Western Digital commercialise non pas un, mais trois modèles de disques durs de 22 To

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
20 juillet 2022 à 15h10
13
Western Digital disque dur 22 To © Western Digital
© Western Digital

S'il n'a plus les faveurs des industriels qui lui préfèrent le SSD, le disque dur dispose encore de quelques atouts à faire valoir.

Hasard du calendrier, quelques jours après la publication d'une étude sur l'inexorable baisse du marché du disque dur, Western Digital annonce la sortie de modèles aux capacités extraordinaires, 22 To.

Omniprésence de l'ePMR

En mai dernier, Western Digital a commercialisé comme il l'avait promis un premier modèle de disque dur 22 To avec les Ultrastar DC H570 et la variante DC HC670. Ces deux déclinaisons sont désormais complétées par des arrivées dans ses gammes majeures avec, toujours, l'utilisation de la technologie ePMR.

Autrefois connue sous le nom d'EAMR, comme dans la vidéo explicative ci-dessus, la technique emploie toujours un enregistrement magnétique classique et évite la « superposition » des pistes (SMR) pas forcément du goût de tous. Les disques Western Digital emploient par ailleurs de l'hélium et disposent d'actionneurs à trois étages.

Cet ensemble de techniques permettent à la marque de faire encore progresser les capacités de ses disques durs et de garder un avantage certain sur son concurrent de toujours, Seagate.

Trois variantes pour trois usages

Les disques durs 22 To de Western Digital débarquent donc dans les gammes principales du catalogue du constructeur américain, avec des versions WD Gold, WD Red Pro et WD Purple Pro. À chaque fois, on peut compter sur une mécanique assez similaire avec 10 plateaux de 2,2 To chacun et un moteur de 7 200 tours par minute.

Western Digital HDD Gold © Western Digital
Western Digital HDD Red Pro © Western Digital
Western Digital HDD Purple © Western Digital

De gauche à droite, les spécifications des WD Gold, WD Red Pro et WD Purple Pro © Western Digital

Le cache mémoire est également le même sur les trois variantes (512 Mo), mais quelques optimisations permettent à la version Gold d'assurer des débits soutenus sensiblement plus élevés (291 Mo/s, contre 265 Mo/s pour les deux autres). Pour le reste des caractéristiques, nous vous suggérons de consulter les tableaux ci-dessus fournis par Western Digital.

Soulignons pour finir que la disponibilité est annoncée pour d'ici 3 ou 4 semaines avec une tarification qui destine principalement ces modèles au monde de l'entreprise. Les trois versions sont annoncées sur le site officiel de l'Américain à 599,99 dollars ce qui devrait aboutir à 650-700 euros de notre côté de l'Atlantique.

