RDNA 3 : 58 milliards de transistors pour le premier "chiplet gaming GPU"

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
03 novembre 2022 à 22h45
6
© AMD
© AMD

En attendant les informations liées aux performances et des détails plus pointus encore, AMD dévoile son architecture RDNA 3.

Au-delà des informations les plus « basiques » liées à la disponibilité et à la tarification des cartes graphiques Radeon RX 7900XTX et 7900XT, AMD a présenté plus en détail le GPU au cœur de ces solutions, le Navi 31 et son architecture RDNA 3.

300 + 222 mm² de technologie

RDNA 3 est l'occasion pour AMD de mettre en avant toute l'expérience acquise dans la conception de puces multi-chip en proposant ce que le Lisa Su, la présidente du groupe, n'a pas manqué de mettre en avant : il s'agit du « premier chiplet gaming GPU ».

AMD Radeon RX 7000 © AMD
AMD Radeon RX 7000 © AMD

© AMD

L'idée est, comme sur Ryzen, de se détourner des puces monolithiques telles que les GPU GeForce. AMD parle dans le cas présent de l'association d'un Graphic Compute Die (ou GCD) gravé en 5 nm par TSMC associé à plusieurs Memory Cache Die (MCD) gravés en 6 nm.

© AMD
© AMD

Le GCD occupe une superficie de 300 mm2 tandis que chacun des MCD mesure 37 mm2, soit un total de 222 mm2 lorsque 6 de ces Memory Cache Dies sont employés. Au total, AMD avance le chiffre de 58 milliards de transistors sur l'ensemble d'un GPU RDNA 3, à comparer aux 76,3 milliards d'un GPU Ada Lovelace signé NVIDIA.

58 milliards de transistors pour la bonne cause

Alors qu'elle a déjà prévu de détailler son architecture avant la sortie de ses cartes graphiques, AMD a tout de même donné quelques précisions. Nous savons par exemple que pour profiter d'une conception chiplet efficace, ses ingénieurs ont finement travaillé les interconnexions.

© AMD
© AMD

AMD souligne ainsi qu'avec 5,3 To/s de débit, il s'agit du « plus rapide lien d'interconnexion chiplet au monde ». Ce point doit ainsi permettre de compenser la moindre quantité d'Infinity Cache intégrée par AMD en comparaison à ce qui était proposé sur RDNA 2.

AMD Radeon RX 7000 © AMD
AMD Radeon RX 7000 © AMD

© AMD

Jamais avare de chiffres, AMD enfonce le clou en soulignant que le cache profite d'une bande passante survitaminée : 2,7 fois celle de RDNA 2. Un chouia en retrait, la densité de transistors progresse quant à elle nettement malgré tout : on parle ici de +165 % entre les deux générations.

© AMD
© AMD

Par ailleurs, la nouvelle architecture déploie une puissance brute de calcul estimée à 61 TFLOPS, quand RDNA 2 se contente de 23 TFLOPS. Ce bond générationnel important se retrouve en partie dans les performances par watt : +54 % sur RDNA 2, laquelle marquait une augmentation similaire par rapport à RDNA 1.

Source : Conférence de presse AMD

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (6)

pecore
Cela va aussi permettre d’avoir beaucoup moins de déchets sur un wafer de silicium qu’une puce beaucoup plus grosse, genre 608 mm². Mieux pour la planète et le porte monnaie.
Popoulo
pecore:<br /> et le porte monnaie.<br /> J’aimerai bien que ce soit vrai car pour une CG oritentée uniquement gaming, elle a intérêt de ne pas être chère.
merotic
Ha bah voilà la cause des problèmes du Ryzen 7000: On ne peut pas bosser sur le RDNA et le Ryzen 7000 en même temps.
pecore
Les Ryzen 7000 sont des très bons CPU, ils sont juste ±100€ trop chers en moyenne par rapport à l’offre concurrente, qui est très agressive.
zekkawa
@nerces, je ne suis pas bien sur de comprendre pourquoi ce changement de denomination, chiplet? C’est juste un GPU avec beaucoup de memoire cache ou il y autre chose?
Voir tous les messages sur le forum