Le navigateur Brave s’ouvre aux extensions Chrome

Pierre Crochart Contributeur
07 septembre 2018 à 15h49
0
Brave browser

Le jeune navigateur Brave reçoit aujourd'hui une mise à jour majeure qui lui permet d'utiliser toutes les extensions disponibles sur Google Chrome. De quoi donner encore plus d'intérêt à un browser qui a tout pour séduire.

Imaginé par Brendan Eich, le concepteur de JavaScript et co-fondateur de Mozilla, Brave est le navigateur idoine pour l'internaute soucieux de sa vie privée. Depuis sa sortie en 2016, Brave opte pour un blocage natif des publicités et des trackers, tout comme pour l'activation par défaut de l'extension HTTPS Everywhere garantissant un minimum de sécurité pendant la navigation.

Aujourd'hui, Brave reçoit une mise à jour d'importance et pour cause : elle rend le navigateur aussi customisable que l'est Chrome.

Chrome, les pubs et les trackers en moins


Brave a toujours été conçu sur les bases de Chromium ; le navigateur open-source qui sert également de fondations à Google Chrome. Mais dans cette nouvelle version, le navigateur de Brendan Eich se rapprochera plus de son rival, en s'ouvrant davantage aux extensions tierces.

Concrètement, les utilisateurs de la nouvelle version peuvent télécharger l'intégralité du catalogue d'extensions de Google Chrome, tout en conservant l'aspect respectueux de la vie privée du navigateur à la tête de lion.

Brave propose à ses utilisateurs d'être rémunérés en visionnant de la publicité



Malgré sa posture de parangon de la vie privée, Brave a récemment introduit une fonctionnalité novatrice intitulée Basic Attention Token.

Grosso modo, Brave vous propose de sélectionner des publicités pour vous, et vous rémunère pour cela. Non ciblées, ces publicités servent à trois choses :
  • Rémunérer les éditeurs du navigateur
  • Récompenser les utilisateurs conciliants
  • Encourager les dons aux créateurs du Web

Les internautes acceptant de faire partie du programme reçoivent en échange des crypto-jetons, qu'ils peuvent dépenser facilement via une fonctionnalité inédite à Brave, permettant de rémunérer les créateurs sur Internet. Vous pouvez ainsi faire don de quelques BAT à vos YouTubers favoris, grâce aux publicités que vous acceptez de visionner.

Le monde des navigateurs en ébullition


Grosse semaine pour les browsers. Outre cette annonce réjouissante du côté de Brave, Firefox a annoncé cette semaine que les prochaines versions de son navigateur effectueraient un blocage par défaut des publicités et des trackers.

De son côté, Chrome fête ses 10 ans en déployant une refonte fort séduisante. Lui reste un défi particulièrement complexe à relever : trouver un remplaçant aux URL, dont il rêve de se débarrasser.

Quel navigateur utilisez-vous au quotidien ? Avez-vous déjà donné sa chance à Brave ? Dites-nous tout dans les commentaires !


Modifié le 07/09/2018 à 16h04
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top