Portrait de Catherine MacGregor, la nouvelle directrice d'Engie

06 octobre 2020 à 09h00
5
Catherine MacGregor, nouvelle directrice générale d'Engie / @TechnipFMC

Après plusieurs mois d'intérim, la direction d'Engie retrouve une directrice générale.

Catherine MacGregor prendra début 2021 la tête du groupe, où travaillent 171 000 personnes dans le monde. Elle est aujourd'hui la seule directrice générale d'un groupe du CAC-40.

Engie a trouvé sa nouvelle directrice

La direction d'Engie a un nouveau visage depuis vendredi 2 octobre : celui de Catherine MacGregor. L’actuelle présidente de Technip Energies a été choisie face à trois autres candidats : Gwenaelle Avice-Huet, directrice générale adjointe d’Engie, Catherine Guillouard, P.-D.G. de la RATP, et Laurent Guillot, directeur général adjoint de Saint-Gobain.

La future directrice du groupe énergétique français prendra ses fonctions à partir du 1er janvier 2021. Elle succède ainsi à Isabelle Kocher, remerciée en février dernier dans des conditions houleuses.

Cette nomination met fin à plusieurs mois délicats pour les instances directrices du groupe. Depuis le départ d'Isabelle Kocher, un trio porté notamment par Claire Waysand, secrétaire générale d'Engie, assurait ainsi l'intérim.

Une experte du pétrole à la main verte ?

Après un diplôme obtenu à Centrale Supelec en 1995, Catherine MacGregor a intégré Schlumberger, une entreprise de services et d’équipements pétroliers… Pendant onze années, l’ingénieure y a assuré des missions sur des plateformes pétrolières maritimes aux quatre coins du globe : Congo, mer du Nord, Louisiane, Malaisie…

En 2007 Catherine MacGregor rentre au siège de Schlumberger pour intégrer les équipes de direction. Elle gagne en responsabilités, jusqu'à devenir candidate finaliste à la succession du groupe l'année dernière. C'est finalement le concurrent Technip Energies qu'elle rejoint en juillet 2019. Engie la contacte en février 2020 pour intégrer la liste des prétendants à la succession d’Isabelle Kocher… Qu’elle remporte finalement.

Son expertise dans les hydrocarbures peut-il être un frein pour Engie, qui se tourne de plus en plus vers les énergies renouvelables ? Pas pour Jean-Pierre Clamadieu : « [Catherine MacGregor est] totalement convaincue de la raison d’être d’Engie, qui est d’être le leader de la transition énergétique », affirme le président du conseil d’administration du groupe.

Catherine MacGregor aura pour mission la mise en œuvre d'une stratégie définie cet été : recentrer Engie autour de la production d'électricité (issue d'énergies renouvelables), de la gestion des infrastructures urbaines et des activités liées au gaz (importation, distribution, stockage).

Source : Le Figaro

Modifié le 06/10/2020 à 09h04
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : les nouveautés de la SVoD en novembre 2020
Les Chromebooks ont désormais leur
La TV TCL LED 55 pouces 4K HDR profite de plus de 100€ de remise chez Cdiscount
Test NVIDIA GeForce RTX 3070 : la reine du 1440p
Test Suunto 5 : une smartwatch multisport de qualité plombée par un défaut majeur...
VPN pas cher : PureVPN propose une offre choc à seulement 1,52€ par mois (-84%)
Iliad autorisé à racheter Play, opérateur Polonais, pour quelque 3,5 milliards
Un moniteur LG Ultrawide IPS à un prix jamais vu chez Amazon !
Apple One : tout savoir sur ce bundle tout-en-un
Faut-il installer un antivirus sur smartphone ?
scroll top