Navigateurs : la part d'IE11 augmente, Chrome passe sous les 20%

02 septembre 2014 à 11h24
0
Au mois d'août, sur le marché très concurrentiel des navigateurs Internet, Chrome affiche un ralentissement tandis qu'Internet Explorer est en légère hausse.

Toutes versions confondues, le navigateur de Microsoft affiche un taux d'adoption de 58,46%, Il s'agirait du score le plus élevé ces douze derniers mois selon les données de NetMarketShare analysant le trafic de 40 000 sites Internet avec au total 160 millions de visiteurs uniques par mois.

0226000007589757-photo-navigateur-sept-2014.jpg


Bien qu'il soit sorti en mars 2009, Internet Explorer 8 reste encore à ce jour le navigateur Internet le plus utilisé avec une part de marché de 21,4%. Celle-ci a donc augmenté depuis le mois de janvier (20,64%). L'on imagine que la popularité de Windows XP n'y est pas étrangère.

Toutefois, la croissance d'Internet Explorer s'explique également par une progression de la dernière version, IE11. Au mois d'août, cette édition enregistrait 17,45% de PDM contre 16,78% le mois précédent.

0226000007589759-photo-navigateur-sept-2014.jpg


Google Chrome se positionne en seconde place avec toutefois une légère baisse puisqu'il représenterait 19,61% des internautes contre 20,37% au mois de juillet. Firefox et Safari, en troisième et quatrième position affichent des PDM de 15,23% et 5,32% contre respectivement 15,08% et 5,16% le mois précédent. De son côté Opera est passé sous la barre des 1% depuis fin juin.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cdisplay : Cdiscount et Haier lancent une tablette à 50 euros intégrant de la pub (màj)
LG G Watch R : prix et date de lancement en Europe révélés
La fragmentation Android n’est plus un problème
Le passage de la bande des 700 MHz à la téléphonie mobile proposé en 2020
Sonos se débarrasse de tous les fils (màj)
LuneOS : le successeur de WebOS Port
Guillaume Rolland, premier Français finaliste du Google Science Fair avec un réveil olfactif
Photos volées : Apple et le FBI mènent l'enquête
App Store : les dix principales raisons de rejet d'une application
Marché des tablettes : pour les analystes, l’essoufflement se confirme
Haut de page