Test Nacon Revolution X Pro Controller : personnalisation à outrance et prix (plutôt) contenu

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
28 décembre 2021 à 12h28
8
Nacon Revolution X Pro Controller © Nacon
© Nacon

S’il a toujours proposé une compatibilité PC sur ses manettes de jeu, Nacon s’est longtemps focalisé sur l’écosystème PlayStation. Depuis peu, le Français semble enfin découvrir le monde Xbox. La gamme Revolution est pour la première fois tournée vers les consoles de Microsoft avec un haut niveau de personnalisation à la clé. Suffisant pour s’imposer ?

Nacon Revolution X Pro Controller
  • Légèreté bien pratique
  • Câble détachable, tressé et long
  • Personnalisation étendue
  • Des accessoires par dizaines
  • Licence Dolby Atmos fournie
  • Soft de configuration bien pensé
  • Croix directionnelle à revoir
  • Aucune version sans-fil
  • Grip des poignées en retrait
  • 110 €, ça reste élevé

Nacon est l’une des rares sociétés du jeu vidéo présente aussi bien côté développement que côté accessoires. Acquisitions après acquisitions, elle est devenue l’un des principaux éditeurs français alors que son activité périphériques poursuit son bonhomme de chemin, de manière plus discrète. Avec la Pro Compact, Nacon a donc découvert tout récemment les vertus du monde Xbox alors qu’elle se focalisait sur les plateformes Sony. La Revolution X Pro Controller doit permettre d’enfoncer le clou.

Nacon Revolution X Pro Controller © Nerces
La Revolution X Pro Controller est compatible PC et Xbox One / Series © Nerces

Fiche technique de la Nacon Revolution X Pro Controller

Ce second gamepad à destination des consoles Xbox est plus ambitieux et plus complet que la Pro Compact. Elle lorgne des manettes hautement personnalisables comme la Elite Series 2 signée Microsoft ou l’Instant PRO imaginée par Scuf tout en restant nettement plus accessible, autour des 100 ou 110 euros (contre plus de 160 euros).

Le Nacon Revolution X Pro Controller, c’est :

  • Connexion : filaire, câble tressé de 3 m, détachable
  • Nombre de boutons : 16
  • Nombre de gâchettes : 2, analogiques
  • Prise casque : oui, jack 3,5 mm
  • Vibrations / Retour de force : oui, 2 moteurs de vibrations
  • Dimensions : environ 160 x 40 x 110 millimètres
  • Poids : environ 240 grammes
  • Compatibilité : Windows, Xbox Series, Xbox One
  • Prix et disponibilité : déjà disponible, à 109,99 €

À la manière d’autres pads de la gamme Revolution, la Revolution X Pro Controller se caractérise par la présence de multiples accessoires de personnalisation sur lesquels nous aurons l’occasion de revenir. Il est en revanche important de souligner d’emblée qu’il s’agit d’un modèle filaire, logiquement bien plus léger que les gamepads sans-fil.

Nacon Revolution X Pro Controller © Nerces
Le câble USB de 3 mètres est détachable et la prise au format USB-C standard © Nerces

Modularité impressionnante, finitions perfectibles

À l’ouverture du petit carton de la Revolution X Pro Controller, on sent que Nacon a souhaité en faire un produit « de qualité ». En effet, la manette est livrée dans une housse / boîte de transport avec fermeture éclair qui n’a rien à envier à des modèles pourtant nettement plus onéreux comme les Elite de Microsoft ou les Wolverine de Razer. Cette bonne première impression est confirmée par les divers accessoires que l’on trouve dans ladite boîte et, en particulier, le câble fourni par Nacon afin de relier la manette au PC ou à la console.

Intégralement tressé et long de trois mètres, ce câble a donc le bon goût d’être détachable. Côté PC / console, il est en USB-A, mais côté manette, c’est une prise USB-C qui est employée. Nacon a ménagé un espace suffisamment large autour du connecteur de sorte qu’il est possible d’employer n’importe quel câble. Toujours bon de saluer quand les constructeurs ne font pas dans le « propriétaire ». En revanche, les amateurs de connectique sans-fil seront évidemment déçus que Nacon n’ait pas offert cette possibilité, pas même en option.

La boîte de transport ouverte et la manette sortie, on voit tout de suite l’avantage d’une manette exclusivement filaire : elle est bien plus légère. La Revolution X Pro Controller n’est pas la plus légère de sa catégorie, mais à plus ou moins 240 grammes, elle sera bien plus confortable, bien moins fatigante à tenir durant de longues sessions. De la même manière, ce poids particulièrement mesuré conviendra davantage aux enfants, même si ces derniers auront sans doute du mal à bien la tenir en main : comme la majorité des gamepads, elle est relativement large.

