Qu'est-ce que l'IMAX ? Du mythe à la modernité

29 janvier 2016 à 16h23
0

La démesure de l'argentique

Initialement, du temps de l'argentique, l'IMAX c'était une salle de cinéma dont l'écran immense recouvrait la quasi-totalité du champ de vision des spectateurs. Les écrans mesuraient ainsi jusqu'à 30 m de large et 20 m de haut, soit l'équivalent d'un immeuble de 7 étages et une surface colossale de 600 m².

Pour maintenir une bonne définition d'image, l'IMAX avait donné naissance à un nouveau procédé de tournage et à des caméras spécifiques.

Avec une pellicule courante de 35 mm, qui défile à la verticale et sur laquelle chaque trame occupe quatre perforations, un grain de l'image occupe un point d'environ 5 mm² sur un écran de 10 x 5 m. Avec la pellicule 70 mm de films comme Ben-Hur ou Lawrence d'Arabie, les trames passent à 5 perforations. C'est néanmoins insuffisant pour maintenir une définition satisfaisante sur un écran de 30 m, sur lequel le grain occuperait 1 cm².

IMAX a donc renversé la pellicule, pour la faire défiler à l'horizontale et porter à quinze perforations la taille d'une trame. Il faut alors 6 km de pellicule par heure. À titre de comparaison, le 35 mm ne défile qu'à environ 1,5 km par heure, quatre fois moins vite.

0000015E08326602-photo-comparaison-pellicules-35-mm-imax-70-mm-15-perforations.jpg
0000015E08326606-photo-comparaison-crans-de-cin-ma.jpg

L'IMAX argentique était en contrepartie excessivement cher, de l'équipement de tournage à l'équipement de projection et en passant par la pellicule. Le procédé est donc resté réservé à quelques documentaires, pour des démonstrations technologiques et des parcs d'attraction bien plus que pour le 7e art.

La régression du numérique

Si on trouve sans difficulté les caractéristiques de l'IMAX analogique, on ne peut pas en dire autant de l'IMAX numérique. C'est que le procédé a perdu de sa superbe !

Désormais la salle IMAX type dispose d'un écran de 15 x 9 m, c'est-à-dire de 135 m², plus de quatre fois plus petit qu'autrefois. Certes, sans pour autant verser dans la démesure d'antan, c'est toujours très grand. D'autant que l'écran « légèrement incurvé » et la disposition optimisée des fauteuils sont supposés garantir une meilleure immersion que dans une salle conventionnelle.

On retrouve un ratio d'image moins panoramique que le format dit CinemaScope (2,35:1), plus haut, supposé être plus immersif, de 1,89:1. L'IMAX numérique exploite par ailleurs deux projecteurs, qui superposent l'image afin de maximiser la luminosité.

03E8000008326608-photo-comparaison-salles-de-cin-ma.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Des ingénieurs tentent de battre le record de vitesse terrestre avec un véhicule zéro émission
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top