Facebook : un malware caché dans une vidéo porno infecte des milliers d'utilisateurs

03 février 2015 à 11h39
0
Une nouvelle menace informatique se propage sur Facebook depuis plusieurs jours, infectant plusieurs dizaines de milliers d'utilisateurs du réseau social. Le malware en question utilise une vidéo prétendument pornographique pour s'installer sur l'ordinateur des internautes ciblés.

00FA000007755773-photo-facebook.jpg
Si vous voyez circuler un lien vers une vidéo X sur Facebook, mieux vaut vous abstenir de cliquer. La promesse d'un contenu coquin pourrait bien cacher l'intrusion d'un logiciel malveillant sur votre machine. Et ce, par l'intermédiaire d'une ruse qui, si elle s'avère très connue, reste efficace : l'installation d'une fausse mise à jour Flash.

C'est Mohammad Faghani, un expert en sécurité canadien, qui a, le premier, tiré la sonnette d'alarme la semaine dernière. Jeudi 29 janvier, Faghani estimait dans un mail publié sur Seclists que le malware avait déjà contaminé environ 110 000 utilisateurs de Facebook en moins de 2 jours, et laissait entendre que la propagation allait continuer les jours suivants.

Une propagation « en douceur »

Compte tenu du nombre d'utilisateurs de Facebook, qui flirte avec le milliard et demi, on peut en déduire que le nombre de membres touchés est relativement faible. Néanmoins, c'est justement ce qui fait la force du logiciel malveillant selon Mohammad Faghani, qui explique que sa propagation se fait « en douceur ». A chaque fois que le malware touche une nouvelle personne, une publication sur le mur Facebook de cette dernière a lieu, et elle tague une vingtaine d'amis. C'est relativement peu dans le premier cercle de contacts. Mais la démarche va également permettre aux amis des amis de voir la publication et de s'y intéresser, et d'éventuellement se faire piéger, pour répéter le cycle.

Reste que le piège en lui-même est assez simple à déceler pour un internaute alerte : lorsqu'on clique sur la vidéo, cette dernière commence par se lancer, avant de s'interrompre pour demander l'installation d'un nouveau lecteur Flash. C'est une fois que celle-ci est validée que le logiciel malveillant s'installe. Selon les premières observations, il permettrait aux pirates de prendre le contrôle du clavier et de la souris des machines infectées. De son côté, Facebook indique être en train de se pencher sur ce nouveau mode de propagation de malware par le biais des tags, qui arrive encore à passer les filets des systèmes de protection automatiques.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Un recours à Marseille déposé contre le dispositif de vidéosurveillance automatisée
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top