🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

18 mois après, la Chine s'ouvre à nouveau aux jeux vidéo étrangers

28 décembre 2022 à 15h15
1
Gaming en chine © © Lucie Liz / Pexels
© Lucie Liz / Pexels

La Chine a décidé de desserrer l’étau qu’elle exerçait sur l’industrie du jeu vidéo depuis plus d’un an maintenant. Le pays vient d’accorder une licence à 45 titres étrangers pour qu’ils puissent être commercialisés au sein de ses frontières. 

Contrairement à d’autres pays, les jeux doivent au préalable être validés par les autorités avant d’être déployés dans l'Empire du Milieu.

Un processus suspendu pendant de longs mois

À l’été 2021, Pékin a entamé une vaste campagne de régulation du secteur du jeu vidéo en suspendant directement le processus d’approbation des titres. Estimant que sa jeune population avait un important problème d’addiction, les autorités leur ont imposé, en amont, une limitation du temps de jeu à 3 heures par semaine. 

Les régulateurs ont recommencé à délivrer des licences au mois d’avril, mais uniquement pour les jeux locaux, c’est-à-dire développés en Chine. Le mois dernier, ils assuraient être parvenus à solutionner le problème de dépendance des jeunes et ont donc décidé de réglementer moins sévèrement l’industrie.

L’agence de presse Reuters rapporte que 45 jeux étrangers, dont Pokémon Unite de Nintendo, Valorant de Riot Games ou Gwent: The Witcher Card Game de CD Projekt RED ont été approuvés ce mercredi 28 décembre.

Le secteur du jeu vidéo a souffert

La régulation menée par le gouvernement a grandement affecté le secteur du jeu vidéo chinois, à l’instar de Tencent qui a vu son chiffre d’affaires reculer pour la première fois depuis 2004 à cause des réglementations chinoises. Son fondateur, Pony Ma, a récemment affirmé que son entreprise devait s’habituer au régime strict d'octroi de licences opéré par Pékin et que le nombre de nouveaux jeux que la Chine approuverait resterait limité à long terme.

Tencent, numéro 1 du jeu vidéo mondial, vient finalement d’obtenir 6 licences à travers la nouvelle campagne d’approbation. Il en était privé depuis un an et demi. D’autres sociétés comme NetEase, ByteDance ou iDreamSky ont également bénéficié de licences. Par rapport aux années précédentes, les jeux validés sont toutefois moins nombreux. La Chine a approuvé 76 jeux importés en 2021, contre 456 en 2017.

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
LordW
C’est probablement à cause de toutes ces limitations que plusieurs grands acteurs chinois du JV (Tencent, NetEase) ont ouvert ou financé des studios au Canada et ailleurs dans le monde pour développer des jeux pour les marchés occidentaux et autres…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Scout, la fusée du
Connaissez-vous les salaires dans la cybercriminalité ? Vous allez être jaloux...
Impressionnée par le succès de ChatGPT, l'Europe veut encadrer l'IA
Soldes Amazon et Cdiscount : TOP 10 des offres folles à saisir ce week-end
Bon plan : profitez dès maintenant des offres avantageuses antivirus et VPN Norton !
Prix fou : CyberGhost vous offre son VPN avec 82% de réduction
Twitch : ces chiffres qui témoignent de l'incroyable succès de la plateforme
Réalisé en partie avec l'IA, cet anime Netflix fait déjà polémique
Nouveaux AirPods Max et AirPods d'entrée de gamme, c'est pour quand ?
Vous avez aimé ChatGPT ? Découvrez CatGPT
Haut de page