Google s'ouvre à la vente de musique en ligne

17 novembre 2011 à 09h01
0
C'est officiel : après une période de bêta test, Google se lance dans la vente de musique en ligne et se prépare donc à concurrencer les offres d'Apple ou d'Amazon. La société a annoncé dans la nuit l'ouverture de son service Google Music, pour l'instant limité aux Etats-Unis.

Lancé sous la forme d'une bêta fermée aux Etats-Unis en mai dernier, Google Music ne permettait jusqu'ici que de stocker sa propre musique sur les serveurs du moteur de recherche, pour ensuite y accéder en streaming depuis un ordinateur ou un smartphone. Le service s'épaissit désormais avec l'ouverture d'un magasin, adossé à l'Android Market, référençant quelque 13 millions de titres, vendus à l'unité (de 0,69 à 1,29 dollar) ou sous forme d'albums. Pour ce faire, Google indique avoir signé avec Universal, Sony, EMI et la plupart des grands labels indépendants. Seul Warner manque donc à l'appel.

L'ensemble du catalogue est proposé en MP3, avec un encodage à 320 Kbps. L'utilisateur a bien entendu la possibilité de télécharger les morceaux qu'il a achetés, ou de stocker ceux-ci dans sa bibliothèque en ligne. Avec Google Music, la firme de Moutain View se dote donc d'une offre à même de concurrencer les offres d'Apple (iTunes Store) et d'Amazon. Reste à voir comment elle compte prendre l'avantage sur ces acteurs bien installés ?

04755980-photo-google-music.jpg

Dans un premier temps, Google se démarque toutefois de ses concurrents en proposant gratuitement l'option de stockage en ligne (jusqu'à 20 000 titres). Il promet également une navigation facilitée au sein du catalogue et des outils de recommandation puissants, soutenus par le moteur de recherche maison. Enfin, là où Apple a développé son outil social Ping, Google promet une intégration de plus en plus soutenue de Music avec son propre réseau. Chaque titre pourra ainsi être partagé sur Google+ (limité à une seule écoute).

A défaut de pouvoir compter, pour l'instant, sur le catalogue de Warner (tout de même près de 20% du marché), Google a choisi de s'ouvrir largement aux indépendants, en permettant à ces derniers de distribuer en direct leurs oeuvres via Music. Pour 25 dollars, ceux-ci peuvent créer leur propre page, puis vendre ensuite leur musique au prix qu'ils souhaitent voir affiché, avec la garantie de recevoir 70% des recettes générées. Histoire de flatter les oreilles du public, Google promet pour le lancement quelques exclusivités, et quelques morceaux gratuits, à commencer par des concerts des Stones et de Coldplay. Busta Rhymes, présent lors de la conférence de lancement, fournit également un single exclusif et gratuit via Google Music.

Le service fonctionnera sur tous les terminaux équipés d'Android version 2.2 et supérieures. Aucune date n'a été avancée quant à une éventuelle ouverture à l'international.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
scroll top