Avec Spartan, la société Microsoft reviendra-t-elle dans la course aux navigateurs ?

31 décembre 2014 à 11h06
0
La société Microsoft saura-t-elle redorer son image sur le marché des navigateurs ? Il semblerait en tout cas que Windows 10 puisse amorcer un changement en ce sens

00C8000005035964-photo-ie-10-internet-explorer-ie10-logo-gb-sq-ie11.jpg
Nous apprenions récemment que Microsoft planchait sur un nouveau navigateur au nom de code Spartan. Ce dernier verrait le jour au sein de Windows 10 et serait proposé en alternative à Internet Explorer. Pour la firme de Redmond il aurait pu s'agir d'une opportunité pour faire table rase du passé et partir sur de nouvelle bases mais la société semble en avoir décidé autrement.

Selon le magazine ZDnet qui rapporte l'information, Spartan ferait usage des mêmes moteurs de rendu et d'exécution JavaScript d'Internet Explorer, à savoir Trident et Chakra. Microsoft aurait pu opter pour Gecko (Mozilla) ou WebKit (Safari, Chrome, Opera). D'ailleurs, Microsoft a fini par modifier le user agent d'IE sur Windows Phone afin de mieux afficher les sites précisément optimisés pour WebKit.

Mais selon le blog spécialisé Neowin, Microsoft a pris le parti de développer un fork de Trident. L'idée est d'assurer un mode de compatibilité sans pour autant affecter les applications Web modernes. Concrètement, lorsqu'un site souhaite activer le mode de comptabilité, Internet Explorer exécutera le moteur de rendu classique, nécessitant davantage de ressources pour afficher la page. Dans le cas contraire, c'est le nouveau fork de Trident, bien plus rapide, qui chargera le site. Ces deux moteurs seraient simultanément embarqués directement au sein d'IE12.

De son côté, Spartan serait différent d'IE12 et embarquerait simplement le nouveau moteur de rendu. Il aurait donc vocation à être plus léger et plus rapide. Outre une nouvelle interface utilisateur similaire à Firefox et Chrome, l'un des points particulièrement intéressants concerne la prise en charge des extensions. A l'heure actuelle les "modules complémentaires" ou "accélérateurs" restent très peu nombreux. La société aurait-elle changé de position ?

Quoi qu'il en soit, interrogé par nos soins en novembre 2012, Ryan Gavin et Rob Mauceri, alors respectivement General Manager et Group Program Manager au sein de la division Internet Explorer, expliquaient :

Aujourd'hui les extensions font un peu partie du passé. Elles apportent quelques fonctionnalités en plus au sein du navigateur. Ce n'est pas qu'elles sont mauvaises, une fraction de gens les utilisent. La vraie question est : "comment apporter ces fonctionnalités non pas simplement au sein du navigateur mais dans l'intégralité du système ?". Cependant, au travers des retours des utilisateurs, il est clair que le contenu est plus important que le navigateur lui-même, lequel doit finalement se mettre en retrait avec un affichage en plein écran. C'est en tout cas l'approche que nous avons avec IE10 sur Windows 8.


Rappelons que cette année, Microsoft a présenté une version Developer d'Internet Explorer afin de tester les implémentations des nouvelles fonctionnalités. A l'occasion d'une discussion sur les forums de Reddit, la société avait également laissé entendre qu'elle pourrait renommer Internet Explorer afin restaurer son image encore trop associée à IE 6, 7 et 8 plutôt qu'aux dernières moutures prenant en charge les standards du Web. Enfin Microsoft n'exclut pas totalement la publication en open source d'Internet Explorer.

Quoi qu'il en soit, il semblerait que Microsoft travaille bel et bien sur une vraie évolution d'Internet Explorer. D'ailleurs avec la stratégie d'ouverture mise en place par Satya Nadella depuis son arrivée à la tête de Microsoft, l'on pourrait même se demander si ce prochain navigateur sera toujours cantonné à Windows...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top