Gigabyte dévoile sa carte d'extension AORUS avec quatre ports M.2 PCIe Gen 5

Nerces
Par Nerces, Spécialiste PC & Gaming.
Publié le 23 août 2022 à 13h30
© Gigabyte
© Gigabyte

Toutes les solutions de stockage qui entourent le monde du SSD se tournent petit à petit vers le PCI Express 5.0.

Seulement quelques jours après avoir annoncé la sortie prochaine de son SSD AORUS Gen 5 10000, Gigabyte présente un produit complémentaire sous la forme d'une carte d'extension PCI Express x8/x16.

Jusqu'à 16 To de données et 60 Go/s de débits

L'AORUS Gen 5 AIC n'est pas exactement une nouveauté. Disons plutôt qu'il s'agit de l'évolution technique d'un produit existant. Comme certains de ses concurrents, Gigabyte dispose effectivement depuis quelques années d'une carte d'extension pour accueillir des SSD M.2.

Ce type de cartes intègre plusieurs SSD et vient ensuite prendre place sur un port d'extension classique de la carte mère pour en augmenter le nombre d'emplacements M.2. Dans le cas présent, Gigabyte propose 4 ports M.2 pour une capacité de stockage maximale de 16 To.

Plus intéressant, l'AORUS Gen 5 AIC profite de la bande passante du PCIe Gen 5 et, pourvu que les SSD soient configurés en RAID, il est possible d'atteindre une bande passante allant jusqu'à 60 Go/s selon les chiffres avancés par Gigabyte.

Associer 4 SSD AORUS Gen 5 10000

Le fabricant souligne par ailleurs que huit capteurs de température sont placés sur la carte afin de vérifier le comportement de tout ce petit monde et de faire varier la vitesse de rotation du double ventilateur intégré par Gigabyte pour éviter toute mésaventure.

Afin de garantir les meilleurs débits, la marque pense effectivement à une association entre les AORUS Gen 5 10000 et cet AORUS Gen 5 AIC conçu pour accueillir ses SSD nouvelle génération. Il est à noter que la limite de 16 To évoquée correspond justement au regroupement de 4 AORUS Gen 5 10000 dans leur capacité maximale.

Alors que nous attendons toujours des précisions au sujet des SSD, Gigabyte n'a pas non plus communiqué de date de lancement ou de prix de vente pour l'AORUS Gen 5 AIC.

Source : VideoCardz

Nerces
Par Nerces
Spécialiste PC & Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi toutes les évolutions depuis quarante ans. Fidèle du PC, mais adepte de tous les genres, je n'ai du mal qu'avec les JRPG. Sinon, de la stratégie tour par tour la plus aride au FPS le plus spectaculaire en passant par les simulations sportives ou les jeux musicaux, je me fais à tout... avec une préférence pour la gestion et les jeux combinant plusieurs styles. Mon panthéon du jeu vidéo se composerait de trois séries : Elite, Civilization et Max Payne.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Stef_R

C’est bien

eagle6

Pas sur qu’ils en vendent beaucoup, une démo technologique parce que c’est possible de le faire simplement mais quelles applications auraient besoin de cette rapidité de stockage avec ce débit?
Or datacenter, base de données énorme, régie audio vidéo 16K multicam, modélisation physique pointue énorme :crazy_face: :thinking:

Pernel

Tu sais les gens achètent des NVMe pour « accélérer Windows et les jeux » donc bon ^^

Blackalf

Et pourtant…j’ai encore quelques benchs faits autrefois avec HD Tune :

HDD Caviar Black en Sata 2 : débit maximum en lecture 131 MB/s

SSD Crucial MX100 en Sata 2 : débit maximum 219 MB/s

Le même en Sata 3 sur une nouvelle cm : débit maximum 394 MB/s

Le Corsair MP600 NVMe actuel n’a pas été testé, mais sur Far Cry 5, HWMonitor me montre un débit maximum de 600 MB/s. Et en me basant sur mon ancien matériel et les jeux que je connais bien, j’estime qu’ils se chargent plus vite qu’avec le Crucial Sata 3.

En notant au passage qu’entre le Sata 2 et le Sata 3, le temps d’accès a aussi été raccourci, il est donc probable que ce soit également le cas avec le NVMe.

Donc je pense qu’il y a bien une différence quelque part, elle est juste moins sensible lorsqu’on a suivi graduellement l’évolution des technologies. ^^

wackyseb

Euh, juste charger très vite ses jeux ???!!!
Ouvrir un excel à la vitesse de la lumière ?
Bon après je sèche

Pernel

Tu estimes donc. C’est surement un placebo. Sur la grande majorité des jeux, la différence est de quelques centièmes de secondes, ceux qui ont une « vraie » différence se compte sur les doigts d’une main et surtout la différence est quand même négligeable. Passer de 8 secondes a 6.5 secondes (et encore) c’est bien mais on le vois pas si on ne chronomètre pas.

dante0891

Il y a aussi le copier/coller, le dézippage ou simplement la ressource lorsqu’on télécharge plusieurs fichiers.

Ca permet ne pas saturer la bande passante du disque dur et de ne pas faire ramer celui-ci.

Le système permet également d’éviter les câbles SATA :stuck_out_tongue:
Après normalement le Nvme est censé être plus rapide que le SATA donc ça peut-être un plus.

Popoulo

@dante0891 : Tout à fait concernant le download par exemple. Il était très facile de saturer un HDD avec un ou plusieurs torrents par exemple, ce qui ralentissait sensiblement le téléchargement. Avec un SSD ou mieux NVme, ça passe crème (surtout avec fibre 10gbps).

frigolu

Pour des professionnels dans la création (post production, vfx, cgi, montage son) c’est très utile. En post production film, quand on travaille avec des rushs Alexa ARRIRAW dont le débit en lecture avoisine les 700 Mo/s, on est bien content d’avoir des Threadrippers (beaucoup de lignes PCIe) et des NVMe pour pouvoir travailler sans codec intermédiaire (proxy). En montage son aussi, sur des projets avec 500 pistes en 24 bits / 192 Khz le débit très élevé nécessitait, jusqu’à la démocratisation du NVMe, du hardware propriétaire hors de prix.

Blue_Horizon

L’idée n’est pas nouvelle mais reste intéressante si le prix a venir est attractif et vue là crise des semi-conducteurs je doute sur celui-ci sachant qu’il faudra acheter les lecteurs M2 a part ca risque de coûté bonbon pour le grand Public,a suivre le sujet est intéressant :wink::+1: