Intel : pour Pat Gelsinger, P.-D.G. du groupe, les pénuries dureront encore quelques années

02 juin 2021 à 10h21
21
Intel © Intel
© Intel

Un discours assez généraliste, mais pas très optimiste pour le court terme…

Ce Computex 2021 a certainement une saveur particulière pour Pat Gelsinger, puisque c’est son premier aux commandes d’Intel. Lors de la conférence de sa société, le nouveau P.-D.G. a prononcé un discours assez généraliste sur l’état actuel du marché des semi-conducteurs. Selon lui, il faudra quelques années avant que les acteurs du secteur soient en mesure de mettre fin aux pénuries.

Un monde de plus en plus numérisée

On ne vous apprendra rien si vous suivez régulièrement l’actualité hardware, que vous espériez simplement acquérir une carte graphique à un prix raisonnable ou que vous ayez commandé une voiture bloquée dans les usines, l’offre de semi-conducteurs ne suit pas la demande.

Plusieurs facteurs expliquent cette situation. Pêle-mêle, citons des chaînes d’approvisionnement mises sous tension en raison de la pandémie de coronavirus et, à l’inverse, une demande très forte, propulsée par des besoins en équipements informatiques accrus, l’avènement de la 5G et de l’IoT ou encore l’envol des cryptomonnaies. Le P.-D.G. d’Intel résume cette tendance avec l’expression « numérisation du monde ».

D’après Pat Gelsinger, l’industrie s’adapte, mais il lui faudra encore plusieurs mois avant qu’elle réussisse à se réorganiser. Il déclare : « L'industrie a pris des mesures pour faire face aux contraintes à court terme, mais il faudra peut-être encore quelques années pour qu’elle remédie aux pénuries liées aux capacités des fonderies, de celle des substrats et des composants. »

Il rappelle également qu’Intel n’a pas été attentiste, que l’entreprise a doublé sa capacité de fabrication de wafers au cours des quatre dernières années. En effet, rappelons que, contrairement à NVIDIA ou AMD qui confient la production de leurs produits à des fondeurs tiers, principalement Samsung et TSMC, Intel possède ses propres fonderies et trône depuis plusieurs années au sommet du classement des vendeurs de semi-conducteurs, devant les deux sociétés susmentionnées.

Les plans d’Intel pour les prochaines années

Pour l’avenir, Pat Gelsinger mentionne les investissements consentis par Intel afin de continuer d’accroître ses capacités, notamment au Vietnam.

Enfin, afin d’accroître la flexibilité et ainsi mieux répondre aux aléas du marché, le P.-D.G. d’Intel évoque sa stratégie IDM 2.0 (Integrated Device Manufacturing) qu’il avait présentée en mars dernier. Celle-ci consiste principalement à combiner production interne et externe. Rien d’anodin pour Intel, jusqu’ici très peu adepte de l’externalisation, mais qui est désormais enclin à collaborer avec TSMC.

Bref, au-delà de l’optimiste de façade, l'intervention du P.-D.G. d’Intel suggère que la situation ne vas pas s'arranger à court terme.

Pour plus de détails, vous pouvez aller écouter le Computex ci-dessous.

