Une faille "zero day" dans Internet Explorer et Edge

28 février 2017 à 16h58
0
La hache de guerre entre Google et Microsoft est définitivement déterrée : après avoir dévoilé les détails d'une faille « zero day », considérées comme les failles les plus dangereuses, de l'OS de la firme de Redmond Windows, voilà que l'équipe de recherche en sécurité informatique de Google en remet une couche. Cette fois, ce sont les navigateurs internet de Microsoft qui sont concernés.

La faille aurait pu être un peu moins grave si seul Internet Explorer, l'ancien navigateur de Microsoft largement critiqué par les internautes, avait été concerné. Mais le nouveau, Edge, aurait la même vulnérabilité.


Un fichier piégé donne accès à la mémoire de l'ordinateur

Selon les équipes de Google, la faille serait présente à la fois dans Internet Explorer 11 et dans le nouveau navigateur Edge ce qui fait que, potentiellement, elle concerne tous les ordinateurs ayant comme OS Windows et dont les utilisateurs n'ont pas installé de navigateur tiers comme Chrome ou Firefox. Ironie du sort : Windows prétendait que Edge était plus sûr que ses deux principaux concurrents... mais on parlait alors de ransomwares.

0258000008021654-photo-microsoft-edge-logo-gb-sq.jpg

Concernant la faille en elle-même, elle permettrait d'accéder à la mémoire physique de l'ordinateur de l'utilisateur grâce à un fichier piégé. Les pirates peuvent, en exploitant cette faille, lancer du code à distance. De plus, ce code pourrait être lancé avec les privilèges « administrateur », permettant de réaliser des changements considérables voire de prendre le contrôle de la machine.


Microsoft, prévenu 90 jours à l'avance, n'a rien corrigé

Comme toujours, selon la politique parfois critiquée de Google, Microsoft a été prévenue trois mois avant la mise en ligne de cette faille par les équipes de Google. Une fois ce délai passé, Google décide de rendre publiques les failles de sécurité pour mettre la pression sur les éditeurs. Il est donc possible que Microsoft ait déjà prévu un correctif.

Le groupe de Redmond a en effet dû reporter sa dernière mise à jour de sécurité « patch tuesday » qui devrait combler la faille de sécurité présente dans Windows et, fort probablement, celle de ses navigateurs. Réponse le 14 mars 2017, date prévue pour la mise à jour si aucun autre problème ne survient d'ici-là.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
AMD dévoilerait ses Radeon RX 5500 XT et RX 5600 dans le mois à venir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top