Un petit buzz et puis s’en va : l’ancien ministre Djebbari quitte déjà la tête du Français Hopium, le "Tesla de l’hydrogène"

18 mars 2023 à 13h00
38
© Obatala-photography / Shutterstock
© Obatala-photography / Shutterstock

Jean-Baptiste Djebbari, qui devait être le visage d'Hopium, n'aura pas tenu longtemps à son poste de patron.

Ancien ministre des Transports durant le premier quinquennat d'Emmanuel Macron, entre 2019 et 2022, Jean-Baptise Djebbari avait été nommé l'an dernier président du conseil d'administration d'Hopium. Cette société française a pour ambition de devenir un leader mondial des voitures à hydrogène.

Moins d'un an de mandat

Le passage de Jean-Baptiste Djebbari à la tête d'Hopium n'aura pas été le plus marquant. Moins d'un an après sa nomination au poste de président du conseil d'administration de l'entreprise, l'ancien ministre annonce son départ de ce qui ambitionne de devenir le « Tesla de l'hydrogène ».

Celui qui a travaillé dans les gouvernements d'Édouard Philippe et de Jean Castex indique avoir de « nouveaux projets en cours de structuration », auxquels il souhaite se « consacrer pleinement ». Il ajoute qu'il donnera plus de détails sur ses futurs engagements dans les semaines à venir.

Hopium a connu ces derniers mois quelques turbulences. En effet, après avoir présenté en octobre dernier son tout premier véhicule haut de gamme à hydrogène Machina, l'entreprise française expliquait au début de l'année 2023 subir des difficultés financières qui pourraient l'amener à licencier.

Un ancien de Naval Group en remplacement

Alors, quelle trace laissera Jean-Baptise Djebbari au sein de l'entreprise ? À en croire le communiqué de son départ, il aurait surtout été un bon atout de communication. « Le conseil d'administration a remercié Jean-Baptiste Djebbari pour son implication et son énergie qui ont permis d'accroître la visibilité nationale et internationale d'Hopium », est-il ainsi expliqué.

Hopium, qui a maintenant pour objectif d'atteindre la rentabilité dans les quatre ans, passe sous la direction d'un spécialiste de l'industrie la défense, Alain Guillou. Ingénieur de formation, il a notamment été dirigeant de Naval Group et a participé au développement d'un système de propulsion pour sous-marins utilisant une pile à hydrogène. La bonne personne, pour le bon projet ?

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (38)

