Test Aladdin / Le Roi Lion Nintendo Switch, des classiques 16 bits intemporels ?

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
12 novembre 2019 à 17h39
5
Parallèlement aux Blu-Ray des récents films Aladdin et Le Roi Lion, Disney propose aux joueurs de retrouver les adaptations 16 bits de l'époque, à travers cette "compilation". Soyez ravis ?

En cette fin d'année 2019, Disney (avec l'aide de Nighthawk Interactive et Digital Eclipse) a décidé de se rappeler aux bons vieux souvenirs de l'ère 16 bits, avec dans les années 1990, les adaptations de deux dessins animés devenus cultes : Aladdin et Le Roi Lion. Davantage désireux de surfer sur le succès des remakes cinématographiques, que de célébrer les 25 ans des jeux vidéo dédiés, Disney permet néanmoins aux joueurs PC, PS4, Xbox One et même Nintendo Switch de se (re)plonger dans ces classiques, avec quelques surprises, quelques déceptions, et quelques excellentes idées.



A noter toutefois que Disney n'a pas souhaité (et "n'a pas pu" en réalité), relancer la guéguerre concernant Aladdin, puisque si Le Roi Lion est proposé en version Mega Drive et Super Nintendo, Aladdin n'est présent pour sa part que sous sa forme Mega Drive, et tant pis pour ceux qui préfèrent la version Super Nintendo de Capcom.

Rappelons en effet que la version Mega Drive était signée Virgin Interactive, avec notamment aux commandes un certain David Perry. De son côté, la version Super Nintendo d'Aladdin était proposée par Capcom, sous la tutelle de Shinji Mikami. De quoi créer de très nombreuses querelles dans les cours d'écoles à l'époque, avec d'un côté les pro-SEGA, de l'autre les pro-Nintendo. Une guéguerre qui perdure aujourd'hui encore chez certains, quand bien même les deux jeux sont radicalement différents, avec chacun ses qualités et ses défauts.

Version N, version S, version jap et Final Cut

Aladdin Roi Lion

L'interface générale de cette compilation est plutôt réussie, tout en restant très simple, avec d'un côté une section dédiée à Aladdin, de l'autre, celle du Roi Lion. Il est possible de lancer une partie rapide, en sélectionnant la version N (pour Super Nintendo) ou S pour (SEGA Mega Drive) en ce qui concerne le Roi Lion.

Aladdin Roi Lion
Les deux jeux disposent d'une section Musée et d'une option Bande Son

Du côté d'Aladdin, on peut lancer la version d'origine parue sur Mega Drive, mais aussi profiter d'une toute nouvelle version Final Cut, qui comprend divers correctifs, des réglages de caméra, une hitbox mieux gérée et autres ajustements absents de la version d'origine "mais que l'équipe de développement aurait pu intégrer si elle en avait eu le temps". C'est un peu "le gros patch day one" que le jeu aurait du accueillir à l'époque finalement, si ces derniers avaient existé en 1993 bien évidemment.

Aladdin Roi Lion
Seul Aladdin est proposé en version Final Cut, soit avec de nombreux ajustements

Globalement, l'expérience est très agréable, et ceux qui (comme moi) adorent la version Mega Drive, mais ont toujours pesté face à un gameplay qui manque globalement de précision, et une caméra souvent mal positionnée, seront ravis de profiter de cette version revisitée. A noter que les versions japonaises sont également incuses pour les deux jeux, sans que cela n'apporte grand chose toutefois.



Autre surprise étonnante concernant Aladdin, on peut également s'essayer ici à la version de démonstration du jeu qui avait été présentée à la presse en 1993 à Chicago. L'occasion de tester une démo forcément inédite, avec son lot d'imprécisions et autres éléments en cours de peaufinage, sans oublier une difficulté assez atroce.

Aladdin Roi Lion

Heureusement, pour rester sur le côté "difficulté" de l'époque, dans Le Roi Lion comme dans Aladdin, une pression sur la touche L permet de profiter du précieux "Rewind", ce qui facilite grandement la tâche. C'était déjà le cas dans d'autres compilations, comme Mega Man Legacy Collection, ou encore The Disney Afternoon Collection, qui regroupe lui aussi une flopée de jeux Disney (mais sur NES). Bien sûr, 2019 oblige, on peut également sauvegarder sa partie à tout moment dans le jeu, mais visuellement, les jeux restent absolument identiques à ce que l'on a connu dans les années 1990.

