🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Test Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO : les excellentes performances d'un kit certifié pour AMD AM5

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
20 janvier 2023 à 13h00
1
Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO © Nerces
© Nerces pour Clubic

Quelques jours après le test d’un kit DDR5 certifié EXPO, nous testons un second candidat, signé Corsair cette fois. L’idée n’est pas de multiplier indéfiniment les cobayes, mais plutôt de voir rapidement si un changement de crèmerie est de nature à bouleverser le système mis en place par AMD sur sa plateforme AM5. La DDR5-6000 CL30 reste donc de mise.

Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO
  • Kit idéal pour l'AMD AM5
  • Performances remarquables
  • Pad thermique sur le PMIC
  • Garanti à vie
  • Un seul profil EXPO
  • Tarif un peu élevé
  • LED via iCUE seulement

Au même titre que G.Skill ou Kingston, Corsair est parmi les premiers fabricants de DDR à rejoindre AMD sur la certification EXPO. Cependant, le riche catalogue de la marque ne propose qu’une poignée de modèles EXPO : une gamme de Dominator et une gamme de Vengeance, cette dernière étant déclinée en trois variantes. Nous l’avons dit en préambule, c’est vers la DDR5-6000 CL30 que nous nous sommes tournés, pour pouvoir la comparer au modèle de G.Skill, bien sûr.

Fiche technique Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO

Format mémoire

Type de mémoire
DDR5-6000
Format de mémoire
DIMM 288 broches (DDR5)
Fréquence mémoire
6 000MHz

Mémoire

Capacité
32Go
Norme mémoire
PC5-48000
Spécification mémoire
Unbuffered

Timings

CAS Latency
30
RAS to CAS Delay
36
RAS Precharge Time
36
RAS Active Time
76
Tension
1.4 V

Équipement

Radiateur
Oui
Éclairage
LED RGB
Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO © Nerces
Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO © Nerces

L'inévitable signature Corsair et le nom des barrettes bien en évidence © Nerces pour Clubic

AMD with a Vengeance

Un cran inférieures aux Dominator, les barrettes Vengeance se distinguent par un dissipateur sensiblement plus compact. Elles restent plus grandes que les Vengeance LPX, mais se glisseront tout de même plus facilement sous un ventirad de grandes dimensions comme les modèles Noctua. Corsair a tout de même pris soin de les décorer comme il se doit, et toute la partie supérieure des barrettes est surmontée d’une bande LED RVB que l'on peut configurer.

Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO © Nerces
Le design des Vengeance a un peu changé avec la DDR5 © Nerces pour Clubic
Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO © Nerces
© Nerces pour Clubic

Disponibles en noir ou en blanc, les kits de DDR5 Vengeance arborent toujours le même dissipateur qui ne change que de coloris. Celui-ci est relativement imposant et a toujours parfaitement atteint son objectif, peu importe la fréquence des puces à rafraîchir. Dans le cas présent, nous avons opté pour des kits de deux barrettes de 16 Go chacune. Elles sont constituées de 8 puces SK Hynix H5CG48MEBDX014 de 16 Gb.

Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO © Nerces
Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO © Nerces

Rien à redire du côté des finitions : Corsair sait y faire © Nerces pour Clubic

Vous le savez, l’un des principaux changements avec la DDR5 est la présence du PMIC (Power Management Integrated Circuit) directement sur la barrette. Il s’agit ici d’un modèle signé Renesas P8911Y0. Enfin, la certification EXPO doit permettre de valider le plus simplement du monde des timings présentés comme excellents par Corsair. Il est question de 30-36-36-76 avec la nécessité de fournir 1,40 V pour que tout fonctionne au mieux.

Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO © Nerces
© Nerces pour Clubic

Débits en lecture/écriture/copie et latence

Configuration de test

  • Carte mère : ASUS ROG Maximus Z690 Hero
  • Processeur : Intel Core i9-12900K
  • Carte graphique : ASUS TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD « système » : Kingston KC3000 2 To PCIe 4.0
  • Refroidissement : ASUS ROG Ryujin II 360
  • Alimentation : be quiet! Straight Power 11

Nous l’avons dit, l’objectif n’est pas de « maltraiter » nos modules de DDR5, mais plutôt de vous donner un complément d’information sur les barrettes que nous avons retenues. Cela passe d’abord par l’analyse, via CPU-Z, des fréquences et des timings obtenus en exploitant le profil EXPO de la mémoire.

Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO © Nerces
Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO © Nerces

Fréquences et timings sous CPU-Z © Nerces pour Clubic

Officiellement, les caractéristiques sont très légèrement supérieures à celles de la mémoire G.Skill EXPO que nous testions précédemment au prix d’une augmentation de 0,05 V. Dans les faits, sur notre carte mère MSI MEG X670E ACE, nous n’avons eu aucune difficulté pour obtenir ces timings via le profil EXPO. Tout a marché comme prévu. Il en est d’ailleurs allé de même sur notre configuration Alder Lake de test. L’EXPO n’empêche évidemment pas l’installation des barrettes sur de l’Intel.

Vous vous en doutez, pour obtenir une comparaison intéressante des performances, nous avons eu recours à notre ASUS ROG Maximus Z690 Hero pour les mesures à proprement parler. Une fois encore, nous avons employé l’outil de mesure « Performances cache et mémoire » intégré à AIDA64 pour évaluer les débits en lecture, écriture et copie ainsi que la latence des barrettes.

Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO © Nerces
Mesure de performances sous AIDA64 © Nerces pour Clubic

Réglées en DDR5-6000, les Vengeance RGB DDR5 sont encore un tout petit peu plus rapides que les Trident Z5 Neo de G.Skill. En lecture, nous frôlons maintenant les 95 Go/s et dépassons, certes d’un cheveu, les 84 Go/s en écriture. En revanche, en copie, les G.Skill sont un chouia au-dessus.

Avec des timings qui, sur le papier, sont encore un peu plus impressionnants que ceux des Trident Z5 Neo, nous avions à cœur de voir la traduction sur les temps de latence de notre Corsair. Ainsi, les Vengeance passent sous la barre des 65 ns, à 64,3. Une performance remarquable.

Nous n’avons pas pour objectif de pousser les barrettes dans leurs retranchements en overclocking, mais nous aimons tout de même y jeter un œil. Nous avons facilement poussé les Vengeance jusqu’en DDR5-7000 en augmentant la tension à 1,5 V. Impressionnant.

Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 © Corsair
Deux kits Vengeance pour quatre barrettes et 64 Go de DDR5 © Corsair

Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO : l’avis de Clubic

8

Deuxième kit de barrettes de DDR5 certifié EXPO passé entre nos mains et deuxième réussite. Après G.Skill, c’est donc au tour de Corsair d’impressionner son monde avec de la DDR5-6000 CL30 certes très onéreuse, mais en mesure de tirer le meilleur des plateformes AM5 d’AMD. Bien sûr, elle fonctionne aussi parfaitement sur des configurations Intel Alder Lake/Raptor Lake.

Les débits sont parmi les meilleurs jamais observés à Clubic, et la latence recule encore pour se rapprocher chaque jour un peu plus de ce que l’on pouvait obtenir sur la DDR4. La conception même des barrettes ne souffre par ailleurs aucune critique avec des dissipateurs efficaces et une bande de LED RGB de qualité, que l'on peut aisément configurer. Ensuite, tout est une question de budget.

Les plus

  • Kit idéal pour l'AMD AM5
  • Performances remarquables
  • Pad thermique sur le PMIC
  • Garanti à vie

Les moins

  • Un seul profil EXPO
  • Tarif un peu élevé
  • LED via iCUE seulement
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Elgato Facecam : que vaut son
Test G.Skill Trident Z5 RGB DDR5-6800 CL34 : et la DDR5 se transforme en fusée !
Test Intel Core i3-13100F : que vaut l'entrée de gamme de Raptor Lake ?
Test Polar Ignite 3 : une montre connectée sport tout en élégance
Test Sony DualSense Edge : la manette ultime pour la PS5 ?
Test QNAP TS-464 : un NAS performant, évolutif mais trop complexe ?
Test Acer Swift Edge : un laptop OLED ultra léger grisant, mais en manque d'énergie
Test GeForce Now Ultimate : la meilleure expérience Cloud gaming s'améliore encore
Test Intel Core i5-13400F : le meilleur rapport performances-prix du moment
Test MSI Modern MD271CPW : un écran bureautique incurvé à prix raisonnable
Haut de page