Firefox : la prochaine version du navigateur bloquera les trackers par défaut

Par
Le 04 septembre 2018
 0
firefox

Mozilla a décidé de frapper un grand coup pour la protection de nos données. Aujourd'hui, la société éditrice du navigateur Firefox annonce que la prochaine version de celui-ci bloquera les trackers publicitaires par défaut.

Sur son Blog, Mozilla déclare la guerre aux mouchards publicitaires. Dans la future version du navigateur Firefox, les trackers publicitaires seront bloqués par défaut, et davantage d'options seront proposées aux utilisateurs pour mieux contrôler leurs données sur Internet.

Plus de 50% du temps passé à charger une page Web est dédié aux trackers

Mozilla s'appuie sur une récente étude menée par l'extension Ghostery, qui oeuvre elle aussi pour débarrasser les internautes des mouchards. Selon elle, 50% du temps de chargement d'une page Web est dédié aux trackers.

Alors pour mettre en place sa stratégie de blocage, Mozilla va déployer une série de trois mesures fortes :
- Dans un premier temps, Mozilla va étudier les effets concrets du blocage des trackers sur les performances de navigation. Si les résultats sont probants, le blocage par défaut sera activé sur Firefox 63.
- Deuxièmement, Firefox bloquera l'accès aux disques durs des cookies et autres mouchards. Une défense qui sera pour un temps réservée à la version bêta de Firefox, avant implémentation possible sur la version 65, prévue d'ici la fin d'année.
- Dernière mesure de la part de Mozilla : mettre au point des blocages sur les nouvelles pratiques insidieuses qui se propagent sur le Web. À savoir le fingerprinting et le minage de crypto-monnaies, essentiellement.

Firefox, hérault de la protection de vos données depuis 2004

Dès 2004, le navigateur de Mozilla optait pour une mesure radicale en bloquant les pop-up publicitaires par défaut.

Plus récemment, Firefox donnait au « mode incognito » ses lettres de noblesse en bloquant systématiquement les publicités et les trackers lorsqu'il était utilisé.

« Bloquer les pop-us publicitaires en 2004 était la bonne chose à faire pour Firefox, car cela n'a pas permis qu'a rendre nos utilisateurs heureux. Cela a également permis aux régies publicitaires de réfléchir à l'expérience utilisateur. En 2018, nous espérons que nos efforts pour donner plus de contrôle à nos utilisateurs auront le même effet. », conclut le communiqué de Mozilla.


Modifié le 04/09/2018 à 12h27
scroll top