Source : TechPowerUp

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
20
BossRreynolds
autant d’année ou ils gagneront plus aucun centime. Mais c’est eux les ingénieurs et nous les suiveurs euh! consommateurs. Un temps de pénurie aussi long c’est du jamais vue dans l’histoire de l’informatique. est ce encore la faute des fermes de crypto cette fois ci. gros acheteurs de ces même carte graphique « REVOLUTIONNAIRE »
Pierro787
À ma connaissance, les CPU sont très peu utilisés pour le minage de cryptomonnaies. Intel gravant ses propres processeurs , je doute que ce soit les fermes de minage qui les utilisent et créent une pénurie à cause de leur faible rendement par rapport au CG.
Wen84
Oui, enfin meme si intel grave ses propres processeurs, il utilise les memes matieres que les autres
Steevenoo
l’action d’intel va baisser préparez vous pour en acheter
neaufles
A qui profite la pénurie… certainement pas à l’acheteur,mais aux pruducteur dont Intel fait partie et enfonce le clou pour mieux se gaver.<br /> Ha oui, ça profite aussi aux vendeurs.
KlingonBrain
Ces pénuries sont la preuve que le modèle capitaliste mondialisé est mauvais, car il aboutit dans tous les domaines à une concentration trop importante et à une répartition inéquitable des capacités de production. Et a la moindre crise, des goulets d’étranglements.<br /> Il faut revenir à un système avec plus d’acteurs, moins de concentration, une meilleure répartition des capacités. Plus d’autonomie pour les pays. Et surtout, un système plus axé sur le partage et moins sur la compétition.<br /> Il faut également revoir le système de propriété intellectuelle. Le but de l’humanité au 21ième siècle ne devrait plus être l’innovation à tout prix, mais un meilleur partage du développement afin d’enrayer l’explosion démographique.
UncleJul
C’est une mascarade pour nous faire passer dans le cloud.
Zakalwe
«&nbsp;Le P.-D.G. d’Intel sous-entend que l’offre restera inférieure à la demande à court terme.&nbsp;»<br />
_Reg24
Tu peux miner avec les CPU, le Monero n’est minable que par eux, mais c’est pas le plus rentable, ou il faut des monstres comme des Threadripper pour que ça soit rentable.
Wen84
Plus d’autonmies pour les pays ? A quels niveaux ? Un système avec plus d’acteurs, moins de concentration ? En fait, à lire, c’est interessant, ça ferait penser qu’on vivrait dans une espèce d’entité homogene qui serait arbitré par quelqu’un qui permettrait une évolution du monde d’un commun accord. Déjà dire que le capitalisme serait le souci, c’est se trompe d’adversaire. La mondialisation n’est pas juste un fait du capitalisme, mais une conséquence des évolutions technologiques. L’entre soi n’est pas une solution, le partage sans concession non plus. N’importe quel systeme, le principal probleme c’est de mettre tout le monde d’accord. Hors les ressources étant limité, ça va etre difficile de mettre tout le monde d’accord.
kroman
Leur action a pris combien en annonçant ça ?
newseven
Je suis surpris qu’Intel parle de pénurie.<br /> Les stocks chez Intel sont agréablement bons.<br /> Sur tout CPU,SSD,carte mère.<br /> Peut-être qui fait allusion que bien du monde n’achète pas de CPU parce-que l’accessibilité au GPU est catastrophique.<br /> Les mesures sanitaires ralentissent la production de tous les produits.<br /> Mais Intel a eu l’intelligence de diversifier leur production de composant dans plusieurs pays.<br /> Donc quand ça va mal dans un pays, Intel a juste à augmenter la production dans une autre pays et vice-versa.<br /> Donc la production de composant est plus stable.
madforger
Réelle pénurie ou une magouille de plus pour faire flamber les prix ?
Popoulo
Quand on voit certains mag vendre des cartes graphiques à des prix ahurissants (et pas forcément des RTX 3XXX et que le stock est vidé en 2mn, tout laisse à penser qu’ils nous prennent vraiment pour des licornes.
Popoulo
Les mesures sanitaires ont bon dos. Ils n’ont peut-être pas assez de masques pour les robots.
Fodger
Tant qu’on aura pas une industrie du recyclage à la pointe de la recherche et de l’ingénierie, le monde court à sa perte.
Urleur
Marre d’entendre parler d’importation, suffit de faire des usines en europe et le problème est résolut. tout n’est que question d’argent, maintenant le moindre millimètre de matériaux est un problème.
pecore
C’est un exercice de communication promotionnelle : Pat Gelsinger rappelle et même dramatise la pénurie de semi-conducteurs pour d’une part montrer du doigt ses concurrents, à la peine niveau stock et d’autre part préparer le terrain pour arriver comme le messie avec des produits en pagaille. C’est plutôt pas bête, commercialement parlant.
pascal16
Quand on voit qu’il faut au moins 2 ans pour créer une nouvelle FAB et qu’elle produise, c’est assez normal que la pénurie dure coté capacité de fabrication.<br /> On peut se poser la question sur les anticipations qui n’ont pas été très bonnes.<br /> Il est très difficile de savoir ce qu’il en ait pour la bascule de 14nm+++ vers du 10 ou moins, mais a priori, ça ne se fait pas comme ça sinon Intel aurait basculé plusieurs fab en 10nm (on peut jusqu’à doubler le nombre de puce par wafer).
Theodri
Les complotistes anti-Intel sont de sortis, les commentaires volent pas haut pour certains
zaa
(@RemiBouvet : petite typo : «&nbsp;Un monde de plus en plus numérisée&nbsp;» =&gt; numérisé")
KlingonBrain
