Musique en streaming : de nouvelles charges contre Apple en Europe

12 avril 2022 à 10h05
4
Apple logo © © Laurenz Heymann / Unsplash
© Laurenz Heymann / Unsplash

Dans les semaines à venir, Apple devrait faire l’objet de nouvelles accusations de la part de la Commission européenne dans l’affaire qui l’oppose à Spotify.

En 2019, le géant suédois a déposé une plainte contre la marque à la pomme auprès de la Commission. Selon lui, ses pratiques au sein de l’App Store étaient anticoncurrentielles pour les services de streaming musical.

Le système de paiement d’Apple pris pour cible

Selon Spotify, la taxe de 30 % prélevée par Apple pour tous les achats in-app l'oblige à faire payer un supplément à ses abonnés pour son offre Premium, sans quoi le service ne pourrait pas percevoir le montant mensuel habituel de 9,99 euros. Dans sa plainte, la firme suédoise affirme qu’Apple jouit d’un avantage déloyal, puisqu’elle peut maintenir l’abonnement d’Apple Music à un niveau plus bas. Les autres services comme Spotify, eux, sont contraints d’utiliser le système de paiement de la firme de Cupertino. 

En avril 2021, la Commission européenne a effectivement donné raison à Spotify et a donc lancé une enquête contre Apple, accusé de violer la loi européenne sur les pratiques anticoncurrentielles. En plus de la taxe de 30 % sur les achats, le régulateur européen reproche à l’entreprise d’empêcher les développeurs d'informer les utilisateurs sur les moyens de paiement alternatifs. 

Comme le rapporte l’agence de presse Reuters, qui s’est entretenue avec des sources proches du dossier, un nouveau chef d’accusation à l’encontre d’Apple devrait être prochainement révélé dans cette affaire. Cela démontre que la Commission a obtenu de nouvelles preuves à l’encontre d’Apple, ou qu’elle a modifié certains éléments pour étayer son argumentation.

Le DMA devrait prévenir de tels comportements

Lorsque le Digital Markets Act entrera en vigueur, ces différentes pratiques deviendront directement illégales au sein de l’Union européenne. Le texte, l’un des plus aboutis en matière de régulation des Big Tech au monde, a d’ailleurs été récemment adopté et devrait entrer en vigueur dans deux ans maximum.

Lorsque ce sera le cas, Apple sera contraint d'ouvrir son App Store à des options de paiement tierces. Le groupe devra également desserrer son emprise sur l'iPhone pour permettre aux utilisateurs de désinstaller son navigateur web Safari ou ses propres applications qui ne peuvent pas être supprimées actuellement. En cas d’infractions, les entreprises seront sanctionnées par de lourdes amendes pouvant aller jusqu'à 10 % de leur chiffre d’affaires annuel. 

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
nicgrover
Sainte pomme priez pour vous…
HAL1
Que les agissements d’Apple soient anti-concurrentiels ne fait pas le moindre doute, malheureusement les législations mettent toujours du temps avant d’entrer en vigueur et empêcher ce genre de comportement. Espérons que des sociétés comme Spotify arriveront à tenir le coup d’ici-là…
Azael
J’espère qu’on pourra aussi désinstaller les app google sous android.
Devilmax71
Je vois pas l’intérêt de désinstaller Safari mais bon… Et puis on peut supprimer les Applications Apple si jamais, mais la aussi, je ne vois pas l’intérêt. C’est pas aussi envahissant que les appli préinstallées sur Android
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page