IBM crée son entreprise dérivée NewCo pour se concentrer sur le Cloud hybride

12 octobre 2020 à 12h31
11
Arvind Krishna, P.-D.G. d'IBM @Brian Ach/Getty Images for Wired

Cloud d’un côté, IT de l’autre : IBM se scinde en deux pour faire de chaque entité un leader dans son domaine.

La nouvelle entité reprend le cœur de métier que Big Blue a développé depuis les années 90. Elle emporte avec elle près d’un quart du chiffre d’affaires d’IBM et 20% de ses employés.

IBM veut concurrencer Amazon et Microsoft

Le P.-D.G. d’IBM Arvind Krishna a officialisé la semaine dernière son souhait de concentrer les efforts de la multinationale sur le Cloud hybride. IBM abandonne ainsi ses activités de gestion d’infrastructure informatique (IT) à une nouvelle entité, nommée provisoirement NewCo (New Company).

« IBM se focalise sur les opportunités que représente le marché du Cloud hybride, soit mille milliard de dollars » a déclaré Arvind Krishna. « Les besoins des clients en matière d'achat d'applications et de services d'infrastructure sont divergents, tandis que l'adoption de notre plateforme de Cloud hybride s'accélère. C'est le bon moment pour créer deux entreprises leaders sur le marché qui se concentrent sur ce qu'elles font le mieux ».

Cette annonce vient confirmer l’orientation stratégique prise d'IBM. En 2018, Big Blue avait posé la première pierre de cette stratégie en annonçant le rachat de Red Hat, incontournable de l’open source et du Cloud, pour un montant historique de 34 milliards de dollars.

La scission d'IBM permet à l'entreprise américaine d'afficher des ambitions claires : déployer toute son énergie et sa capacité d’innovation dans un seul sens, et venir concurrencer Amazon et Microsoft, actuels leaders sur le Cloud hybride.

Un fauteuil (de leader) pour deux

De son côté NewCo (qui sera renommé par la suite) emportera avec elle 90 000 collaborateurs, pour un chiffre d’affaires annuel de 19 milliards de dollars… Le double de son premier concurrent.

« En tant que deux sociétés indépendantes, IBM et NewCo vont capitaliser sur leurs forces respectives » explique Ginni Rometty, Directeur exécutif d'IBM. « IBM accélérera le parcours de transformation numérique de ses clients, et NewCo accélérera les efforts de modernisation des infrastructures de ses clients. Cette orientation se traduira par une plus grande valeur, une innovation accrue et une exécution plus rapide pour nos clients ».

Une fois la scission effective, NewCo deviendra de fait le « premier fournisseur mondial de services d'infrastructure gérés ». La future entreprise récupère 4 600 clients d'IBM – dont les trois-quarts du classement Fortune 100 – répartis dans 115 pays du monde. La scission devrait être achevée d’ici fin 2021.

Source : HelpNet Security

Modifié le 12/10/2020 à 16h30
11
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comment un antivirus détecte-t-il un virus ?
The Americans : l'espionnage en pleine guerre froide n'a jamais été aussi passionnant (et accessible)
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro (Avis 2020) : notre test de cette plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants
Retour dans la matrice avec Matrix Reloaded, au delà des apparences
Après Lewis Hamilton, Nico Rosberg rejoint l'Extreme E
Xbox Series X : nos impressions après trois semaines de test
Forfait 4G : Sosh revient à la charge avec son forfait 80 Go à 14,99€
scroll top