Nacon Revolution X Pro Controller © Nerces
Quatre boutons supplémentaires se cachent sous la manette © Nerces

Une fois en main, la Revolution X Pro Controller laisse une seconde impression mitigée. Certes, la manette est légère, mais elle donne aussi le sentiment d’un produit à la finition « plastique » douteuse. Cette légèreté, le côté « creux » de certains plastiques et le contact avec les gâchettes n’est pas vraiment convaincant. Heureusement, on remarque très vite que Nacon compense avec des fonctionnalités plus étoffées que sur la plupart des pads, à commencer par la présence de contrôles supplémentaires au dos de la manette.

Nacon Revolution X Pro Controller © Nacon
Nacon Revolution X Pro Controller © Nacon

Le confort des mini-sticks est difficilement critiquable © Nacon

Sur leurs modèles les plus avancés, des constructeurs comme Microsoft, Razer ou Scuf notamment ont intégré des palettes ou des boutons, au dos du gamepad. L’idée est d’apporter des commandes en plus. Nacon fait donc de même, mais sur un modèle à plus ou moins 100 euros. Quatre boutons sont placés plutôt sur « l’arrière / intérieur » des poignées. Ils semblent bien tomber au niveau des annulaires / auriculaires, mais il conviendra de vérifier l’aspect pratique lors des tests. Notons ici qu’il ne s’agit « que » de boutons, aucun contrôle analogique n’est possible.

Pour l’analogique, c’est vers les deux classiques gâchettes qu’il faut se tourner. « Classiques » car Nacon n’intègre par exemple aucun système pour en verrouiller la course. Elles sont accompagnées de deux boutons bumpers eux aussi on ne peut plus classique et il n’y a pas non plus grand-chose à dire sur les commandes principales du pad : deux mini-sticks, une croix directionnelle en ‘+’, les boutons Xbox et quatre larges boutons ‘ABXY’. « Larges » car ils sont effectivement plus imposants que ceux des manettes officielles de Microsoft.

Pour retrouver un peu d’originalité sur la Revolution X Pro Controller, il faut se tourner vers les accessoires présents dans la boîte de transport. Nacon y a disposé une boîte renfermant six poids à glisser dans les poignées afin d’alourdir la manette (de +10 à +16 grammes de chaque côté) ou d’en modifier l’équilibre. On trouve aussi deux capuchons convexes pour remplacer les concaves installés de base sur les sticks et, surtout, quatre anneaux métalliques : ils servent à modifier l’angle d’inclinaison maximal des sticks. Trois valeurs sont possibles 30°, 38° ou 46°.

Nacon Revolution X Pro Controller © Nacon
Il est très simple d'ajuster l'angle d'inclinaison maximal des sticks © Nacon

Le mieux peut-il être l’ennemi du bien ?

Cette petite boîte d’accessoires est clairement l’atout principal de la Revolution X Pro Controller avec son câble d’excellente qualité et son logiciel compagnon sur lequel nous reviendrons en toute fin d’article. Elle ajoute une touche « premium » à un produit qui, hélas, ne l’est pas franchement. Nous avons déjà parlé du premier contact « plastique » une fois la manette entre les mains, sachez qu’il est impossible de s’en départir complètement. Même après des semaines à utiliser la manette, on a toujours cette sensation de produit un peu « toc ».

Le résultat n’est pas désagréable, mais on se sent moins en confiance qu’avec une manette Xbox classique, pourtant moins onéreuse. Pour être plus précis, on a le sentiment d’un produit à la finition imparfaite avec ces plastiques qui sonnent creux et cette croix directionnelle à revoir. Elle est pour beaucoup dans cette première impression dérangeante : à peine a-t-on posé le doigt dessus que l’on sent la difficulté à aller chercher des diagonales précises. On se souvient de la médiocrité de celle de la manette Xbox 360 : dommage de voir qu’en 2021, cet accessoire peut encore poser problème.

Nacon Revolution X Pro Controller © Nerces
La petite boîte d'accessoires contient poids, anneaux et capuchons © Nerces

Heureusement, la Revolution X Pro Controller a d’autres atouts à faire valoir à commencer par des sticks aussi confortables qu’ils sont précis. À ce niveau, nous n’avons pas été convaincus par les capuchons convexes sur lesquels les doigts accrochent moins bien. Question de goûts sans doute. En revanche, le retour au centre des sticks est impeccable et la possibilité d’ajuster l’angle d’inclinaison maximal est une bonne idée : nous avons surtout apprécié de pouvoir disposer de deux angles différents sur le stick gauche et le stick droit, pratique dans les FPS notamment.

