La souris Razer Orochi s'offre une cure de jouvence

le 28 novembre 2012 à 10h24
0
A l'approche des fêtes, Razer rajeunit certains de ses produits. Après la souris DeathAdder au capteur mis à jour il y a peu, c'est désormais au tour de la Orochi de gagner en précision et en autonomie.

00FA000005561013-photo-razer-orochi-2013.jpg
Sortie en 2009, la Orochi a la particularité d'être une souris capable de se connecter en filaire via un port USB 2.0, ou sans fil via le Bluetooth 3.0. Cette nouvelle édition, nommée Razer Orochi 2013, bénéficie d'un capteur laser G4 de 6 400 DPI, destiné à lui offrir plus de précision qu'avec son capteur Razer Precision 3G précédent. Et malgré cette montée en précision, la souris pour joueur ne consommera pas plus de batterie, bien au contraire : si elle utilise toujours 2 piles AA pour fonctionner en Bluetooth, son autonomie est doublée et peut désormais aller jusqu'à 30 heures de jeu en continu ou 3 mois dans un usage « traditionnel ». Razer a également ajouté un indicateur de batterie faible.

Pour le reste, rien ne change : la souris Orochi conserve son design ambidextre et son prix de 70 euros. Cette nouvelle version est d'ores et déjà disponible.

000000FA05561015-photo-razer-orochi-2013.jpg
00FA000005561017-photo-razer-orochi-2013.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Souris
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Revolut travaille sur des coffres collaboratifs, à défaut de proposer des comptes communs
COMPUTEX 2019 - NVIDIA : comment suivre la conférence en direct ?
Groupy arrive sur Steam, pour grouper vos logiciels par onglets
En France, un quart des internautes regarderaient la TV en direct via un service illégal
Amazon a le soutien de ses actionnaires pour vendre sa reconnaissance faciale à l’État
Énergies du futur : la Chine commence à parier sur l'hydrogène
COMPUTEX 2019 - AMD : comment suivre la conférence en direct ?
Amazon : la gamification pour rendre le travail en entrepôt
Sophie Viger (école 42) :
La Chine dévoile un prototype de train à sustentation magnétique circulant à 600 km/h
scroll top