Google retire temporairement de Chrome le blocage de l’autoplay vidéo

Par ,
le 16 mai 2018
 0
Dans sa lutte contre la lecture automatique des vidéos publicitaires réputées nuisibles à la qualité de la navigation, Google a semble-t-il eu la main un peu lourde : Chrome 66, la dernière version en date de son navigateur, a généré des problèmes insolubles pour des milliers de jeux créés avec HTML5 exploitant l'API Web Audio.

Face à la grogne des professionnels, Google a décidé de suspendre provisoirement de Chrome 66 la fonction de blocage systématique de l'autoplay, afin de laisser le temps aux développeurs de mettre à jour les jeux concernés.

Des milliers de jeux Web impactés


A vouloir trop bien faire... Par souci de rendre la navigation la plus agréable possible, Google avait décidé dans Chrome 66, déployé récemment, de mettre automatiquement en sourdine les vidéos démarrant sans vous demander l'autorisation. Intention louable. Sauf qu'à l'usage, de très nombreux développeurs de jeux Web se sont rendu compte que cette nouvelle fonctionnalité détruisait leur travail.

Même quand le joueur clique sur le bouton pour lancer un jeu dans Chrome, celui-ci demeure silencieux. Le son ne démarrant pas, le joueur croit à un bug et renonce à jouer. Or, la faute en revient tout entière à Google. Sur Twitter, des dizaines de développeurs ont exprimé leur colère, certains allant jusqu'à regretter Flash...




Les jeux probablement jamais mis à jour


Conscient des dommages infligés à des milliers de contenus web interactifs, Google reconnaît avoir mal communiqué auprès des professionnels sur l'impact de sa politique de blocage systématique de l'autoplay. Joignant le geste à la parole, les équipes dédiées à Chrome ont décidé de suspendre temporairement les limites imposées à l'API Web Audio, ce qui aura pour effet de permettre le retour du son qui ne démarrait pas.

La mesure n'étant pas permanente, le problème n'est pas réglé : des sources bien informées chez Google croient savoir que les éléments bloquant l'autoplay reviendront avec la version 70 de Chrome prévue pour octobre. Google presse donc les développeurs de jeux sous HTML5 de mettre à jour leurs codes. L'opération n'est pas difficile, mais faute de posséder les composants nécessaires et d'avoir accès aux serveurs où leur jeu est hébergé, peu de créateurs ou de studios devraient effectuer ce travail.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top