🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Steam : Valve accusée d'abus de position de dominante pour maintenir un prix des jeux élevé

01 février 2021 à 12h10
17
Steam © Steam
© Valve

Prépondérante sur le marché des jeux PC, la plateforme Steam de Valve fait l'objet d'une plainte pour abus de position dominante.

En l'espace de quelques semaines, Valve se retrouve sur plusieurs fronts juridiques. D'abord sanctionnée par l'Union européenne pour le géo-blocage des jeux, puis poursuivie pour avoir violé un brevet de manettes avec son Steam Controller . Cette fois, il s'agit de l'abus du statut prépondérant de Steam pour maintenir un prix des jeux élevé. L'action en justice implique également des éditeurs comme Ubisoft, CD Projekt Red ou encore Devolver Digital.

Malgré la concurrence, Steam dicterait sa loi sur le prix des jeux

La plainte contre Valve Corporation ainsi que plusieurs éditeurs a été déposée par cinq joueurs auprès de la Cour fédérale de Californie jeudi 28 janvier. Selon cette plainte, la plateforme Steam est la plateforme dominante pour les développeurs et la distribution de jeux PC, mais elle ne maintiendrait pas cette position au travers d'un meilleur prix que les plateformes concurrentes.

Au contraire, Valve abuserait de l'emprise de Steam sur le marché pour forcer les développeurs à entrer dans la clause de « Nations les plus favorisées » (« Most Favored Nations » en anglais) comprise dans l'accord de distribution de Steam. Cette clause statue que les développeurs doivent consentir à vendre leur jeu PC sur d'autres plateformes au même prix que celui affiché sur Steam.

La plainte poursuit en statuant que la clause invoquée freine l'innovation en créant une barrière artificielle à l'arrivée des jeux sur d'autres plateformes. Les plaignants estiment que, sur un marché aussi compétitif, l'entrée de nouveaux concurrents serait favorable aux consommateurs car le prix global des jeux pourrait être revu à la baisse. Mais tout cela serait réduit à néant en raison de cette fameuse clause. Les plaignants demandent donc que cette fameuse clause soit déclarée anti-compétitive car assurant une position illégale de monopole à Steam.

Une accusation à la pertinence mise en doute

La plainte cite également une déclaration sur Twitter de Tim Sweeney, le patron d'Epic, datant de 2019. Celui-ci estimait également que Steam avait un « pouvoir de véto » sur le prix des jeux.

En supplément de Valve, de nombreux éditeurs et studios de développement ont également été accusés. On retrouve par exemple CD Projekt Red, Ubisoft ou encore Devolver Digital. La plainte les accuse d'avoir « contracté illégalement [avec Valve] ou déraisonnablement conspiré pour réfréner le commerce ».

Certains des accusés comme Devolver Digital entendent bien se défendre de ces accusations, estimant que de telles poursuites sont injustifiées alors que tant d'autres acteurs du jeu vidéo ont signé des accords semblables avec Steam. Stephanie Tinsley, représentante de Devolver, a même déclaré, avec l'humour propre à l'éditeur : « Je tiens d'une haute autorité que tout le monde chez Devolver est entré à l'école de droit seulement aujourd'hui. Personne ne peut donc répondre à cette question jusqu'à la fin du premier semestre d'étude ».

Il convient tout de même de noter que, chez quelques concurrents notables de Steam qui jouissent d'une exclusivité, les prix des jeux ne semblent pas revus à la baisse pour autant. L'on peut notamment citer l'Epic Games Store , qui dispose d'une exclusivité temporaire pour Hitman III . Celui-ci est pourtant bien affiché à 59,99€, alors que la plateforme d'Epic récupère une part bien inférieure à celle de Valve sur la vente du jeu.