Nacon Revolution X Pro Controller © Nerces
Correct, le grip aurait gagné à être un peu plus marqué © Nerces

Rien à redire non plus sur les boutons principaux ou ceux présents au dos de la manette : ils sont bien placés, aisément accessibles et ont du répondant. Certains joueurs seront peut-être un peu surpris par le « clac clac » qu’ils émettent à l’activation. Nous sommes un petit peu moins convaincus par la position des boutons bumpers, moins accessibles et par les gâchettes. Elles sont parfaitement fonctionnelles, mais sur un pad à ce point personnalisable, impossible de ne pas regretter l’absence de blocage pour aboutir à des courses courtes.

À l’usage, la Revolution X Pro Controller est une manette efficace, mais, nous l’avons dit, impossible de se départir de cette impression que la finition est imparfaite et on a toujours cette crainte d'un produit à la durée de vie moins importante que celle d'une manette Xbox classique. Cela dit, c’est peut-être une fausse impression. On regrette aussi que le grip des poignées ne soit pas davantage marqué et que les poids ne semblent pas avoir une incidence très nette. Certes l’équilibre de la manette est modifié, mais cela reste subtile.

Nacon Revolution X Pro Controller © Nerces
Reconfigurer chaque commande de la manette © Nerces

Revolution X : régler chaque détail

Les habitués des manettes Nacon vous le diront : une part de l’intérêt de ces gamepads réside dans la richesse de l’application compagnon. La marque a logiquement reconduit la chose avec son passage sur Xbox et, disponible en téléchargement sur le Microsoft Store, l’application Nacon est effectivement d’une richesse impressionnante. Pour faire simple, il est possible de modifier pratiquement chaque élément, chaque commande de la manette. Bien sûr, on peut réaffecter la fonction de chaque bouton, chaque direction, mais Nacon va bien plus loin.

Nacon Revolution X Pro Controller © Nerces
Nacon Revolution X Pro Controller © Nerces

Courbe de réponse et sensibilité des gâchettes sont ajustables © Nerces

Des onglets sont ainsi dédiés à la courbe de réponse de chacun des deux mini-sticks avec définition de zone morte, inversion possible de l’axe et définition de « points de bascule » pour la sensibilité. Si la course des gâchettes ne peut être bloquée physiquement, un onglet lui est consacré et il permet d’ajuster indépendamment la sensibilité de chacune des deux gâchettes. Bien sûr, Nacon a également prévu un système de profils que l’on peut sauvegarder et rappeler le plus simplement du monde depuis l’interface du logiciel ou via un bouton situé sous la manette.

Nacon Revolution X Pro Controller © Nerces
Nacon Revolution X Pro Controller © Nerces

Un égaliseur pour la partie audio et la gestion des LED © Nerces

Enfin, même si ce n’est pas directement lié à l’application compagnon de Nacon, il nous faut évoquer la licence Dolby Atmos mise en avant par le fabricant. L’idée est de profiter du traitement Dolby sans bourse délier. Hélas, on se heurte à un problème majeur : comme trop souvent, la sortie casque (jack 3,5 mm) de la manette est de qualité très moyenne. Bien sûr, cela suffira pour jouer dans d’honorables conditions, mais l’ensemble manque de pêche du fait de graves nettement en retrait. Bien la peine d'avoir droit au « traitement Dolby » dans ces conditions.

Nacon Revolution X Pro Controller © Nacon
Une manette plus que convenable, malgré une croix directionnelle largement perfectible © Nacon

Nacon Revolution X Pro Controller, l'avis de Clubic

Alors que Nacon a, des années durant, privilégié l’écosystème PlayStation pour sa gamme Revolution, nous sommes ravis de la voir débouler sur Xbox, sachant que la compatibilité PC a toujours été de mise. Ravis et en même temps un rien circonspects. En effet, le fabricant français doit ici faire face à la concurrence des manettes de Microsoft et n’a plus la simple organisation asymétrique des sticks pour se distinguer des contrôleurs officiels comme c’est le cas avec Sony.

