Données bancaires : le malware Backoff aurait compromis 1 000 sociétés américaines

0
Le ministère de l'Intérieur des Etats-Unis émet un avertissement au sujet des conséquences de la diffusion d'un malware. Environ 1 000 sociétés utilisant des terminaux de paiement auraient été touchées par « Backoff ».

00FA000001473574-photo-dossier-s-cu-s-curit-informatique.jpg
Le ministère de l'Intérieur des Etats-Unis a déjà lancé un avertissement. Dans une note (.pdf), il alerte les professionnels quant à la diffusion d'un malware baptisé Backoff capable de s'introduire dans les terminaux présents sur certains points de vente. Il est ensuite en mesure de récupérer des données bancaires de cartes de crédit présentes dans les mémoires de ces appareils.

Le document précise que plus de 1 000 entreprises américaines seraient à ce jour infectées par cet élément, éventuellement à leur insu. Backoff est déjà responsable de vol de données chez des marchands tels que Supervalu ou encore UPS. A ce jour, 7 vendeurs ou fournisseurs de points de vente ont confirmé que plusieurs de leurs clients ont été affectés par le malware.

Visa a déjà confirmé l'an dernier une recrudescence des intrusions dans son réseau de vendeurs basés aux Etats-Unis. C'est pourquoi les autorités invitent dès à présent les professionnels à vérifier si leurs terminaux sont infectés par cette menace apparue fin 2013.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page