MWC 2015 - ITW : Firefox sur iOS au 2nd trimestre, Hello bientôt multiplateforme

Par
Le 02 mars 2015
 0
A l'occasion de la conférence de Mozilla qui s'est tenue hier à la veille du Mobile World Congress, nous avons interrogé Christopher Lee, le directeur des produits au sein de la fondation. Il revient sur Firefox OS mais aussi les ambitions sur iOS et sur la vie privée.

00c8000007927927-photo-christopher-lee.jpg
Pourriez-vous revenir sur les travaux que vous avez effectués cette année sur Firefox OS ?

Christopher Lee : L'année dernière nous avons lancé Firefox OS 2.0 avec KDDI pour Fx0. La version que nous sortirons un peu plus tard cette année améliorera considérablement les performances et sera compatible avec les architectures multi coeur. Nous rajouterons également la prise en charge de NFC. Nous étendrons nos travaux sur WebRTC. Nous avons récemment introduit Hello sur Firefox et Firefox OS. Nous souhaitons étendre les communications et les aspects collaboratifs.

De quelle manière comptez-vous étendre Firefox Hello ? Avec des applications dédiées sur Android ou iOS par exemple ?

C.L : L'avantage c'est que ce n'est pas limité à un seul navigateur ou à une plateforme spécifique. Vous pouvez l'utiliser avec Chrome par exemple. Par ailleurs cela ne nécessite pas de compte utilisateur. Il suffit de partager un lien.

Concernant les applications mobiles, nous n'avons rien à annoncer aujourd'hui en ce sens mais il serait tout à fait envisageable de faire usage de leur framework Web et d'activer WebRTC.

Le système Chrome OS et les Chromebooks commencent à trouver leur marché. Avez-vous amorcé des discussions sur le sujet avec des partenaires pour porter Firefox OS sur PC ?

C.L : De part sa nature, Firefox OS peut trouver sa place sur quasiment n'importe quelle plateforme. Il pourrait donc être installé sur les PC. Il y a eu des discussions sur le sujet mais le focus aujourd'hui est sur les smartphones et les objets connectés.

Aujourd'hui la plupart des smartphones équipés de Firefox OS se situent sur l'entrée de gamme ? Vos partenaires songent-ils à produire plus de modèles haut de gamme comme le FX0 ?

C.L : A vrai dire je n'en sais rien. Cela dépend des opportunités du marché. Aujourd'hui je pense que l'objectif est plutôt d'apporter un maximum de gens sur le Web et donc cela explique pourquoi les constructeurs se concentrent sur l'entrée de gamme.

0096000007927929-photo-firefox-os.jpg
0096000007927931-photo-firefox-os.jpg
0096000007927933-photo-firefox-os.jpg
0096000007927935-photo-firefox-os.jpg

Quelques capture de Firefox OS


Il y a quelques années il y avait un prototype de tablette sur Firefox OS. Pourtant aujourd'hui je n'en vois pas...

C.L : Il n'y a aucun nouveau produit sur ce secteur. Les choses se déroulent en tâche de fond sur le marché des tablettes.

En France nous trouvons le ZTE Open C. Y aura-t-il d'autres smartphones à venir dans l'Hexagone cette année ?

C.L : Avec l'annonce d'Orange aujourd'hui et la présence de l'opérateur en France, il n'est pas impossible que de nouveaux modèles soient annoncés. A condition bien sûr que cela fasse sens dans leur stratégie.

Aujourd'hui nous disposons d'applications Web mais comment comptez-vous étendre les fonctionnalités du smartphone, par exemple pour synchroniser automatiquement ses photos sur un service de stockage externe ?

C.L : Nous réfléchissons à la manière de porter ce genre de fonctionnalités sur la plateforme. L'un des points clés est de laisser le choix à l'utilisateur d'opter pour le service qu'il préfère sans lui imposer quoi que ce soit. Nous avons déjà implémenté un dispositif permettant de retrouver son téléphone s'il est perdu ou volé et d'effacer le contenu à distance.

D'ailleurs, la fondation Mozilla compte-t-elle elle-même proposer un service de stockage activé pour les détenteurs d'un Firefox OS ? Ou d'autres services périphériques ?

C.L : Nous allons évaluer ce dont on a besoin et ce que l'on peut développer en interne tout en permettant à des éditeurs tiers de venir greffer leur solution.

07691149-photo-firefox-hello.jpg

Firefox Hello


Avec Hello, Mozilla a le potentiel de faire de l'ombre aux grands acteurs de la messagerie instantanée. Pourquoi ne pas promouvoir davantage cette fonctionnalité ?

C.L : Pour l'heure nous essayons de voir la manière dont les gens l'utilisent. Il y a beaucoup de messageries comme Skype, WhatsApp ou Hangouts. Pour nous, il est important de déterminer la meilleure expérience possible pour Firefox Hello quelle que soit la plateforme.

Mozilla met en avant la sécurité et la vie privée avec Do Not Track ou votre partenariat avec Cisco et l'EFF pour des certificats SSL. Qu'en est-il des emails ? Cela vous intéresserait-il de proposer un webmail chiffré comme ProtonMail ou Lavaboom ou une extension comme Mailvelop ?

C.L : Pour nous la vie privée et la sécurité sont très importantes. Ce sont des aspects attendus par nos utilisateurs. Donc la possibilité de chiffrer les contenus et de proposer cela en option c'est quelques chose qui nous intéresse oui. Nous regardons les différentes possibilités qui s'offrent à nous pour repousser davantage le chiffrement afin d'offrir des communications sécurisées.

Pourriez-vous parler de Firefox sur iOS ?

C.L : Tout ce que je peux dire c'est qu'une version de test est attendue pour le second trimestre de cette année. Avec iOS 8, nous pouvons atteindre des performances raisonnables puisque nous avons désormais accès au moteur JavaScript. Nous sommes ravis d'arriver sur iOS car beaucoup de nos utilisateurs sur ordinateur ont un iPhone.

Je vous remercie.


 


 

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top