nicgrover
Gagnait pas assez…
PEPSIMAX
Il a rien fait, ce sont les investisseurs qui voudraient un retour sur investissement. 20 000 euros de liquidités en début de mois, une usine hypothétique, la moitié du personnel licencié, à mon avis qui ne regarde que moi et fondé sur mon petit doigt, peut être que le développement d’une pile à hydrogène sans la voiture est sur les rails, à ce moment là le dépôt de brevets pourront être revendu par les investisseurs plus tard…Je ne vois pas comment vendre des voitures s’il n y a pas d’usine pour les construire à 120 000 euros prix de vente, il faut donc 1.5 milliards pour la construire et il n y a pas d’investisseurs pour le moment.
Ccts
Faire un concept par ordi et créer une entreprise à partir de rien… c’est pas la même chose.
Palou
Travailler sur Hopium ou passer 3 heures chaque matin sur RMC Story, faut choisir
Werehog
En tant que ministre des transports il a été catastrophique, je ne serais pas surpris qu’il n’ait pas été miraculeusement meilleur pour une start-up.
Korgen
Plus que les caisses électriques.
merotic
Voilà ce qui arrive quand on prend de l’Hopium.<br />
Blackalf
clockover:<br /> La voiture à hydrogène n’a aucun avenir.<br /> Possible…mais d’autres qui sont certainement plusieurs crans au-dessus des forumeurs lambdas continuent pourtant la recherche.<br /> moniteurautomobile.be<br /> Honda va débuter la production d’une nouvelle pile à combustible | Moniteur...<br /> Développé avec General Motors, Honda va utiliser un nouveau système de pile à combustible à hydrogène. Ce dernier sera exploité aussi bien dans des véhicules de formats variés, que dans des centrales électriques stationnaires.<br />
MattS32
Honda ambitionne de vendre 2 millions de VE par an en 2030. Donc dans le même temps miser sur 60 000 PAC, tous usages confondus, ça montre bien qu’ils ne voient pas un avenir radieux pour l’hydrogène dans les voitures…<br /> Aucun avenir, c’est peut être exagéré. Mais clairement, il n’y a plus aucun grand constructeur aujourd’hui qui imagine que dans le domaine des voitures l’hydrogène sera plus qu’une niche de marché, un peu comme le sont le GPL et le GNV aujourd’hui dans les voitures thermiques…
Korgen
Au moins elles sont pas à plat au bout de 100 km <br /> Bref, rien ne vaut le bon vieux pétrole.
Tholar
Une exagération ne fait pas un argument.
Korgen
Qui a dit que je voulais argumenter ? Tout le monde sait que l’hydrogène c’est le double en autonomie qu’une électrique, point.
Tholar
Ok j’avais pas saisi. Je pensais que tu parlais des électriques pures.
Zimt
« Hopium »<br /> non mais déjà, changez le nom svp.
keyplus
hopossum
Bidouille
Pour avoir travaillé longtemps en utilisant l’hydrogène, je vois mal ce gaz utilisé par Mr toutlemonde. La moindre fuite suivie d’une étincelle et l’on se retrouve en short, dans le meilleur des cas. Quand je vois en ce moment des petits cons qui incendient des voitures au nom d’une certaine contestation, j’imagine le même scène avec des voitures remplient d’hydrogène. Le seul avantage est qu’ils ne recommenceront pas deux fois la même erreur car ils seront, au minimum grands brûlés, voire pire.
heauton
Bonjour, un de moins ! C’est vrai qu’il a été époustouflant…<br /> Sûrement, ils vont m’appeler, non ?
MattS32
Korgen:<br /> Tout le monde sait que l’hydrogène c’est le double en autonomie qu’une électrique, point.<br /> Mira 2 (68000€) : 650 km WLTP<br /> Tesla Model 3 Grande Autonomie (53000€) : 602 km WLTP<br /> Le double qu’il disait… Et les 50 bornes de rabe, tu vas les perdre en pratique avec les détours à faire pour trouver une station pour faire le plein, station BEAUCOUP plus rares que les bornes électriques…<br /> Alors ou, bien sûr, tu vas me sortir que la Zoe n’a que 300 km d’autonomie et que donc tu as raison, la Mirai 2 a bien le double. Sauf que la Zoe est beaucoup plus petite et beuacoup moins chère qu’une Mirai 2, et aujourd’hui des voitures à hydrogène de cette taille là, on ne sait pas faire. Et quand on saura faire, ça sera pas avec l’autonomie de la Mirai 2, parce que la PAC + les réservoirs de 140 litres (intérieur) + la batterie, ça rentrera pas dans ce format… Y a qu’à voir déjà les compromis sur l’habitabilité faits sur la Mirai 2 pour le comprendre : une voiture de 5m de long moins habitable que la plupart des voitures électriques et thermiques de 4m40…