Source : Communiqué de presse

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
12
Allder
Pour autour de 30€ le TB c’est plutot cool
manu_XP
le 18 To est a 700€ chez un revendeur alors ceux la…
luck61
Et combien de jour pour le remplir ? Genre tu veux t’en servir en backup d’un NAS
_Reg24
Ca reste cher, on trouve des 18 To pour un peut plus de 17€ le To.<br /> digitec.ch<br /> Exos X18 (18 To, 3.5", CMR)<br /> Les disques durs Seagate Exos de classe entreprise sont conçus pour les charges de travail les plus exigeantes et sont les disques haute fiabilité parfaits pour les serveurs, les systèmes de stockage et les applications NAS orientées entreprise. Les...<br /> Price: CHF 311.00<br /> Alors certes, on paye la nouveauté.
pasanja
A priori c’est plutôt 512Mo le cache.
AfricanJoker
Cela dépendra de quelle manière tu le branches.<br /> Le plus rapide ici étant celui de 291MB/sec (mega bytes seconde, donc méga octets seconde en français).<br /> Si c’est par un réseau, celui-ci est limité au transfert réseau.<br /> Imaginons que le NAS soit dans une pièce et que tu connectes ton disque de 22To sur ton pc qui lui est relié en réseau à ce nas, ce sera certainement à 1Gbps, c’est à dire 125MB/s.<br /> Si tu es en 2.5Gbps, refaire la conversion.<br /> Sauf si tu es branché directement sur le nas par USB 2 ou 3, voire type C, ce sera la limitation du protocole si celui-ci est inférieur aux 291MB/s. (Le cas pour l’USB2 uniquement)<br /> 480 Mbit/sec pour USB2 (Soit une petite soixantaine de Mo/sec)<br /> 5 Gbits/sec pour USB3. (Soit 600 Mo/sec)<br /> 20 Gbits/sec pour l’USB type C. (Soit 2.5 Go/sec)<br /> Attention juste de faire la différence entre mesure de vitesse de TRANSFERT (Mbps) (bits).<br /> Et celle d’écriture/lecture sur support qui est le MBps, soit, le mega (EN=Byte|FR=Octet) par sec.<br /> Bref, tout ça pour lancer un vieux rappel à ne pas confondre le bit (binaire) et le byte (octet en français) car<br /> 1 (EN=byte|FR=octet) vaut 8 bits.<br /> Le calcul maintenant.<br /> En prenant compte que pour écrire (à la vitesse maximale du disque dur) 1 GB (ou Go en français), cela prend :<br /> 3,44 secondes (à 291 MB/s).<br /> 3440 secondes pour 1 To.<br /> 75680 secondes pour les 22To, soit 21 heures et quelques.<br /> Pour en clôturer, le disque de 22To n’aura d’ailleurs pas visuellement 22To « décimale » d’espace si tu le branches sur Windows, mais bien 19.99 TB (tera binaire), bien que celui-ci correspond bien au 22To décimales bien entendu.<br /> C’est la raison pour laquelle on voit 931 Go disponibles sur un disque neuf d’1 To dans Windows.<br /> Mais ça, c’est une autre histoire entre les multiples binaires (mebibyte → 1MiB (2¹⁰)² = 1 048 576 B) et les multiples décimales (megabyte → 1MB (10³)² = 1 000 000 B).
3615Buck
Comme à chaque hausse de capacité des disques durs, j’attends impatiemment le sempiternel : « C’est débile un disque de si grosse capacité, bien trop dangereux, risque de perdre bien trop de données à la fois ».<br /> SI si, il y en a toujours un.
MattS32
AfricanJoker:<br /> En prenant compte que pour écrire (à la vitesse maximale du disque dur) 1 GB (ou Go en français), cela prend :<br /> 3,44 secondes (à 291 MB/s).<br /> 3440 secondes pour 1 To.<br /> 75680 secondes pour les 22To, soit 21 heures et quelques.<br /> Attention, les 291 Mo/s, c’est le débit maximum du disque. Donc sur la piste la plus à l’extérieur.<br /> Le débit chute au fil de la progression vers les pistes intérieure et est généralement divisé environ par deux sur la piste la plus intérieur.<br /> Le temps de remplissage dépassera largement la journée.<br /> (je peux faire des mesures précises dans la soirée, j’ai un WD 20 To)
AfricanJoker
Tu as tout à fait raison.<br /> Mon calcul était grossier, mais c’était pour donner une idée.<br /> Bien qu’avec la réalité (souvent différente que ce que préconise le constructeur), la chute de transfert en fonction des différents plateaux, de l’endroit où il écrit (plateau interne ou externe), de l’usure de ceux-ci et etc, cela peut doubler mon chiffre « de vulgarisation grossier », merci de l’avoir précisé.
Bombing_Basta
la technique emploie toujours un enregistrement magnétique classique et évite la « superposition » des pistes de certaines orientations pas forcément du goût de tous<br /> C’est quoi qui n’est pas « du goût de tous », je ne comprends pas cette phrase…
Nerces
J’ai modifié la phrase qui était bizarre : j’ai ajouté la mention SMR. C’est le SMR qui n’est pas du goût de tous, le système d’écriture à bardeau.
jvachez
Le problème c’est que le matériel est souvent incompatible.<br /> Les NVR par exemple sont souvent limités à 10 TB.
Laurent_Marandet
Pour moi, c’est terminé WD. Non seulement Il y a eu des séries complètement défectueuses (par exemple dans les RED 4 To), mais le bouquet c’est la tromperie des SMR mélangés à des CMR et, encore plus délirant, des 7200 t/mn annoncés comme 5400 t/mn parce que leurs mauvaises performances correspondent à des 5400 t/mn !!!<br /> Je suis un gros consommateur de disques durs, j’en ai une centaine qui tournent dans des NAS Synology rackables en DataCenter. La plupart des WD lâchent juste à la fin de la garantie. Par contre, je n’ai quasiment jamais rencontré de panne sur des disques SAS. Mais les NAS qui acceptent les SAS sont hors de prix.<br /> Actuellement, les meilleurs disques pros, à mon avis, sont les Seagate EXOS. Les prix sont plus intéressants chez des revendeurs allemands, surtout pour les 18 To.<br /> Attention toutefois à l’arnaque Synology sur les NAS récents, qui cherche à empêcher l’utilisation de disques de plus de 6 To qui ne soient pas de la marque Synology.<br /> Il faut hacker le fichier de base de données des disques compatibles pour contourner cette imitation abusive, sachant que les disques Synology ne sont que des Hitachi rebadgés et vendu 40% plus cher.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Très belle remise sur cette barre de son et son caisson de basse
pCloud propose des réductions à couper le souffle sur ses solutions de stockage en ligne (-80%)
Pour la rentrée, cet écran gamer Samsung Odyssey G5 32 pouces est à prix fou !
Sony travaillerait sur un launcher PlayStation pour PC
Vous pouvez maintenant essayer Spotify gratuitement pendant 3 mois
Un smartphone dans sa version Pro à moins de 200€ ça vous intéresse ?
Ryzen 7000 : AMD confirme la présentation officielle de ses CPU le 30 août prochain
Combien de temps faut-il pour pirater une carte bancaire ?
Signal : des numéros de téléphone d'utilisateurs dans la nature (et ce n'est pas la faute de l'app)
Pourquoi la fusion de TF1 avec M6 pourrait être empêchée
Haut de page