec tous les logiciels compatible devient à moyens termes une nécessité de survie, au moins pour les administrations et les armées.
pecore
« 68%, c’est le gain de performances promis… »<br /> Je me suis arrêté là. Les promesses de perfs, on a déjà soupé plus qu’abondamment et à toutes les sauces, ras le bol. Et c’est encore plus vrai venant d’acteurs qui n’ont pas encore faits leur preuve à l’international.<br /> En ce qui me concerne, tout article traitant de performances CPU ou GPU ce qui ne sera pas étayé de chiffres issus de tests sérieux sera dorénavant ignoré. Trop, c’est trop.
SPH
Méfiance en effet. Pis ça ne se vends qu’en chine…
MattS32
Martin_Penwald:<br /> Comme je le comprends, ces processeurs sont compatibles MIPS64, et émulent en partie les instructions x86.<br /> Ce n’est pas directement de l’émulation x86 par le CPU.<br /> Mais effectivement, l’ISA des Loongson a plusieurs extensions par rapport à l’ISA MIPS64 (qui n’est officiellement plus l’ISA de base des Loongson depuis quelques temps, mais en réalité la « nouvelle » ISA est quand même très largement pompée de MIPS64, avec un peu d’inspiration de RISC-V), et l’une de ces extensions est un ensemble d’instructions destinées à faciliter l’émulation de x86 et d’ARM. Je suppose qu’il s’agit en fait d’une implémentation maison d’instructions x86 et ARM pour lesquelles il n’y a pas d’équivalent direct dans l’ISA MIPS, et/ou pour lesquelles la traduction en MIPS nécessiterait trop d’instructions.<br /> Mais ces instructions d’aide à l’émulation sont quand même distinctes des instructions x86/ARM (le CPU ne peut pas recevoir directement le code binaire x86/ARM), donc il faut passer au préalable par une couche d’émulation logicielle qui va traduire le binaire x86/ARM en binaire Loongson.<br /> Traduction logicielle qui peut à priori être faite avec Qemu, qui justement supporte l’ISA Loongson depuis peu (à voir s’il utilise vraiment ces extensions ou si pour l’instant il se contente de faire de la traduction x86-&gt;MIPS) : QEMU version 7.1.0 released - QEMU
EmmaCucurbita
Merci pour cette explication détaillée. Je ne connaissais pas l’émulation logicielle !
Martin_Penwald
Ça semble logique.<br /> Mais donc parler de 68% de performance en plus, ça ne dit pas grand’chose. C’est juste de baratin commercial.
ivico
On connaît la finesse de gravure ?
jaceneliot
Eh bah tu es en colère toi dis donc ! Plus sérieusement, les rumeurs sont quasiment toujours très proches de la réalité.
papem
Tout comme le Japon était moqué dans les années 60, la Chine va dans quelques années tailler aussi des croupières aux deux leaders actuels des processeurs, et tant mieux pour le consommateur, car les prix sont devenus délirants.
eykxas
Ben déjà ils ne seront jamais à l’international, et puis le % de perfs on s’en fout. Ce qui est intéressant, c’est le fait qu’ils progressent. Ce qui démontre qu’avec un peu de moyens, on peut parfaitement se passer d’Intel ou AMD.<br /> De quoi inciter l’Europe à accélérer son projet d’indépendance en semi-conducteur ? J’espère !
chabgyver
Toute cette concurrence face à la domination étasunienne est bienvenue, les russes, même s’ils sont à la traine, travaillent eux aussi à développer leur propre technologie, et il y en aura d’autres et c’est tant mieux.
pecore
Vous sembler tous applaudir que la Chine essaye de se passer des CPU ricains.<br /> Alors d’abord, je n’y crois pas. La Chine donne des signes d’être très en avance et de progresser très vite mais dès qu’on gratte un peu on voit que beaucoup de ces avancées sont en fait des copies de technologies prises à droite et à gauche ou du rebranding de matériel étranger. La Chine progresse sans doute, mais pas aussi vite que la propagande d’état veut le faire croire. Donc ce n’est vraiment pas demain la veille qu’ils auront un CPU capable de rivaliser avec un Ryzen, ni après demain d’ailleurs, au vu du fort ralentissement de l’économie chinoise.<br /> Ensuite, quel intérêt a un CPU qu’on n’exporte pas à part conforter encore un peu plus l’esprit nationaliste et isolationniste d’un pays. La dépendance aux semi-conducteurs américains et peut être une des choses qui font que la zone indo-pacifique ne bascule pas dans la guerre, nous entrainant tout avec elle et avec des conséquences qu’on ne peut commencer à imaginer. Ne soyez donc pas trop pressés que ça arrive.