zetwal
Vive la France ! Espérons que cette entreprise arrive à concrétiser son projet. L’hydrogène est une belle alternative à l’électricité dont la potentiel néfaste pour l’environnement est égal voire plus élevé que celui du pétrole.
MattS32
zetwal:<br /> L’hydrogène est une belle alternative à l’électricité<br /> L’hydrogène n’est qu’un moyen de « stocker » l’électricité, mais en en perdant les 2/3 au passage.
MattS32
Korgen:<br /> Moyenne des électriques : 400-450 km<br /> 650 km, ça fait toujours pas le double de 400-450 km, loin de là hein… À peine ~50% de plus.<br /> Ensuite, t’es gentil, mais on ne compare pas des autonomies WLTP avec des autonomies dans des tests de journalistes. On sait tous que les chiffres WLTP sont meilleurs, quelque soit la voiture.<br /> La Mirai 2 aussi, si tu sors du WLTP qui lui donne 650 km, dans les tests journalistes elles fait largement moins qu’en WLTP hein :<br /> 520 km en mixte chez Auto News<br /> 425 km en route/autoroute chez Auto Moto<br /> 450 km sans dépasser les 110 km/h chea Automobile Propre<br /> 400 km mesurés mais 500 km jugés atteignables chez Clubic<br /> Et les électriques cités dans tes liens ne sont pour la plupart pas des paquebots de 5m pour 4.5 places assises et un coffre de citadine à 70 000€… Faut comparer ce qui est comparable hein, en terme de prix et de gabarit, la Mirai 2 est en face des Tesla, pas des Kona, Niro, Megane ou MG ZS…<br /> Le vrai avantage des voitures hydrogène, ce n’est pas l’autonomie. C’est la vitesse pour faire le plein (ce qui au passage rend le critère de l’autonomie peu pertinent, tout comme on en parlait très peu pour les thermiques). Mais au détriment de l’habitabilité, de l’efficacité énergétique, du prix, de la praticité… et contrairement aux thermiques, sans un large réseau de stations pour faire le plein, ce qui fait qu’en pratique, détours compris, le temps pour faire le plein d’une VEH est aujourd’hui la plupart du temps très supérieur à celui nécessaire pour une recharge de VEB.<br /> Korgen:<br /> En toute amitié, tais toi.<br /> Si tu veux pouvoir raconter n’importe quoi sur Internet sans être corrigé, ouvre ton blog.
zetwal
oui. la pile a combustible produit au final de lelectricité mais ce ne sont pas les memes technologies.
toast
Il y en a même qui font des vidéos intelligentes sur ce sujet : Voiture à hydrogène: l'impasse ? - YouTube
Korgen
En hydrogène on est plus proche des 800km, voire 1000 pour certains modèles, que 650. Mais bien sûr monsieur je-sais-tout va pinailler en disant que 800 n’est pas le double de 450 alors qu’on parle d’un ordre de grandeur et non d’une précision mathématique.
MattS32
Korgen:<br /> En hydrogène on est plus proche des 800km, voire 1000 pour certains modèles<br /> C’est pas comme si je t’avais donné 4 liens juste au-dessus qui montre qu’on est plutôt dans les 400-550 sur la Mirai, qui est le très gros du marché de la VEH aujourd’hui (deux modèles commercialisés, et la Mirai est celle qui se vend le plus)…<br /> Tu peux me citer lequel des deux modèles actuellement sur le marché approche des 800 km d’autonomie en usage réel (et je parle pas du record à 40 km/h de Toyota sur la Mirai, qui n’a rien de « usage réel » hein, pas plus que le même kilométrage avec une Tesla d’ailleurs) ? Et les 1000 km, c’est quel modèle ? Parce que c’est bien joli de lancer ce genre d’affirmation pour prétendre qu’on a raison, encore faut-il être capable de prouver qu’on ne débite pas ânerie sur ânerie pour essayer de se raccrocher aux branches…<br /> Parce que sinon, moi je peux dire qu’en électrique on est plus proche de 1500 km pour certains modèles. Une preuve ? Ah ben non, je m’en fout, je dis ce que je veux et puis c’est tout. Point. <br /> Non, désolé, la réalité c’est que la Mirai 2 a 650 km d’autonomie WLTP, et de l’ordre de 400-550 en usage réel d’après les tests et selon les conditions.<br /> Et l’autre modèle commercialisé, il a 666 km WLTP et ça tombe plutôt dans les 500-600 km en usage réel (Auto Moto, Automobile Propre, L’Argus, Turbo).<br /> La seule référence que je trouve à 800 km, c’était en cycle NEDC, l’ancienne norme pour les mesures de consommation, qui sous-estimait très largement, mentionné dans le test du Nexo par Turbo, qui de son côté à constaté 550 km à l’usage…<br /> Non, clairement, je pinaillerai pas sur le fait que 800 km n’est pas le double de 400-450, on n’en est pas loin. C’est juste dommage que ce chiffre soit totalement bidon.
