Brave : une empreinte différente par navigation et session pour être totalement intraçable

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
10 mars 2020 à 09h04
0
Brave
© Brave

De moins en moins intéressés par les cookies, les annonceurs se remobilisent en masse sur les empreintes de votre navigateur Web pour vous suivre à la trace sur Internet.

Un constat posé par le navigateur Brave, qui travaille sur une fonctionnalité permettant de se soustraire à cette filature permanente.


Le fingerprinting : nouvel Eldorado des annonceurs du Web

Quel navigateur est utilisé, avec combien d'extensions, affichant quelles polices, sur quel type de machine, ... Depuis l'annonce par Google du blocage systématique des cookies tiers sur Chrome d'ici deux ans, les annonceurs et data brokers ont resserré leur focale non plus sur les trackers traditionnels, mais bien sûr les empreintes du navigateur des internautes.

Les informations abordées ci-dessus, couplées à d'autres (notamment le calcul de performances de certaines API) dessinent une image extrêmement précise de la personne qui est en train d'utiliser un navigateur. Tout comme nos empreintes digitales, l'empreinte de notre navigateur est unique et permet de nous identifier avec précision.

Nous suivre à la trace sur le Web est donc particulièrement aisé une fois que les annonceurs ont récupéré cette fameuse empreinte. Un énorme problème de confidentialité, admet Brave, que le navigateur compte bien adresser dans les prochains mois.


Que faire contre le fingerprinting ?

Ces derniers mois, les initiatives prophylactiques envers le fingerprinting ne remportent pas vraiment la faveur de Brave. Pourtant, Firefox jusqu'à Safari ont tous deux déployé des mesures permettant de s'en prémunir a minima. Insuffisant, juge Brave, qui pointe en réalité une inefficacité dans les méthodes employées par Mozilla et Apple.

Avec sa future fonctionnalité (d'ores et déjà intégrée à Brave Nightly) Brave ambitionne de créer une nouvelle empreinte de navigateur à chaque nouvelle session. « L'approche de Brave est de faire en sorte de rendre chaque navigateur complètement unique, aussi bien entre les sites qu'à chaque nouvelle session », expliquent les développeurs de Brave. « En faisant en sorte que votre navigateur semble totalement différent à chaque connexion, les sites Internet sont incapables de relier vos habitudes de navigation, et donc de vous traquer sur le Web ».

Pour l'heure, les résultats ne sont pas franchement probants. En se soumettant au test proposé par Brave sur son billet de blog (en utilisant l'outil Fingerprint.js), Brave Nightly ne semble pas réinitialiser son empreinte à chaque nouvelle connexion. Mais rappelons que le développement de la fonctionnalité n'en est encore qu'à ses balbutiements.

Dans l'attente, les utilisateurs Firefox peuvent toujours installer l'extension CanvasBlocker pour tenter de réduire la lisibilité de leur empreinte numérique. Néanmoins, la méthode utilisée ici altérera le code de certains sites Web, qui pourraient ne plus s'afficher correctement. Un problème que Brave ambitionne justement de résoudre avec sa méthode.

Source : Brave
Modifié le 10/03/2020 à 10h33
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Apple recommande de ne pas fermer votre MacBook si vous en cachez la webcam… voilà pourquoi
scroll top