Gigabyte copie ASRock, ASUS et MSI : ses cartes mères Alder Lake acceptent la 13e génération de CPU Intel

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
19 juillet 2022 à 08h40
0
Cartes mères Gigabyte B660 © Gigabyte
© Gigabyte

La boucle est bouclée pour Intel et ses partenaires fabricants de cartes mères… Enfin, au moins les principaux vendeurs sur le sol français.

ASRock, puis ASUS, MSI et maintenant Gigabyte, les premiers vendeurs de cartes mères en France ont maintenant répondu à l'appel d'Intel quant à la compatibilité de leurs produits avec la génération Raptor Lake.

Raptor Lake sur du chipset série 600

Il y a déjà plusieurs mois, Intel avait effectivement confirmé que les cartes mères à base de chipset de série 600 (Z690, H670, B660 et H610) seront capables de reconnaître les processeurs Raptor Lake à venir.

Gigabyte est en quelque sorte le dernier de ces géants à faire le point sur cette compatibilité. Comme ses confrères, le Taïwanais précise qu'il est impératif de mettre à jour le BIOS de sa carte mère pour profiter de la future 13e génération de processeurs Intel.

Notez que Gigabyte évoque l'intégralité de son catalogue : les mises à jour de BIOS concernent donc aussi bien les cartes mères à base de chipset Z690 que les plus modestes B660 et H610.

Source : TechPowerUp

ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4
ASRock Z690 Phantom Gaming-ITX/TB4
Carte mère
date de sortie : deuxième trimestre 2022
Voir la fiche produit
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Derniers actualités

Surfez sur le Web en toute discrétion et à petit prix avec cette licence VPN Surfshark
L'Intel Core i9-13900K Raptor Lake domine la concurrence sur Ashes of the Singularity
La publicité arrive sur Disney+ via un nouvel abonnement (et le prix fait mal)
Le LattePanda 3 Delta disponible hors Kickstarter : un
Pour gagner en stockage en ligne, cette offre signée pCloud est idéale
La mémoire Micron GDDR6X à 24 Gbps entre en production de masse
La DDR5-6000
Stadia permet à ses joueurs de streamer un jeu en petit comité
Cet ancien employé de Twitter espionnait les utilisateurs pour le compte de l'Arabie saoudite
Cyberharcèlement : en Europe, les parents protègent moins leurs enfants que dans le reste du monde
Haut de page