Blackalf
toast:<br /> Il y en a même qui font des vidéos intelligentes sur ce sujet : Voiture à hydrogène: l'impasse ? - YouTube<br /> Je ne sais plus qui a dit ça, mais c’est toujours aussi vrai. <br /> Chaque étude citée en exemple ne fait que servir l’argumentation de celui qui la présente, son interlocuteur pouvant faire la même chose en citant une autre étude avec un avis contraire.<br />
Korgen
Et ça c’est des âneries ?<br /> Blog Vivacar.fr – 10 Nov 22<br /> Voiture hydrogène : Tous les modèles, date de sortie &amp; Prix<br /> Retrouvez l'ensemble des modèles de voitures hydrogène en vente en 2022 et tous ceux à venir : Infos, date de sortie et prix<br /> Je cite :<br /> « Sur le papier, difficile de faire plus vertueux en matière d’écologie. En outre, cette technologie possède un réel avantage par rapport à l’électricité produite par les batteries : il suffit de quelques minutes pour recharger son réservoir et obtenir une autonomie de 700 ou 800 km. Comme une voiture thermique. Mais le prix d’achat d’une voiture à hydrogène n’est pas le même… »<br /> Turbo.fr<br /> Le Hyundai Nexo bat le record d'autonomie pour une voiture hydrogène<br /> C'est avec une voiture de série, un Hyundai Nexo que Bertrand Piccard a battu le record de distance parcouru avec un véhicule à hydrogène.<br /> Concernant les différents records de la Nexo il n’y a AUCUNE mention des conditions dans lesquels ils ont été établis, par défaut on considère donc un usage normal.<br /> La plupart des modèles en production (sortie d’ici 2 ans environ) sont prévus pour dépasser allègrement les 800, il te faut des liens ou tu peux faire tes recherches tout seul ?
MattS32
Korgen:<br /> Et ça c’est des âneries ?<br /> Comme le dit le paragraphe que tu cites, c’est « sur le papier »… Donc pas dans la vraie vie…<br /> La vraie vie, c’est que les deux modèles actuellement commercialisé, la Mirai et le Nexo, ont respectivement 650 km et 666 km d’autonomie annoncée. Et moins en pratique d’après les tests par des journalistes (comme toujours, que ça soit des thermiques, des VEB ou des VEH, les conditions réelles donnent moins que le WLTP…). Ça c’est dans la vraie vie. Pas sur le papier.<br /> Korgen:<br /> Concernant les différents records de la Nexo il n’y a AUCUNE mention des conditions dans lesquels ils ont été établis, par défaut on considère donc un usage normal.<br /> Un record, par définition, est toujours une valeur extrême, peu représentative de la réalité globale du marchée… En pratiquant l’hypermiling, on peut effectivement battre les autonomies/consommation WLTP. C’est comme ça que certains arrivent à faire 2.8 litres/100 km avec une Passat diesel, 830 km avec une Tesla Model 3, ou encore ces 780 km avec une Hundai Nexo… Tu vois, si on prend les records, on peut aussi prétendre comme tu le fait que les VEB ont 800 km d’autonomie…<br /> Mais les records, ce sont… des records. Pas des valeurs normales. On ne peut prétendre pas que ces valeurs sont représentatives de ce que vont constater les propriétaires de ces véhicules…<br /> Korgen:<br /> La plupart des modèles en production (sortie d’ici 2 ans environ) sont prévus pour dépasser allègrement les 800<br /> Oui, il y a quelques annonces… Mais pour l’instant, ça reste des annonces. Des promesses. Qui n’engagent que ceux qui y croient. À ce compte là, on peut aussi dire que côté VEB, y a des annonces de batteries qui permettront par exemple de passer à 1200 km d’autonomie sur une Tesla S (et dès cette année en plus… sur le papier )…<br /> Il y a Hyperion, qui promet 