CES 2023 : Dragon Range et Phoenix, AMD annonce les Ryzen 7000 mobile

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
05 janvier 2023 à 12h25
3
© AMD
© AMD

Au total, cinq séries de processeurs mobiles qui mélangent allègrement les architectures Zen 2, Zen 3, Zen 3+ et Zen 4, mais ce n'est pas tout…

À côté de l'annonce des processeurs Ryzen 7000 « non-X » et des 7000X3D, AMD avait tout un tas de CPU pour ordinateurs portables. Problème, avec un total de cinq gammes et des références dans tous les sens, tout cela n'est pas forcément des plus limpide.

Dragon Range pour les joueurs « extrêmes »

Essayons de clarifier un peu les choses en débutant par les deux gammes les plus intéressantes, les plus novatrices. En premier lieu, nous aurons droit aux Ryzen 7045 également connus sous le nom de code Dragon Range.

© AMD
© AMD

AMD les destine aux « extreme gamer/creator », ils sont basés sur Zen 4 et disposeront d'un maximum de 16 cœurs et 32 threads. Le plus puissant de la gamme, le Ryzen 9 7945HX, atteindra jusqu'à 5,4 GHz en boost et disposera de 80 Mo de cache combiné.

© AMD
© AMD

Dans son cas, il est question d'un TDP compris entre 55 et 75 Watts. En revanche, et de manière assez surprenante, AMD n'opte « que » pour du RDNA 2 sur la solution graphique intégrée. Enfin, trois portables ont déjà été présentés : les Dell Alienware m16/m18, ASUS ROG Strix et Lenovo Legion, ils devraient arriver dès le mois de février.

Phoenix pour profiter de RDNA 3

Nous parlions de « surprise » pour le RDNA 2 intégré aux processeurs Dragon Range car, dans la foulée, AMD a dévoilé les processeurs Phoenix qui peuvent sembler moins puissants, mais mêlent Zen 4 et RDNA 3.

© AMD
© AMD

Les Phoenix, que l'on connaît maintenant sous le nom de Ryzen série 7040, intégreront aussi le moteur d'IA XDNA Ryzen. En revanche, même le plus costaud de ces processeurs ne profitera « que » de 8 cœurs/16 threads avec un cache combiné limité à 20 Mo pour des fréquences atteignant 5,2 GHz en boost. Le TDP se veut aussi plus modeste, compris entre 35 et 45 Watts.

© AMD
© AMD

Enfin, notons que trois processeurs de cette gamme ont été présentés par AMD, les Ryzen 5 7640HS, Ryzen 7 7840HS et Ryzen 97940HS. Les portables intégrant ces puces devraient pour leur part arriver en mars prochain.

Des Ryzen 7020, 7030 et 7035 pour compléter

Enfin, et nous n'entrerons pas dans les détails tant que les choses ne seront pas davantage précisées par AMD, trois autres gammes complètent les annonces de Lisa Su, P.-D.G. de la société.

© AMD
© AMD

Les Ryzen série 7020, nom de code Mendocino, se destinent aux modèles les plus autonomes, dans le sens où la batterie sera davantage préservée par des puces évidemment moins puissantes : Zen 2 et RDNA 2 sont au menu.

Les Ryzen série 7030, nom de code Barcelo-R, devraient concerner le « tout venant » de l'informatique mobile ou le « mainstream thin-and-light » comme le dit AMD. L'architecture Zen 3 est ici associée à la vieillissante Vega.

© AMD
© AMD

Enfin, les Ryzen série 7035, nom de code Rembrandt-R, sont une version plus costaude de la précédente. AMD veut toucher le « premium thin-and-light » et associe pour ce faire Zen 3+ et RDNA 2.

Source : conférence AMD

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (3)

dredd
Y’a du choix. Mais pas forcément les bons
SPH
Ce serait quels bons choix pour toi alors ?
dredd
Ben comme le dit l’article, j’imagine que certains auraient aimé le plus gros des Ryzen avec du RDNA 3 au lieu du 2.<br /> Bon, c’est peut-être une imitation due à la chausse mais c’est dommage.
FlavienS
Ou peut-être se sont-ils dit que les gamers prenant des CPU costaud ne tourneront jamais sur une API intégrée qui limitera le tout, et qu’il y aura un GPU dédié dans la configuration.<br /> Ce qui limite le coût du chipset.<br /> Avoir du RDNA 3 sur un processeur plus léger me semble être une bonne réflexion sur des joueurs voulant être sur du tout intégré en limitant le coût et la chauffe.<br /> Ca me parait justement des choix suffisants, limitant le coût, et rentabilisant un maximum la R&amp;D de l’architecture RDNA 2, là où les besoins sont moindres.
dredd
Oui, c’est bien leur réflexion mais c’est quand-même dommage vu la qualité de RDNA3.
Voir tous les messages sur le forum