La Revolution X Pro Controller n’est clairement pas une mauvaise manette et elle impose un nouveau standard en matière de personnalisation que nous apprécions au plus haut point. Hélas, il faut aussi faire avec cette impression que la finition est en retrait : même après plusieurs semaines d’utilisation, on a moins confiance en cette manette qu’en un pad officiel Xbox. La personnalisation des contrôles, la boîte de transport ou le logiciel compagnon et ses multiples profils sont toutefois des atouts indiscutables autant que la qualité / longueur du câble et la légèreté de la manette.

Nacon Revolution X Pro Controller

7

Une manette hautement personnalisable et dotée de nombreuses options, mais qui ne parvient pas à se hisser au niveau des meilleures du fait d'un relatif manque de « précision », notamment sur la croix directionnelle.

Les plus

  • Légèreté bien pratique
  • Câble détachable, tressé et long
  • Personnalisation étendue
  • Des accessoires par dizaines
  • Licence Dolby Atmos fournie
  • Soft de configuration bien pensé

Les moins

  • Croix directionnelle à revoir
  • Aucune version sans-fil
  • Grip des poignées en retrait
  • 110 €, ça reste élevé
Nacon Revolution X Pro Controller au meilleur prix
Boulanger 99,99€ Voir l'offre
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
5
Cyril_Daniel
« personnalisation à outrance et prix contenu » et dans les moins vous écrivez : tarif élevé. Euh Clubic, vous aimez la contradiction ou personne ne relis ses articles ?
Nerces
Je vais modifier le « moins », mais l’idée est là : le prix est contenu eu égard aux nombreuses options de personnalisation, mais dans l’absolu ça reste une manette de jeu à plus de 100 euros, donc onéreuse.
TofVW
Je me demande toujours qui sont les gens qui achètent ces manettes.<br /> Le pad officiel coûte moins cher, offre plus de possibilités… Qu’on achète une manette bas de gamme car on ne veut pas mettre 60 balles dans un pad, ok ; mais je ne vois pas l’intérêt de proposer des pads plus chers (je dis ça car il y en a très peu, voire aucun, qui sont meilleurs que les pads officiels).
Nerces
Moins cher, c’est sûr, mais je ne vois pas bien comment tu arrives à la conclusion que le pad Xbox de Microsoft «&nbsp;offre plus de possibilités&nbsp;» ? Ce serait même nettement l’inverse
TofVW
Oui, je me suis mal exprimé. Je parlais par exemple du fait de ne pas pouvoir jouer sans fil.<br /> Alors oui, il y a plus de boutons et des possibilités de personnaliser les sticks, mais je me demande combien de personnes utilisent vraiment ces «&nbsp;gadgets&nbsp;» (idem pour le pad Elite, qui ne m’a jamais attiré, en plus d’avoir une batterie inamovible), et surtout combien de jeux prennent en charge les boutons supplémentaires.<br /> Voilà, après je ne juge pas ceux qui achèteront ce pad hein. Je me demande juste si c’est vraiment judicieux quand on voit le pad Xbox officiel qui est déjà quasi-parfait, et qu’il coûte 1/3 moins cher.
Nerces
Je ne sais plus les stats, mais de mémoire, il y avait eu une étude il y a quelques années sur PC et le nombre d’usagers avec une manette Xbox officielle (360 / One) c’était un truc comme 70%.
Winston67
Je n’ai rien contre les custom mais bon faudrait aussi assumer aussi le design , parce que bon la pour un néophyte c’est une manette xbox
solistice
@TofVW :<br /> Il faut comparer la manette à la Elite de crosoft généralement à 170€.<br /> Les boutons du dessous sont indispensables en FPS pour pouvoir appuyer sur A B X Y sans lâcher le stick de droite.<br /> Perso je préfère aussi le sans fil mais j’ai des potes qui voient (ou imaginent ???) qu’il y a de la latence et se refusent à jouer sans fil justement…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Marshall Woburn III : une enceinte premium et énergique, à la connectivité limitée
Test Apple iPad (2022) : des nouveautés, et des frustrations
Test Apple TV 4K (2022) : la dernière box TV d'Apple frise la perfection
Test Fitbit Sense 2 : la montre connectée sport de Google rate le coche
Test de l'option Power de Shadow : nos impressions sur le PC dans le cloud sous stéroïdes
Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub : une immersion sonore sacrément bien négociée
Test Withings Body Comp : la balance connectée qui prend soin de votre santé
Test Marshall Acton III : une mini enceinte de salon à la puissance surprenante
Test TCL 55C635 : un téléviseur abordable qui marque des points
Test Mate 50 Pro : Huawei peut-il encore se hisser parmi l'élite ?
Haut de page