octokitty
Une concurrence qui viendrait de la même sphère d’influence est souhaitable, pas lorsque ça vient de l’autre côté. Mais le marché dans cette première est verrouillé par les Américains (x86_64) et Britanniques (ARM)…
epi2mais
C’est assez comique en fait : les sanctions ont pour but de ralentir le progrès de la Chine, mais ont constamment l’effet contraire de la renforcer en l’oblgeant à développer tout par elle même. Les anti-chinois grinceront des dents, mais passé le stade de la contrefaçon, la chine commence maintenant à réellement créer ses propres puces, voire même innove dans d’autres domaines.<br /> Ce qui au final n’est pas plus mal pour le consommateur, car cette concurrence bienvenue fera baisser les prix dans un marché dominé par des monopoles…
epi2mais
Si jamais une société européenne tentait de faire de l’ombre aux géants que sont intel ou amd, elle se prendrait des sanctions commerciales, des pressions, etc… Bref aucune chance.<br /> Personne ne va piquer les clients des américains ou sinon c’est l’exécution capitale en public.
MHC
Excellente nouvelle, la concurrence ne peut pas faire de mal, au contraire.
tux.le.vrai
et bien moi, je ne me réjouis pas de la montée en puissance de la Chine, qui vient de menacer l’occident récemment, alors qu’ils n’ont pas (encore) la supériorité militaire.
philumax
La Chine, a largement les moyens de se passer de l’occident. Leur marché est immense…
xryl
Ils ne peuvent pas exporter ce type de CPU car Intel ayant la main mise sur les licences x86 (et AMD sur l’AMD64), dès que le CPU sort de Chine, Intel fera bloquer la distribution et/ou la vente. Du coup, en fait, on s’en fout des performances d’un processeur maison, nous n’en verrons pas l’ombre de la couleur, ils peuvent annoncer ce qu’ils veulent.<br /> Le seul problème qu’essaye de résoudre la Chine, c’est de faire tourner tous les logiciels de des machines de productions (qui sont souvent sur x86/Windows XP piraté), donc il leur faut un processeur qui réplique à 100% (ou proche des 100%) l’architecture en question.<br /> Si les américains voulaient vraiment donner un coup de pied dans la fourmilière, ils interdiraient l’utilisation de tels logiciels (via l’interdiction d’exportation ITAR qu’ils utilisent à tire larigot) et des machines de productions et en quelques années la chine se retrouverait avec des machines dépassés. Sauf que la plupart de ces logiciels sont faits en Europe et que ITAR n’est pas applicable pour eux…
merotic
Mais pourquoi ne passent-ils tout simplement pas à RISC-V quitte à être vraiment indépendant?<br /> Ils ont le personnel pour refaire tous les logiciels alors autant faire le grand saut sachant que RISC-V est le concurrent potentiel et prometteur des ARM.
MattS32
xryl:<br /> Ils ne peuvent pas exporter ce type de CPU car Intel ayant la main mise sur les licences x86 (et AMD sur l’AMD64), dès que le CPU sort de Chine, Intel fera bloquer la distribution et/ou la vente.<br /> Ce ne sont pas des CPU x86, Intel n’a rien à dire.
xryl
Tu te trompes. Tu ne peux pas implémenter l’ISA x86/AMD84/IA64 sans l’accord d’Intel, que ton CPU soit ou pas un x86, du moment qu’il exécute les instructions x86, tu es en faute. Même Apple a fait super gaffe pour que son M1 ne possède pas la possibilité de décoder du x86 en hardware et a fait un soft en béton pour convertir de manière optimale le x86 en ARM64 (et/ou autre chose) en software.<br /> Ici, ces CPU implémentent des instructions x86 (mais pas toutes), mais ça suffit pour que ce soit illégal de les distribuer.
