Google personnalise vos résultats de recherche, même si vous n'êtes pas connecté

10 décembre 2018 à 09h06
5
Google Search

Le moteur de recherche DuckDuckGo propose une étude complète démontrant que Google personnalise les résultats de recherche, même si l'utilisateur souhaite rester anonyme.

Google a bâti sa réputation sur la qualité des résultats apportés aux recherches des utilisateurs. Le moteur de recherche utilise les données récoltées à chaque connexion sur votre compte Google, comme l'historique de recherches, la position actuelle ou encore les sites consultés pour déterminer l'information la plus cohérente à vous proposer.

Un test réalisé pour démontrer l'influence de nos habitudes sur les résultats renvoyés

Selon l'étude conduite par le concurrent DuckDuckGo, il n'est pas possible d'éviter d'être « pisté » par Google, même en utilisant le mode « Privé » de son navigateur internet. Le moteur de recherche qui mise, lui, sur le respect de la vie privée a mené l'enquête au mois de juin 2018, à l'occasion de la campagne des élections de mi-mandat aux États-Unis.

L'objectif était de prouver la manière dont Google cloisonne les individus dans leurs bulles idéologiques et politiques via leurs habitudes de recherche et de consultation web. Une manière également pour le service d'affirmer sa différence par rapport au géant du web et ses pratiques intrusives.

Navigation privée ou pas, il est impossible d'être invisible aux yeux de Google

Pour ce faire, DuckDuckGo a soumis l'ensemble de son panel à des recherches sur les mots-clés « contrôle des armes à feu », « immigration » et « vaccination ». Chaque participant avait activé le mode « navigation privée » de son navigateur avant la recherche.

Les résultats montrent que la majorité des participants a obtenu des résultats différents sur chaque requête effectuée. Parmi des variations, DuckDuckGo note les différences de sources d'information présentées, des changements dans l'ordre d'apparition des résultats de recherche où les vidéos pouvaient être plus ou moins mises en avant, ou encore le nombre de liens présents sur la page principale de recherche.

Google DuckDuckGo
© DuckDuckGo

L'analyse faite par le moteur de recherche est sans appel : il n'existe aucun moyen aujourd'hui d'obtenir une recherche purement objective en utilisant les algorithmes de Google. « Nous avons constaté que lorsque l'on comparait aléatoirement les résultats en mode privé d'une personne à une autre, il y avait plus du double de variations que lorsque l'on comparait le mode privé d'une personne à son propre mode par défaut », indique l'étude. À titre d'exemple, la requête « contrôle des armes à feu » a renvoyé pas moins de 62 listes de résultats différentes pour 76 personnes.

Google utilise de nombreux systèmes, même hors de sa propre plateforme, pour collecter des données sur la navigation, sur les centres d'intérêt ou les opinions de chaque utilisateur à des fins publicitaires, mais également afin d'améliorer la pertinence des informations apportées. Et même si ces systèmes se révèlent très pratiques, il est toujours bon de savoir comment ils fonctionnent.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
lordypakna
"collecter des données sur la navigation, sur les centres d’intérêt ou les opinions de chaque utilisateur à des fins publicitaires"Quelles sont les genres de pub, pour une personne ayant des opinions néo-nazis? je suis curieux.
Urleur
Comme d’hab, l’argent est roi !
bmustang
faut-il déjà utiliser google search !?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Intel présente ses nouveaux NUC Pro
Ce chargeur à induction de chez Samsung est GRATUIT
BMW va adopter le même format de batteries que Tesla
Amazon Prime Video s'offre un coup de jeune bien mérité sur les Freebox
Realme lance son 9i 5G au rapport prix-performances bluffant, mais arrivera-t-il en France ?
Mettez Chrome à jour tout de suite pour corriger une faille zero-day exploitée
Quelle puce dans quel iPhone 15 ? A16 ou A17 ? Les choses se précisent
Cet étonnant robot est animé par un Raspberry Pi, mais est loin d'être low-cost
Le Core i9-13900K Raptor Lake d'Intel aurait un mode
Intel Arc A580 : sur Ashes of the Singularity, la carte graphique est au niveau d'une RTX 3050
Haut de page