1600 km. Sauf que c’est une voiture qui devrait coûter plus d’un millions d’euros pour seulement deux places. Très représentatif du marché quoi…<br /> Hopium annonce de son côté 1000 km. Sauf qu’à peu près personne n’y crois à leurs chiffres compte tenue des caractéristiques de la voiture. Et c’est là encore une voiture qui n’est pas du tout représentative du marché automobile grand public : 120 000€ pour une voiture avec seulement 4 places et un tout petit coffre (au vu des images, il fera passer celui de la Mirai pour énorme… très pratique du coup si l’autonomie se confirme, tu peux faire tes 800 bornes pour partir en vacances d’un trait, mais tu rentres dès le lendemain parce que t’avais pas la place pour emmener tes affaires pour la semaine ) mais un gabarit extérieur énorme…<br /> NamX aussi annonce 800 km. Là encore, pas grand monde n’y croit…<br /> Point commun d’Hopium et NamX : des marques inconnues qui ont cherché le buzz pour essayer de faire parler d’elles et d’attirer des investisseurs, mais pas grand chose derrière quand on creuse un peu… Aucune des deux n’a encore été en mesure de présenter un prototype fonctionnel et encore moins un exemplaire de pré-serie permettant de vérifier un minimum les chiffres annoncés, ce qui est peu rassurant à 2-3 ans des dateṡ de commercialisation prétendues (edit : ah ben tiens, NamX qui annonçait fin 2025 il y a six mois annonce désormais début 2026…). Aucun des deux ne dispose d’une usine à ce jour et Hopium a déjà commencé à licencier…<br /> On verra dans 2-3 ans ce que donnera la réalité de ces deux constructeurs par rapport à ce que le papier promet aujourd’hui…<br /> Passons à un modèle annoncé par un grand constructeur expérimenté et dont on sait qu’il travaille sur l’hydrogène depuis des décennies. BMW iX5 504 km WLTP… Moins que l’iX à batterie et ses 630 km WLTP. Ah ben oui, pas de miracle, on retrouve les mêmes ordres de grandeur que chez les autres constructeurs qui bossent sur le sujet depuis des décennies…<br /> Renault de son côté évoque 800 km pour son prototype de Scénic Vision. Mais en version avec batterie rechargeable sur réseau électrique de 40 kWh (celle avec laquelle une Mégane assure 288 km d’autonomie WLTP), ce qui veut dire 500-550 km d’autonomie à l’hydrogène. Mais petite subtilité : ils disent en fait que « Les longs trajets jusqu’à 800 km s’effectuent sans recharge électrique avec un arrêt de moins 5min pour un plein d’hydrogène vert ». Donc les 800 km, c’est en fait obtenu avec une charge de batterie et DEUX pleins d’hydrogène. Soit 250-275 km d’autonomie en hydrogène. Ce qui est cohérent avec le fait qu’ils annoncent un réservoir de 2.5 kg, un peu moins de la moitié de celui d’une Mirai… Cela dit, ça reste un compromis intéressant, l’hydrogène pour les longs trajets, la petite batterie au quotidien…<br /> Et côté Stellantis, il y a des utilitaires légers à hydrogène qui sont annoncés (taille Peugeot Expert) pour 400 km contre 330 pour la version à batterie 75 kWh. À noter que là aussi, c’est avec une batterie rechargeable sur réseau électrique, de 10 kWh, donc l’autonomie hydrogène est plutôt de 460-470 km…<br /> Mais le pire est peut-être du côté des deux seuls constructeurs à commercialiser actuellement des voitures à hydrogène… Toyota a annoncé il y a un peu plus d’un an qu’il allait lancer pas moins de 30 modèles électriques d’ici à 2030. Pas un seul modèle à hydrogène dans le lot. Quand à Hyundai, qui devait étendre sa gamme hydrogène, notamment avec un modèle haut de gamme sous sa marque premium Genesis a annoncé mettre le projet en pause pour une durée indéterminée, après qu’un audit interne ait révélé que le groupe avait raté tous les objectifs qu’il s’était fixé sur le domaine de l’hydrogène (coût, ventes, performances techniques, dates…)
toast
Sauf que là on a quand même des études chiffrées, des argument qui ne sortent pas de nulle part et assez peu teintés d’avis personnels.<br /> Moi je suis preneur d’un avis contraire et je m’y rallierais volontiers si les arguments sont intéressants. Si tu trouves des choses non fondées dans son raisonnement, je suis à l’écoute, sincèrement et sans aucune animosité.