Quoi qu'il en soit, une Cour analysera dans les prochains jours la pertinence de cette accusation et déterminera si la plainte mérite la tenue d'un procès.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
15
jedi1973
Les accusations sont quand meme bien flou (cf La plainte les accuse d’avoir « contracté illégalement [avec Valve] ou déraisonnablement conspiré pour réfréner le commerce ») !!! tu mets et reproches ce que tu veux avec des termes aussi large … Perso, quand j’entend que Steam garde des tarifs tres elevé, je suis pas d’accord, au vu des nombreuses promos tout au long de l’annee… Apres, il y a d’autres plateformes, le passage par steam n’est pas obligatoire ( Microsoft games, epic game, origin, etc… ). Apres les prix sont libres ( que ce soit en france ou a l’etranger, loi du commerce sur l’offre et la demande…) Tant que ca se vend, c’est idiot de baisser le prix…
cirdan
«&nbsp;L’on peut notamment citer l’Epic Games Store, qui dispose d’une exclusivité temporaire pour Hitman III. Celui-ci est pourtant bien affiché à 59,99€, alors que la plateforme d’Epic récupère une part bien inférieure à celle de Valve sur la vente du jeu.&nbsp;»<br /> Proposer le jeu au même prix semble pourtant logique commercialement.<br /> Imaginons un jeu moins cher, par exemple de 18%, la différence entre les commissions de Valve (30%) et d’Epic (12%). Ca voudrait dire que, au bout du compte, les revenus de l’éditeur du jeu seraient les mêmes que sur Steam et la baisse de commission n’aurait aucun impact financier pour cet éditeur. Par conséquent il n’aurait plus aucun intérêt à vendre sur Epic, puisque malgré la commission moindre, ça ne lui rapporterait pas plus que sur Steam. Comment justifier une exclusivité dans ce cas ?<br /> Quant aux revenus d’Epic, avec une commission déjà sérieusement rognée, il ne resterait plus beaucoup.<br /> Par contre au niveau du consommateur c’est une autre histoire, mais les intérêts entre vendeurs et acheteurs ne sont pas toujours convergents. Et puis… il faut bien financer les jeux gratuits
wedgantilles
Indirectement les développeurs sont un peu «&nbsp;forcé&nbsp;» d’aller sur Steam, le problème c’est bien le nombre d’utilisateur. Si tu ne vends pas ton soft sur Steam tu te prives d’une part non négligeable de ton marché cible. Les autres plateformes n’ayant pas autant d’acheteurs potentiels.<br /> Le problème c’est plus d’interdire de vendre à un prix différent sur Steam et ailleurs en même temps.<br /> Par exemple si je vends mon jeu sur Steam à 100€ et que Steam prends 30% je gagne 70€, si je vends mon jeu sur EGS 100€ et que EGS prends 12% je gagne 88€, donc en théorie l’éditeur pourrait vendre le jeu à 79€ et gagner les même 70€ je dis pas que l’éditeur le ferait nécessairement.<br /> Evidemment ca parait bien pour les éditeurs, car ils sont forcés de gagner plus sur les autres plateformes mais effectivement pour le consommateur, ca n’a pas d’intérêt.<br /> C’est comme si un fournisseur au travers de son contrat pouvait forcer Auchan à vendre ses produits au même prix que Leclerc, alors que l’un pourrait avoir des coûts plus faible pour ses magasins et donc avoir besoin de faire moins de marge pour vendre le produit à un prix plus bas.
Fhirtez
J’ai du mal à comprendre là…<br /> en clair ce qui est reproché ici c’est que valve (et les autres) imposent aux studios qui passent un contrat avec eux de mettre leurs jeux aux mêmes prix que sur steam ?<br /> de toute façon le prix du jeu reste le libre choix du studio (et de ses éditeurs) non? on est toujours sur les mêmes ordres de prix puet importe les plateformes, à savoir 60€ pour un AAA, 35-40€ pour un AA et 10-30€ pour de l’indé, en gros c’est ça.
clockover
Bref les mecs veulent juste des jeux moins chers et pour eux 59.99€ c’est trop cher pour un jeu AAA.<br /> Je les invite à devenir éditeur de JV :).
trollkien
Ben oui 60€ c’est bien trop cher pour un jeu qui sortira surement bugué, avec des dlc et/ou des season pass pour continuer à gratter
jojozekil
Ceux qui ont porté plainte n’ont visiblement jamais acheté des jeux sur consoles. Parce que s’il y a bien un endroit où on peut choper des jeux à pas cher, c’est bien Steam.
fredmc
on peut quand même s’interroger parce que t’achètes un jeu sur gog avec un vpn russe, cyberpunk pour ne pas le citer tu l’as à 23 euros en europe 59,99 …<br /> On retrouve tout un tas de clé provenant de l’europe de l’est à des prix bien en dessous de ceux de steam pourtant c’est des clés steam sur les kinguins et autres …
jedi1973
