Intel : pour Pat Gelsinger, P.-D.G. du groupe, les pénuries dureront encore quelques années

01 juin 2021 à 19h00
21
Intel © Intel
© Intel

Un discours assez généraliste, mais pas très optimiste pour le court terme…

Ce Computex 2021 a certainement une saveur particulière pour Pat Gelsinger, puisque c’est son premier aux commandes d’Intel. Lors de la conférence de sa société, le nouveau P.-D.G. a prononcé un discours assez généraliste sur l’état actuel du marché des semi-conducteurs. Selon lui, il faudra quelques années avant que les acteurs du secteur soient en mesure de mettre fin aux pénuries.

Un monde de plus en plus numérisée

On ne vous apprendra rien si vous suivez régulièrement l’actualité hardware, que vous espériez simplement acquérir une carte graphique à un prix raisonnable ou que vous ayez commandé une voiture bloquée dans les usines, l’offre de semi-conducteurs ne suit pas la demande.

Plusieurs facteurs expliquent cette situation. Pêle-mêle, citons des chaînes d’approvisionnement mises sous tension en raison de la pandémie de coronavirus et, à l’inverse, une demande très forte, propulsée par des besoins en équipements informatiques accrus, l’avènement de la 5G et de l’IoT ou encore l’envol des cryptomonnaies. Le P.-D.G. d’Intel résume cette tendance avec l’expression « numérisation du monde ».

D’après Pat Gelsinger, l’industrie s’adapte, mais il lui faudra encore plusieurs mois avant qu’elle réussisse à se réorganiser. Il déclare : « L'industrie a pris des mesures pour faire face aux contraintes à court terme, mais il faudra peut-être encore quelques années pour qu’elle remédie aux pénuries liées aux capacités des fonderies, de celle des substrats et des composants. »

Il rappelle également qu’Intel n’a pas été attentiste, que l’entreprise a doublé sa capacité de fabrication de wafers au cours des quatre dernières années. En effet, rappelons que, contrairement à NVIDIA ou AMD qui confient la production de leurs produits à des fondeurs tiers, principalement Samsung et TSMC, Intel possède ses propres fonderies et trône depuis plusieurs années au sommet du classement des vendeurs de semi-conducteurs, devant les deux sociétés susmentionnées.

Les plans d’Intel pour les prochaines années

Pour l’avenir, Pat Gelsinger mentionne les investissements consentis par Intel afin de continuer d’accroître ses capacités, notamment au Vietnam.

Enfin, afin d’accroître la flexibilité et ainsi mieux répondre aux aléas du marché, le P.-D.G. d’Intel évoque sa stratégie IDM 2.0 (Integrated Device Manufacturing) qu’il avait présentée en mars dernier. Celle-ci consiste principalement à combiner production interne et externe. Rien d’anodin pour Intel, jusqu’ici très peu adepte de l’externalisation, mais qui est désormais enclin à collaborer avec TSMC.

Bref, au-delà de l’optimiste de façade, l'intervention du P.-D.G. d’Intel suggère que la situation ne vas pas s'arranger à court terme.

Pour plus de détails, vous pouvez aller écouter le Computex ci-dessous.

Source : TechPowerUp

Modifié le 02/06/2021 à 10h21
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
20
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Samsung Odyssey : la gamme 2021 de moniteurs gamer fait l'impasse sur l'incurvé
Cartes graphiques : les prix tendraient enfin à baisser
AMD Radeon : la FidelityFX Super Resolution débarque avec les pilotes Software Adrenalin 21.6.1
Sabrent Rocket XTRM-Q 16TB : un petit SSD de 16 To pour
Colorful lance une GeForce RTX 3090 à 4 999 dollars
Asus dévoile une nouvelle souris orientée MMO : la ROG Spatha X
NVIDIA : le DLSS 2.0 arrive sur Linux via Proton, sur l'Unreal Engine 5 et sur quelques AAA
Intel : Apple devrait réduire ses achats de processeurs mobiles de moitié et faire perdre 10 % de part de marché au fondeur
Intel : une DG1 décevante mais une DG2 aux performances des RTX 3070 Ti ?
Le futur Exynos de Samsung, boosté au RDNA 2 d'AMD et supportant le Ray-Tracing, serait annoncé en juillet
Haut de page