Déjà dire que le capitalisme serait le souci, c’est se trompe d’adversaire.<br /> Il suffit de jouer au Monopoly ou tout autre jeu basé sur le principe du marché pour comprendre ce que génère ce système. Le jeu se termine toujours par un joueur qui devient tout puissant et tous les autres sont ruinés.<br /> Et c’est exactement ce qu’on observe dans le monde réel avec tous les désordres qui en découlent, comme les profondes inégalités qui se creusent à tous les niveaux, que ce soit entre pays ou entre les classes sociales. Avec de nombreuses guerres dans l’histoire qui en sont directement la conséquence.<br /> L’erreur du monde, a été de croire que parce que le communisme était une erreur, que le capitalisme «&nbsp;pur et dur&nbsp;» était la solution. C’est juste une autre utopie dangereuse…<br /> Plus d’autonmies pour les pays ? A quels niveaux ? Un système avec plus d’acteurs, moins de concentration ? En fait, à lire, c’est interessant, ça ferait penser qu’on vivrait dans une espèce d’entité homogene qui serait arbitré par quelqu’un qui permettrait une évolution du monde d’un commun accord.<br /> Pour la notion d «&nbsp;entre soi&nbsp;», rappelons qu’aujourd’hui, quelques multinationales ont un immense pouvoir sur le monde. Et ces quelques multinationales sont dirigées par une poignée d’hommes.<br /> Mais cela va bien plus loin : un pays ne peut pas disposer d’une indépendance politique et économique si elle ne dispose pas d’un minimum de capacité de production, au moins pour l’essentiel.<br /> Par exemple, si demain les USA ou la Chine décident de stopper toute exportation de semi conducteurs vers la France, notre pays retourne instantanément au moyen age.<br /> La mondialisation n’est pas juste un fait du capitalisme, mais une conséquence des évolutions technologiques. L’entre soi n’est pas une solution, le partage sans concession non plus.<br /> Pourtant, le système du logiciel libre à prouvé qu’on pouvait produire de la très haute technologie avec un système basé sur le partage au lieu d’être basé sur l’appropriation et l’exclusion.<br /> Par le passé, la France avait atteint un excellent niveau technologique tout en gardant une distance raisonnable avec la mondialisation. Le Général de Gaulle se méfiait de la mondialisation et du grand capitalisme.<br /> Enfin, il suffit de constater ce que l’ouverture à la mondialisation à produit chez nous : la désindustrialisation, la perte d’indépendance politique, la ruine et une baisse de niveau de vie qu’il est facile de mesurer pour ceux qui ont un certain age.<br /> Mais je sais qu’on ne convaincra jamais les tenants du capitalisme qui adoptent toujours le même discours qu’on peut répéter encore et encore et qui revient à peu près à dire que si la maison brûle, c’est qu’on a pas jeté assez d’essence dessus.<br /> Dans ce système, on répétera toujours aux pauvres qu’ils doivent leur triste sort au fait qu’ils ne travailleraient pas assez.<br /> N’importe quel systeme, le principal probleme c’est de mettre tout le monde d’accord. Hors les ressources étant limité, ça va etre difficile de mettre tout le monde d’accord.<br /> Pourquoi vouloir mettre tout le monde d’accord ? Commençons par faire ce qu’il faut chez nous. Et nouons des alliances avec d’autres pays indépendants qui veulent partager les coûts de développement des technologies et mettre en commun le savoir.<br /> Par le passé, la France à fait de belles choses de cette manière que les plus grandes puissances nous enviaient.
KlingonBrain
Quand on voit qu’il faut au moins 2 ans pour créer une nouvelle FAB et qu’elle produise, c’est assez normal que la pénurie dure coté capacité de fabrication.<br /> On peut se poser la question sur les anticipations qui n’ont pas été très bonnes.<br /> Il faut se demander pourquoi le système productif n’est pas à même de fournir une marge de production supplémentaire en cas de besoin.<br /> Si encore c’était un cas isolé, mais rappelons que dans ce système mondialisé, les pénuries se multiplient, jusque sur des médicaments qualifiés d’essentiels dont on aurait jamais manqué il y a 30 ou 40 ans.
Wen84
KlingonBrain:<br /> Pourquoi vouloir mettre tout le monde d’accord ? Commençons par faire ce qu’il faut chez nous. Et nouons des alliances avec d’autres pays indépendants qui veulent partager les coûts de développement des technologies et mettre en commun le savoir.<br /> Par le passé, la France à fait de belles choses de cette manière que les plus grandes puissances nous enviaient.<br /> Je vais pas prendre le temps de répondre à ton pavé (Dont j’aurais beaucoup à dire, mais pas le temps). Je dirais simplement que j’ai quand meme l’impression que tu mélanges pas mal de choses là.<br /> Cela étant dit, je suis au moins d’accord sur la fin de ton argumentaire. A la france de se débrouiller et de lier des alliances avec des pays qui partagent des interets avec nous (Donc hors cadre strict de l’UE)
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Découvrez la liste des nouveaux jeux compatibles avec le DLSS et le ray-tracing de NVIDIA
Dernière chance pour profiter des offres PC Fnac (jusqu'à -320€)
Des moniteurs Mini-LED, 4K, 240 Hz débarquent chez Samsung
AMD veut réinventer le PC portable du quotidien : moins cher, plus autonome
Procurez-vous un super écran PC Gaming à prix cassé chez Fnac/Darty
MSI prépare le come-back de son Titan GT77, un portable gaming très (très) méchant
Ce PC gamer Acer Predator avec sa RTX 3070 profite d'une belle remise !
Le prix du PC hybride Lenovo Flex 5 dégringole chez Boulanger
ASRock, ASUS et MSI présentent déjà leurs cartes mères Ryzen 7000
Apacer et Zadak annoncent les premiers SSD PCIe 5.0, débits monstrueux à la clé
Haut de page