le probleme dans ta demonstration, c’est que tu fais croire que le developpeur est " obligé" d’aller sur Steam, ce qui est pas vrai. S’il choisit Steam pour gagner plus ou pour tout autre raison , c’est SON choix, Steam n’oblige personne… Je repete , il y a pas qu’une plateforme…
Remi_Sireau
Steam avec des jeux au prix élevé c’est une blague ! j’ai déjà plus de 500 jeux sur steam et avec les promos régulières, c’est facile de trouver ce que l’on veut pour pas cher !
sebzuki
Oui des jeux en soldes !<br /> Mais un jeu neuf, c’est 60 balles ou rien… donc y a pas vraiment de concurrence c’est clair la dessus…
Blackalf
C’est parce que les gens ne savent plus attendre, il leur faut le jeu day one coûte que coûte…perso je n’ai plus payé un jeu plus de 25 € (et même souvent moins) depuis 2011.<br /> Qu’est-ce que ça change au final, d’attendre que le prix baisse ? c’est tout bénéfice : le jeu sera moins cher, des patchs seront disponibles, les plus gros bugs auront été corrigés, des contenus payants au départ seront devenus gratuits…mais il y en aura toujours pour se sentir frustré s’ils ne jouent pas à un jeu donné au moment de sa sortie, quitte à râler parce qu’il y aura des problèmes et qu’il faudra attendre qu’ils soient résolus.
pecore
elminster44:<br /> je suis carrément un devin, PTDR.<br /> Ben forcement, avec un tel pseudo.
pecore
Je ne vois pas non plus d’inconvénient à ce que les personne pressées payent le prix fort et que les personnes un peu plus patientes bénéficient de prix plus avantageux. Mais les règles de la concurrence ne sont pas faites non plus pour les caribous et si une plateforme veut proposer le jeu moins cher elle doit avoir la liberté de le faire, Steam ne devrait pas avoir son mot à dire la dessus. S’il l’a alors il y a bien abus de position dominante selon moi.<br /> De plus il y a un deuxième aspect dans la plainte, c’est celui de l’entente illicite. Si plusieurs grosses plateformes s’entendent entre elles pour toutes proposer le jeu au même prix c’est une autre violation du droit de la concurrence. Personnellement je serai très intéressé de connaitre les suites de cette histoires.<br /> Et enfin, s’il est vrai que sur Steam certains jeux baissent vites et bénéficient de promotions, d’autres restent anormalement élevés même des années après leur sortie (ex : witcher 3)
BBlake
Là j’avoue être confus, le prix d’un jeu est déterminé par les développeurs/éditeur lorsqu’ils publient leur jeu sur la plateforme, c’est littéralement une case à remplir qui est entre 1€ et 200€. Si demain CD Projekt veulent vendre CP 2077 à 3€ alors ils renseignent 3€, je comprend pas la fameuse implication de Steam dans cette histoire.<br /> Au delà de ça, Steam est la plateforme légale qui vend les jeux les moins cher (comprenant l’importance des soldes)…à côté de ça PlayStation vend leur jeux 80€ et EPIC est la seule plateforme à pratiquer l’exclusivité volontaire au sein de l’environnement PC et ça sa dérange personne.<br /> Comme toutes grosses entreprise, Valve va devoir s’armer d’une stratégie de défense et d’attaque juridique sinon ils ont pas fini…
BBlake
Le système que tu explique est très simpliste mais la réalité est tout autre.<br /> Les exclusivités EPIC existent parce que EPIC donnent de grosses sommes aux éditeurs, c’est tout.<br /> Comparé les 13% de EPIC au 30% de Steam en faisant abstraction de tout l’aspect technique derrière est encore une fois très simple mais loin de la réalité. Les % pris sur les jeux n’est pas une taxe dénué de sens mais le paiement de «&nbsp;service&nbsp;» et ces service son sous le nom de «&nbsp;SteamWork&nbsp;» pour Steam et pour EPIC…rien.<br /> Ce que je veux faire comprendre c’est que EPIC malgré son % inférieur à Steam, le % est trop important car injustifié contrairement à Steam qui est le paiement de divers outils sois de développement ou de communication. Après soyons d’accord que parmis les outils Steam c’est pas tout les devs qui les utilise, on peut leur reprocher de ne pas adapter leur offres aux besoins, qui est un défaut standard dans le domaine logiciel.<br /> Dis toi que si c’était si simple, les développeurs/éditeurs aurez déjà déménagé chez EPIC car ils n’auraient aucune raison de rester sur Steam d’un point de vue économique ^^
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Soldes Amazon : le casque Bose Headphones 700 est à prix cassé 🔥
Soldes Amazon : la carte SD SanDisk Extreme Pro 128 Go au meilleur prix
L'opérateur RED by SFR propose un forfait 4G à seulement 5€ par mois 🔥
Le PC portable gamer Lenovo Ideapad 15,6''FHD chute de prix avec ce code promo
Xiaomi porte plainte contre les USA après avoir été bannie du pays
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Mini critique Snowpiercer (S02E01)
Haut de page