La Grande-Bretagne crée un fonds de plus d'un milliard de livres pour le climat

Benoît Théry Contributeur
24 septembre 2019 à 09h35
0
La Grande Bretagne
© ESA / NASA

Le premier ministre anglais, Boris Johnson, a annoncé le 23 septembre à l'Assemblée générale des Nations Unies la création d'un fonds d'un milliard de livres sterling (environ 1,13 milliard d'euros). Celui-ci vise à lutter contre les effets du réchauffement climatique dans les pays en voie de développement.

Ce nouveau fonds, baptisé Ayrton, doit empêcher ce que Boris Johnson appelle la double menace du changement climatique et de la baisse de la biodiversité.

Une aide pour les pays en voie de développement

Le fonds Ayrton, qui tire son nom d'une physicienne et suffragette britannique, doit aider à la création de partenariats avec des pays en voie de développement, en vue de développer leurs filières renouvelables. L'argent pourra donc servir, par exemple, à l'implantation de centrales solaires ou au financement d'aides à l'achat d'un véhicule électrique. Lors de sa visite à New-York, Boris Johnson a déclaré : « Si nous réussissons, les générations futures verront le changement climatique comme un problème que nous avons résolu par une action globale, et par les prouesses de la technologie ». Avant d'ajouter : « Nous intensifions les efforts du Royaume-Uni avec un nouveau plan d'action pour sauver le monde naturel. Et j'aimerais voir les dirigeants à New-York cette semaine s'engager à faire de même ».


Le site du gouvernement présente les objectifs à atteindre, notamment « un accès à l'électricité pour le milliard de personnes qui n'est toujours pas connecté au réseau, ce qui inclut la technologie solaire pour leurs logements ». On peut également citer la « mise au point de poêles propres pour les 2,7 milliards de personnes pour qui la cuisson des aliments repose toujours du bois ».

Le communiqué lui-même s'épanche sur les mérites de l'ingénierie britannique concernant les énergies renouvelables : « L'expertise britannique est déjà à la pointe des énergies propres et des efforts mondiaux pour lutter contre le changement climatique. Au Royaume-Uni, nous avons exploité la puissance des énergies renouvelables pour réduire nos émissions de plus de 40% - plus rapidement que tout autre pays du G20 - tout en observant une croissance économique ».

Contre le braconnage, pour les forêts

Outre le milliard de livres sterling annoncé, Boris Johnson a aussi évoqué la création de deux autres fonds. Un premier, de 220 millions de livres (environ 250 millions d'euros), est destiné à la préservation d'espèces en danger. Celui-ci devra notamment aider à la lutte contre le braconnage par l'entraînement de gardes, ou en accompagnant les communautés dans la recherche d'autres activités que la chasse illégale. Le second fonds, de 40 millions de livres (environ 45 millions d'euros) doit aider à la préservation des forêts. « Nous ne pouvons pas rester les bras croisés et regarder des espèces disparaître de la surface de la Terre à cause de notre négligence et de notre violence », a déclaré Johnson.

Source : Gov.uk
Modifié le 24/09/2019 à 09h44
26 réponses
9 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top