philouze
« Possible…mais d’autres qui sont certainement plusieurs crans au-dessus des forumeurs lambdas continuent pourtant la recherche. »<br /> Sauf découverte d’une nouvelle physique, l’équation de conversion H2=&gt; électricité contient toujours 30% minimum de perte Joule à 0v, et 40% à puissance nominale , et sauf univers parallèle, compresser de l’H2 a 700 bars représentera toujours une perte de minimum 15% de l’équivalent énergétique du gaz compressé.<br /> Malheureusement pour nous, même des génies supérieur comme Einstein ou Tesla auraient perdu face à des forumeurs lambda mais convaincus de la mécanique Quantique, Sachant que le deuxième ne croyait pas non plus à la physique de son temps, pas même en la relativité.<br /> l’argument d’autorité n’a jamais été un critère valable.<br /> l’hydrogène est, et restera, un moyen pathétique et énergétiquement ruineux de faire avancer un véhicule, quelque soit les investissements en milliards de quelques égarés, fussent ils « calés » et géniaux dans leur domaine, tout simplement car ce n’est pas un problème technologique, mais physique.
philouze
« Je ne sais plus qui a dit ça, mais c’est toujours aussi vrai.<br /> Chaque étude citée en exemple ne fait que servir l’argumentation de celui qui la présente, son interlocuteur pouvant faire la même chose en citant une autre étude avec un avis contraire. »<br /> C’est pour ça qu’il faut lire les études, pour vérifier leur solidité, parfois les valeurs choisies (les pays, les bouquets énergétique) sont clairement bidons.<br /> Parfois, c’est pire, l’étude dit le contraire de ce que le titre pu*aclic qui la relaye suggère.<br /> et pouvoir en disposer de plusieurs pour se faire une idée plus juste, c’est une base.<br /> Les méta-analyse (c’est à dire les synthèses du plus large échantillon d’études possibles) font aussi pas mal le job.<br /> C’est plutôt la démarche du réveilleur, qui cite ses sources, essaye toujours d’en disposer de plusieurs pour le même point si c’est possible - et pour ne pas être taxé de manque d’objectivité, va dans la vidéo que tu devrais visionner BlackAlf, donner des valeurs franchement optimistes à l’hydrogène.<br /> Pourtant, spoiler alert, la caisse hydrogène se fait atomiser.
MattS32
En fait si on regarde les communiqués récents d’Hopium, on voit qu’ils sont en train de faire un pivot, de constructeur de voiture à hydrogène ils vont devenir fabricant de piles à combustibles.<br /> Ils commencent à parler de leur pile unitairement, à en vanter les mérites, et ils ont séparé l’entreprise en deux branches, Hopium Technologies, qui s’occupe de développer essentiellement la PAC et Hopium Automotive pour la voiture.<br /> Ma main à couper qu’à terme l’activité principale de Hopium sera Hopium Technologies pour vendre des PAC et qu’Hopium Automotive finira par disparaître ou être vendue à un autre constructeur pour en récupérer quelques technologies intéressantes sur ses VE premium (car il y a quand même de belles idées sur l’Hopium Machina pour réduire la consommation, comme la grille de calandre qui peut s’ouvrir ou se fermer en fonction des besoins de refroidissement ou le cache pour les essuie-glace).
MattS32
MattS32:<br /> En fait si on regarde les communiqués récents d’Hopium, on voit qu’ils sont en train de faire un pivot, de constructeur de voiture à hydrogène ils vont devenir fabricant de piles à combustibles.<br /> Et voilà, c’est confirmé officiellement : La start-up française Hopium se concentre sur la vente de sa pile à hydrogène<br /> Et au passage ils nous annoncent un premier « prototype roulant » de la voiture pour fin 2023-fin 2024, ce qui confirme que la voiture présentée au salon de l’auto l’an dernier n’était bel et bien pas fonctionnelle, et qu’ils ont menti dans leur vidéo où Djebari en prenait prétendument le volant pour un tour de circuit… Peut-être une voiture à batterie recarrossée ou à la limite un prototype de leur châssis mais alimenté avec une batterie, mais en tout cas pas un prototype de leur voiture à hydrogène…
Voir tous les messages sur le forum