MattS32
xryl:<br /> Ici, ces CPU implémentent des instructions x86 (mais pas toutes), mais ça suffit pour que ce soit illégal de les distribuer.<br /> Tel que je l’ai compris, non, justement, ils n’implémentent pas directement des instructions x86. LoongBT a des instructions équivalentes à certaines instructions x86 pour faciliter l’émulation, mais ça reste de l’émulation, et ça repose sur une couche logicielle, genre Qemu, pour traduire les instructions x86 vers leur équivalent LoongBT.<br /> Pour rappel, il y a une vingtaine d’années, il y a même eu sur le marché des CPU émulant directement le x86 avec une couche logicielle bas niveau intégrée dans le CPU, les Transmetta de Crusoe, donc au final des CPU ayant quasiment une ISA x86, et ils ont été commercialisés sans avoir besoin de licence x86.
eykxas
Je ne partage aucune de tes inquiétudes. La mainmise des US sur les processeurs (et le software dans une moindre mesure) est et a toujours été une mauvaise chose. Comme il n’existe pas d’autre alternative (et ce n’est pas ARM qui va changer les choses) les US peuvent faire ce qu’ils veulent en terme de marché. Et nous autre, pauvre européens, nous n’avons qu’à subir leur lubies ? C’est hors de question ! (ça fait 40 ans qu’on subit, il serait peut être temps de changer)<br /> Il se passera quoi le jour où les US décideront de ne plus fournir l’europe, comme ils le font déjà pour la Russie et la Chine ? Bah on sera grave dans la merde avec une bonne partie de nos infrastructure et industrie bloqué.<br /> De l’autre côté, c’est la même chose avec la fabrication électronique de la Chine et Taiwan. Si pour une quelconque raison ils ne nous fournissent plus, c’est la fin des haricots.<br /> Il devient donc urgent qu’on puisse avoir de quoi répondre à ces situations. Et si il faut de la propagande Chinoise pour que nos dirigeants Européens se réveillent, alors que la Chine continue ! Et qu’elle en inspire d’autre ! Et ce même si il faut voler les technologies des autres pour ça.
gothax
C’est remarquable que l industrie chinoise des semi conducteurs avance.<br /> Merci pour la news Nathan
max6
d’un ce ne sont pas des X86 donc cela ne concerne aucunement intel, de deux la chine (enfin une société industrielle mais c’est un peu kif kif chez eux)a mis la main sur des licences X86 en rachetant VIA qui avait le droit de les exploiter. De ce fait ils peuvent parfaitement les vendre ou ils veulent.
MHC
Ils les vendront dans les pays qui sont dans leur sphère d’influence. L’Afrique, par exemple, ne va pas cracher sur des processeurs moins chers…
bmustang
et combien plus rapide qu’un processeur via nano ?
jeanlain
Mais bien sûr…<br /> Que les société européennes le fassent … en s’en donnant réellement les moyens surtout . Parce que d’autres y arrivent (ARM par exemple)…
MattS32
ARM est justement une société européenne…
jeanlain
Oui je sais. C’est justement ce que je dis. Où sont les sanctions commerciales et autres soit disant pressions ?
Tecepece
La Chine doit remercier à Donald Trump d’avoir ouvert la libéralisation des processeurs PC. J’espère qu’un jour nos pays européens puissent créer leur processeur.
xryl
Elles le font. ST Microelectronic est l’un des plus gros vendeur de puce ARM dans le monde (ARM c’est anglais). Reste à espérer qu’elles ne ratent pas le virage du RISC-V (je pense que c’est bien parti) et avec un peu de change l’AMD64 ne sera plus trop utilisé dans les années à venir.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Immersion, traduction... Google continue de révolutionner la recherche
Fire TV : Amazon dégaine une nouvelle box et un téléviseur QLED
Amazon met à jour ses enceintes Echo avec de tout nouveaux modèles
Réveillez-vous avec Halo Rise, le premier réveil connecté d'Amazon
Enfin ! Vous allez pouvoir réagir aux messages d'un iPhone depuis Android
Android : les développeurs abandonnent de plus en plus leurs applications, et c'est un vrai problème
Citroën entame son renouveau électrique avec... un vieux logo
VKontakte, le plus grand des réseaux sociaux russes, supprimé de l'App Store
Bientôt un écran de verrouillage type iOS 16 sur les Samsung ?
Véhicules électriques : BMW est très, très contente
Haut de page