Un hic sur le rachat Intel-McAfee ?

Par
Le 20 décembre 2010
 0
Comme prévu, le rachat de l'éditeur de sécurité McAfee par Intel est sous le regard de l'autorité européenne de la concurrence. Le pacte de 7,68 milliards de dollars passé entre les deux géants est donc à l'étude. Pourtant, la Commission européenne pourrait retarder cette union afin de « prolonger ses investigations ».

00a0000002330160-photo-mcafee-logo.jpg
A en croire le Wall Street Journal, la Commission européenne aurait exprimé son inquiétude lors de l'examen préliminaire du rachat. L'institution souhaite notamment en savoir plus sur la stratégie d'Intel d'introduire la sécurité au sein même des microprocesseurs.

Comme nous l'expliquions, Dave De Walt, le p-dg de l'éditeur de sécurité avait fait un point sur les activités futures de la firme. Après le récent rachat par Intel, McAfee s'est donné de nouveaux objectifs, notamment en matière de sécurisation des environnements virtualisés.

Lors d'une conférence, McAfee expliquait comment il souhaitait ajouter une dose de sécurité dans l'hyperviseur (plate-forme qui permet à plusieurs OS d'être « synchronisés » dans un environnement virtualisé). Pour confirmer cette position, Paul Otellini, le p-dg d'Intel, avait alors pris pour exemple l'AMT (Active Management Technology) utilisée dans les puces vPro d'Intel.

La Commission européenne va donc devoir se positionner sur cette intention de porter la sécurité à d'autres niveaux. Concrètement, elle s'inquiète que les deux firmes aient un accès privilégié aux technologies, ce qui pourrait nuire à la concurrence. Pour rappel, cette procédure d'étude a débuté en novembre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Intel

scroll top