Deezer poursuit son internationalisation et accueille un investisseur mexicain

06 juillet 2020 à 08h15
3

La plateforme française de streaming musical a conclu un accord d'investissement avec le groupe mexicain de télévision TV Azteca, officialisé jeudi.

Si Deezer domine le trafic et les recherches sur la musique en ligne en France, l'entreprise parisienne souffre encore à l'étranger, face à des concurrents comme Spotify, SoundCloud ou YouTube Music qui génèrent bien plus de trafic en ligne qu'elle. Mais Deezer continue de grandir, comme en témoigne le partenariat exclusif conclu avec TV Azteca, qui nourrit sa stratégie d'internationalisation.

Deezer continue de prendre du poids sur la scène internationale

Le groupe mexicain de télévision, TV Azteca, a donc officialisé, jeudi 2 juillet, sa participation dans la société Deezer, en signant un accord d'investissement pluriannuel estimé à 40 millions de dollars, soit 35,6 millions d'euros. Ce dernier valorise la plateforme française à hauteur de 1,4 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros). Au total, cela représente une augmentation de 30% de la valeur de Deezer par rapport au dernier tour de table, mené en 2018.

TV Azteca, filiale du conglomérat de sociétés mexicaines Grupo Salinas, a scellé avec Deezer un accord qui permettra au service de streaming musical de bénéficier d'une rapide croissance au Mexique, grâce à des partenariats commerciaux dans le secteur de la télévision, mais pas que. TV Azteca, et les autres sociétés du groupe Salinas, promettent de promouvoir Deezer dans leurs activités et services.

Si certains reprocheront à Deezer d'abandonner petit à petit son image de société aux capitaux français, la plateforme entend profiter de l'essor du marché du streaming musical au Brésil, dont on estime qu'il devrait doubler et atteindre les 700 millions de dollars (623 millions d'euros) d'ici 2024.

Une aura croissante en Amérique latine

Ces derniers mois, Deezer a enregistré une croissance de son nombre d'utilisateurs dans plusieurs pays d'Amérique latine, comme la Colombie, l'Argentine, le Brésil, où il est le deuxième service de streaming, et donc le Mexique avec une inscription à Deezer proposée à tous les utilisateurs de la plateforme de connectivité et de divertissement Totalplay, dans une région sur laquelle l'entreprise mise beaucoup.

Deezer promet à ses auditeurs hispanophones un "large éventail de contenus originaux d'artistes latins." Et le service de préciser qu'ils "pourront également profiter d'un nombre croissant de listes de lecture soigneusement élaborées et pertinentes localement." La plateforme a par ailleurs récemment lancé des podcasts au Mexique, offrant des émissions audio et des histoires aux utilisateurs locaux. En échange, la chaîne de télévision Azteca Uno va renommer son émission Mugo Live, suivie par 2 millions de téléspectateurs sur chaque épisode, "Deezer Live."

"Nous voyons un énorme potentiel de croissance dans des pays comme le Mexique, la Colombie et l'Argentine et investissons dans le marketing et la croissance des abonnés. Notre expérience et notre position de numéro deux au Brésil nous aideront à devenir le principal challenger de la région", a commenté Hans-Holger Albrecht, le PDG de Deezer.

3
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top