Ballot screen : un actionnaire de Microsoft attaque

Olivier Robillart
Publié le 15 avril 2014 à 09h39
Microsoft ne semble pas en avoir terminé avec son « ballot screen », l'écran de choix du navigateur Web. Une nouvelle plainte vient d'être déposée par un actionnaire de la firme sur le motif qu'elle a manqué à ses obligations.

00FA000002919058-photo-microsoft-ballot-screen-update-2.jpg
Rappel des faits. En 2008 Microsoft avait été condamné à régler une amende de 899 millions d'euros (réduite à 860 millions) pour avoir intégré par défaut son navigateur Internet Explorer dans ses systèmes d'exploitation Windows. L'Europe avait demandé à ce qu'un choix puisse être effectué par les utilisateurs via une interface appelée « Ballot Screen ».

Une première plainte avait été déposée arguant du fait que cette interface n'était pas correctement déployée au sein de Windows 7 SP1. Microsoft s'était défendu, estimant qu'il s'agissait d'une erreur technique. Ce « Ballot screen » fut néanmoins absent de cet OS pendant 17 mois, une longue période pendant laquelle Microsoft est accusé de n'avoir rien fait pour corriger son erreur, ni programmé de correctif.

Ces mêmes arguments sont repris dans une nouvelle plainte, formée cette fois-ci par une actionnaire de Microsoft. Selon Reuters, Kim Barovic demande à la justice fédérale à Seattle de faire reconnaître les manquements de la direction de l'époque. Seraient ainsi visés les dirigeants et les membres du conseil d'administration de Microsoft, dont Bill Gates et Steve Ballmer.

Elle considère également que les causes et les origines menant à un défaut d'implémentation du Ballot screen n'ont pas été clairement identifiées. L'actionnaire demande en conséquence à ce qu'une nouvelle enquête soit menée de manière approfondie sur cet épisode.

De son côté, Microsoft est resté sur sa position. La firme a répété qu'elle n'avait manqué à aucune de ses obligations.
Olivier Robillart
Par Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.