Acheter Aladdin / Le Roi Lion sur Nintendo Switch

Un Musée d'une richesse impressionnante

A noter que les deux jeux disposent d'une section Musée, plutôt "classique" dans ce genre de compilation, mais qui propose (entre autres) ici des vidéos plutôt rares, et particulièrement intéressantes.

Aladdin Roi Lion
La section Musée est clairement l'un des gros points forts de cette compilation, avec certains documents juste épatants

On y découvre notamment des images d'archives concernant la première présentation du jeu, ou même des interviews des créateurs (dont David Perry pour Aladdin), sans oublier des dessins préparatoires interactifs, qui permettent de découvrir le pourquoi du comment de certains aspects du jeu, mais aussi quelques brouillons qui n'ont finalement jamais été intégrés au jeu final. Pour peu que l'on ait été bercé par les jeux en question dans les années 1990, le tout est assez passionnant à découvrir.

On peut ainsi y découvrir les animateurs de chez Disney oeuvrant (à l'ancienne) sur les animations de Simba ou de ce cher Aladdin, découvrir les différents tests de couleurs du processus Digicel pour Aladdin... Des bonus qui concernent la création des différents jeux, mais aussi les deux films. A cela s'ajoute une section "Bande Son", qui permet de réécouter librement les différents morceaux musicaux des jeux. De quoi comparer (entre autres) les versions Super Nintendo et Mega Drive de Circle of Life, Be Prepared ou encore Hakuna Matata.

N'est-il pas mignon, Simone ?

Un petit tour dans les options permet également de recalibrer les contrôles à sa guise, sans oublier la possibilité d'ajuster la difficulté générale, de jouer avec ou sans musique et effets audio... Au niveau des options d'écran, on pourra opter pour un "Ecran Net" (par défaut), auquel on préférera le mode "Plein Ecran". Evidemment, on évitera de choisir le vilain mode "étiré", qui va déformer l'image d'une part, et un peu l'expérience de jeu, faite pour être jouée au format 4/3. Côté filtres, on peut opter pour un filtre arcade, un filtre TV ou encore un Filtre LCD, histoire d'ajouter de bonnes grosses scanlines à l'écran, sans oublier des bordures à afficher ou non de part et d'autre de l'écran.

Aladdin Roi Lion
Les versions GB et GBC du Roi Lion et d'Aladdin sont présentes, mais elles sont injouables (et inregardables)

En guise de "bonus", Disney a également tenu à intégrer les versions GameBoy et GameBoy Color à la fois d'Aladdin, comme du Roi Lion. Une décision somme toute louable ici, même si, déjà assez impraticables à l'époque, les deux jeux s'avèrent aujourd'hui tout simplement affreux à jouer comme à regarder. Certes, le côté "nostalgique" fera sans doute son effet chez certains joueurs, mais pas sûr que ces derniers tiennent le coup plus de quelques minutes à peine.

Rewind, cheat codes et mode Regarder

Si les deux jeux restent assez ardus (mais loin d'être insurmontables), en plus de la fonction Rewind, on peut également profiter d'un cheat mode permettant de se rendre invincible, ou même de démarrer par le niveau de son choix. Un mode Démonstration permet également de visionner un "longplay" du jeu de son choix, avec les développeurs aux commandes. Un mode dans lequel le joueur peut d'ailleurs prendre la main dès qu'il le souhaite, en optant pour "Commencer la Lecture" dans le menu Pause.

Aladdin Roi Lion

A ce sujet, la localisation française de la compilation est assez hasardeuse, avec son lot de fautes d'orthographe et autres absurdités grammaticales...

Bref, si (comme moi) vous avez connu Aladdin et Le Roi Lion à l'époque, difficile de ne pas céder à la nostalgie dès l'apparition du menu de cette compilation. Quel bonheur de relancer ces deux titres si emblématiques, avec en prime quelques ajustements modernes bienvenus, en plus d'un Musée assez impressionnant, et très intéressant, qui ne se limite pas à quelques artworks comme c'est trop souvent le cas.

Aladdin Roi Lion
En 2019, vous pourrez enfin (peut-être) arriver jusqu'au niveau Pride Rock, et affronter Scar !

On regrette quand même un prix de vente trop élevé (20€ eut clairement été le "juste prix" comme on disait à l'époque), et des jeux qui sont restés en anglais, même si ce n'est pas un énorme défaut en soi.

