Mozilla affiche des revenus de 314 millions de dollars en 2013

le 24 novembre 2014 à 11h43
0
La fondation Mozilla a publié ses résultats financiers portant sur l'année 2013, lesquels n'affichent qu'une progression de 1% par rapport à l'année précédente.

La fondation Mozilla, éditant le navigateur Firefox tire la majorité de ses revenus via les royalties des moteurs de recherche Sur l'année 2013, Mozilla aurait ainsi généré 314 millions de dollars, soit une légère progression de 1% par rapport à 2012 (311 millions de dollars). A titre de comparaison, en 2011, Mozilla affichait des revenus de 163 millions de dollars et de 123 millions de dollars l'année précédente.

01F4000007771943-photo-mozilla-revenus-2013.jpg


C'est principalement Google qui finance la fondation. Lorsque l'internaute clique sur un lien sponsorisé au travers du moteur de recherche configuré par défaut, une partie des revenus revient à Google et le géant de Mountain View reverse ainsi lui-même une partie à Mozilla. Google tient d'ailleurs une place financière toujours plus importante. Alors que les royalties générées en 2012 comptaient pour 85% des revenus de Mozilla (258,85 millions de dollars) ceux-ci représentaient 90% en 2013, soit 275,44 millions de dollars.

Malgré cette faible croissance, Mozilla a augmenté ses dépenses, lesquelles passent de 145,5 millions de dollars en 2011 à 208,6 millions de dollars en 2012 et 295,46 millions de dollars en 2013. Ce sont toujours les développeurs qui constituent le principal poste de dépenses avec 197, 46 millions de dollars payés aux employés l'année dernière contre 143,19 millions sur les douze mois précédents. Le département marketing a par ailleurs presque doublé ses investissements (45,9 millions), notamment pour marquer les 10 ans du navigateur Firefox.

01C2000007771925-photo-mozilla-revenus-2013.jpg


Mozilla a récemment annoncé avoir diversifié ses sources de revenus en signant un accord de cinq ans avec Yahoo! pour le positionner comme moteur de recherche par défaut auprès des internautes américains. Yandex et Baidu seront respectivement choisis pour les marchés russes et chinois. Google resterait par défaut en Europe et de nouveaux accords seraient en cours de négociation. Ces changements seront effectifs au 20 décembre, la date d'échéance du partenariat actuel avec Google qui ne sera donc pas renouvelé selon les termes précédents.

Rappelons que dans sa stratégie de diversification des revenus Mozilla a commencé à afficher des vignettes promotionnelles sur l'écran de démarrage de son navigateur et accepte désormais les dons en bitcoins via la plateforme Coinbase

A consulter

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Vous pouvez tester les onglets groupés sur Chrome pour Android
Huawei privé de licence Android : Google rassure les utilisateurs
Windows 10 S Mode : ce qu'il faut savoir... en quelques mots
Tesla : après un Q1 2019 déficitaire, Musk annonce un plan de réduction des coûts
Opera 52 pour Android : le VPN s'améliore ainsi que la prise en charge des PDF
La tablette Amazon Fire 7 se paie un petit rafraîchissement
Google suspend ses relations avec Huawei et lui retire sa licence Android
La RATP et Airbus travaillent ensemble à faire atterrir les taxis volants en France
Facebook modifie son algorithme pour mettre en avant davantage les contenus de nos amis
William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
scroll top