SoundCloud double ses pertes et peine à attirer les majors

Thomas Pontiroli
13 octobre 2014 à 11h08
0
Les finances de SoundCloud ne sont pas bonnes. Le site de streaming audio a creusé ses pertes l'an dernier. De plus, ses négociations avec les majors patinent, alors qu'elles sont vitales sur le plan légal.

La popularité de SoundCloud lui coûte cher. Le site de partage audio attire 175 millions d'utilisateurs actifs mensuels. Une croissance rapide qui a inévitablement entraîné une hausse des coûts d'infrastructure et de fonctionnement, mais qui ne s'est toujours pas accompagnée d'une monétisation suffisante pour afficher un résultat positif. Sur l'exercice comptable 2013, SoundCloud a doublé sa perte, à 29,2 millions de dollars.



0140000004639214-photo-soundcloud.jpg



« Nous sommes dans une phase de croissance où nous voulons positionner SoundCloud comme plateforme leader pour écouter, créer et partager du son », explique la société dans son document financier. « Cela a nécessité des investissements dans la technologie, les ressources humaines et le marketing. Et la forte croissance de notre base utilisateurs a augmenté plus rapidement que nos revenus », poursuit la société.

Assis sur 123 millions de dollars de fonds, dont la dernière tranche, de 60 millions, a été levée en janvier de cette année, SoundCloud a commencé à actionner différents leviers de monétisation. Le premier, classique lorsqu'on dispose d'une forte audience, est la publicité. Introduite cet été avec On SoundCloud, elle aurait déjà attiré des marques comme Jaguar, Comedy Central ou Red Bull. Limitée dans un premier temps aux Etats-Unis, la publicité a fait son apparition avec parcimonie, pour éviter de faire fuir les membres.

Les majors dures à séduire

Comme sur d'autres plateformes de streaming, les abonnés peuvent payer pour faire l'impasse sur la réclame. Un modèle adopté par Spotify qui, depuis sa création, a perdu 200 millions de dollars... Sur un autre front, SoundCloud a voulu accueillir les trois grandes majors du disque à son capital en juillet, chacun prenant entre 3 et 5%. Au-delà des finances, il s'agissait de pérenniser le modèle en s'évitant d'éventuelles poursuites.

Mais d'après des informations du Financial Times de la semaine dernière, les négociations avec les majors seraient au point mort... Universal, Sony et Warner exigeraient des conditions plus favorables. Le journal d'ajouter que la priorité de SoundCloud actuellement serait bien de se prémunir contre les utilisateurs souhaitant héberger du contenu illégal. Sans cet accord, la plateforme aura un deuxième problème.


A lire également :


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
Étouffé par les sanctions américaines, Huawei également lâché par les fondeurs chinois
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top