Disney Classic Games Aladdin and The Lion King, l'avis de Clubic

Impossible de ne pas fondre de nostalgie face à ces deux titres incontournables pour toute une génération de (vieux) joueurs. Certes, la compilation ne contient finalement que deux jeux, les versions GameBoy étant atroces, mais on profite ici de quelques bonus bienvenus (Final Cut, Rewind, sauvegarde libre, mode Regarder...) en plus d'un mode Musée qui déborde de contenus, et qui s'avère absolument passionnant. Au final, le jeu tient sa promesse initiale, à savoir permettre de (re)jouer à ces deux grands classiques 16 bits de Disney que sont Le Roi Lion et Aladdin, avec juste ce qu'il faut de modernité. Dommage toutefois de ne pas retrouver la version Super Nintendo d'Aladdin ici, et d'avoir opté pour un tarif de lancement si élevé (35€)...

Disney Classic Games Aladdin & Le Roi Lion

7

Les plus

  • Deux jeux emblématiques de l'ère Disney 16 bits
  • Aladdin en mode Final Cut
  • Le "Rewind", salvateur pour plus d'un joueur
  • Les sauvegardes et le mode Regarder
  • Le mode Musée, passionnant

Les moins

  • Le prix de vente
  • Des jeux en anglais (même si bon...)
  • Ces versions GameBoy horribles...
  • La (meilleure ?) version Super Nintendo d'Aladdin absente

Acheter Aladdin / Le Roi Lion sur Nintendo Switch
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
4
rsebas3620
la meilleure version ? la version SNES faites par capcom et non virgin ? c’est une plaisanterie non ?? d’ailleurs c’est parce qu’elle a ete faites par capcom que cette version n’est pas la… sur SNES et NES beaucoup de jeux disney ont ete fait par capcom
v1rus_2_2
Il y a une « nouvelle » version sur SNES qui est sorti aussi (limité à 2200 exemplaires)
Mr_Fi
Oui oui, je suis au courant pour la collaboration Capcom/Disney sur NES et SNES <br /> Et pour ce qui est de « la meilleure version d’Aladdin », chacun est libre de préférer la version qu’il veut, c’est surtout une question de feeling, de souvenirs… ;).
rsebas3620
on l’aura quand capcom nous ressortira des remastered non remasterise
dredd
Niveau gameplay equilibrage et level design, non, c’est pas une blague.<br /> J’ai longtemps été team Perry/sega pour Aladdin. Jusqu’au jour où j’ai quand même testé la version SNES ostracisée. Puis le recul a fait son travail et une fois que l’effet wow de l’animation superbe s’estompe, reste la vraie substance. Et la dessus, je rejoue plus volontiers à l’épisode SNES.<br /> D’ailleurs il a bien fallu corriger la latence et surtout les hit boxes petées pour prétendre reservir au gens le jeu sans quoi beaucoup auraient tout simplement refusé d’y rejoué et les nouveaux venus auraient probablement été bien déçu du gameplay.
Mr_Fi
Yep ! J’aime beaucoup la version MD d’Aladdin, mais impossible de passer sous silence les hitboxes et la maniabilité un peu imprécise (et un peu la caméra aussi), ce qui est plutôt bien corrigé dans la version Final Cut ;).<br /> J’avais la version SNES à l’époque, et j’ai toujours aimé l’univers très proche du dessin animé d’une part, mais aussi le gameplay que je trouve plus précis et l’affichage globalement plus « lisible ».<br /> Bref, les deux sont bons je trouve, après c’est une question de ressenti, mais aussi bien souvent de « souvenirs » pour définir celui que l’on préfère.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Marshall Woburn III : une enceinte premium et énergique, à la connectivité limitée
Test Apple iPad (2022) : des nouveautés, et des frustrations
Test Apple TV 4K (2022) : la dernière box TV d'Apple frise la perfection
Test Fitbit Sense 2 : la montre connectée sport de Google rate le coche
Test de l'option Power de Shadow : nos impressions sur le PC dans le cloud sous stéroïdes
Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub : une immersion sonore sacrément bien négociée
Test Withings Body Comp : la balance connectée qui prend soin de votre santé
Test Marshall Acton III : une mini enceinte de salon à la puissance surprenante
Test TCL 55C635 : un téléviseur abordable qui marque des points
Test Mate 50 Pro : Huawei peut-il encore se hisser parmi l'élite ?
Haut de page