Jonathan Herscovici, StackinSat : "Le Bitcoin a tous les prérequis pour devenir le nouvel étalon mondial" (Interview)

Alexandre Panizzo
Cryptomonnaies
08 septembre 2021 à 16h20
0

Au cours de la deuxième édition du salon Surfin’Bitcoin , qui s’est déroulée fin août à Biarritz, nous sommes allés à la rencontre de Jonathan Herscovici, CEO de StackinSat et fondateur de l'événement.

Pour Jonathan Herscovici, le Bitcoin est une conviction - raison pour laquelle cet actif est au cœur de la stratégie de StackinSat, startup française qui propose de constituer un plan épargne basé sur la première crypto-monnaie mondiale de façon diluée et constante.

Les perspectives de la crypto-devise sont actuellement très favorables, mais comme tous les crypto-actifs elle ne fait pas l'unanimité dans les mondes financier et politique. A l'heure où l'hégémonie des monnaies fiat est de plus en plus interrogée, la question de la place du Bitcoin dans les économies mondiales se pose pourtant avec acuité.

StackinSat
  • Très simple d'utilisation
  • Régulée par l’AMF

Stackinsat se présente comme un service intéressant pour les utilisateurs qui veulent investir sur le long terme dans le bitcoin sans se préoccuper de la volatilité du court terme. La plateforme est intuitive et se concentre sur l’essentiel, sans services annexes. Les frais sont plutôt élevés, mais c’est peut-être là le prix de la simplicité. On regrette l’absence d’autres actifs alternatifs hors BTC et des moyens de paiement autres que les virements.

Stackinsat se présente comme un service intéressant pour les utilisateurs qui veulent investir sur le long terme dans le bitcoin sans se préoccuper de la volatilité du court terme. La plateforme est intuitive et se concentre sur l’essentiel, sans services annexes. Les frais sont plutôt élevés, mais c’est peut-être là le prix de la simplicité. On regrette l’absence d’autres actifs alternatifs hors BTC et des moyens de paiement autres que les virements.

Interview de Jonathan Herscovici, CEO et co-fondateur de StackinSat

Clubic : StackinSat est la première société française à avoir pensé le concept du « Plan épargne Bitcoin ». L’offre permet d’investir sur un actif qui ne semble pas connaître de crise sur le long terme, les fortes chutes de son cours étant suivies de progressions encore plus spectaculaires. D'où provient cette confiance dans le Bitcoin ?

Jonathan Herscovici : Plusieurs éléments récents me font penser que cette crypto-monnaie est le moyen de paiement de demain, à commencer par la récente adoption du Bitcoin comme monnaie ayant cours légal par le Salvador. C’est un vrai changement de paradigme et un signal très fort, une « hypothèse économique » qui vient ainsi de se concrétiser. Si l'on considère que les humains ont généralement un comportement plutôt moutonnier, je suis persuadé que d’ici les 18 prochains mois, d’autres pays vont emboîter le pas au Salvador.

Bitcoin

Les pays d’Amérique centrale et latine sont particulièrement sensibles à la question des crypto-devises, et ces actifs sont vus avec moins de méfiance par leurs institutions officielles que par les nôtres. Comment vous expliquez-vous ce phénomène ?

Le Salvador est un précurseur, mais l’Argentine et le Venezuela sont eux aussi en train de réfléchir à adopter le Bitcoin comme moyen de paiement officiel. En réalité, je pense que la raison principale est ailleurs : le bitcoin est aujourd’hui devenu une réserve de valeur au même titre que l’or. Il est en quantité limitée, et c’est ce qui en fait sa valeur intrinsèque. Or, dans ces pays, l’inflation est galopante et cela se traduit par une perte de valeur des monnaies nationales. Certains pays, comme le Salvador justement, ont été forcés d’abandonner leur devise pour passer au dollar, ce qui les a placés sous la sphère d’influence américaine. Passer au Bitcoin, c’est aussi tenter de s’émanciper du voisin étatsunien et retrouver un peu plus d’autonomie financière et économique.

Pendant le salon Surfin’Bitcoin, deux mots étaient au cœur de plusieurs conférences et ateliers : « Lightning Network ». Cette technologie est présentée comme LA solution pour résoudre les problèmes de scalabilité du réseau Bitcoin et démocratiser les paiements avec cette crypto-monnaie. Pourra-t-on vraiment, demain, acheter notre baguette de pain en bitcoins ?

Nous sommes convaincus que le Lightning Network est l'avenir du Bitcoin en tant que moyen de paiement. Je disais plus tôt qu’il était acquis que la cryptomonnaie a désormais son statut de réserve de valeur, mais il reste le plus gros des défis : la démocratiser auprès de tous afin qu’on puisse tout payer les petites choses du quotidien en satoshis, ces centimes de bitcoins.

Le Lightning Network va donner une impulsion décisive à ce mouvement car cette technologie simplifie les transactions sur le réseau bitcoin. Au Salvador, le nombre de canaux sur le Lightning Network est en hausse constante et va probablement exploser maintenant que la monnaie est devenue légale.

Bitcoin impots

On le voit tous les jours, l'actualité du Bitcoin est très agitée en ce moment. Quel est votre sentiment sur l’avenir de la première cryptodevise mondiale ?

Je n’ai pas de boule de cristal, mais ce que je vois, ou plutôt ce que je souhaite, c’est que le bitcoin devienne dans les années à venir un nouvel étalon, comme l'était auparavant le couple or-dollar jusqu’à la fin des accords de Bretton Woods. Ce sera peut-être dans 10, 20 ou 30 ans, mais on aura une nouvelle référence mondiale ! Je suis incapable de donner un ordre de grandeur concernant son prix, mais le Bitcoin a tout le potentiel pour devenir une future référence.

L’édition 2021 de Surfin' Bitcoin a réuni plus de 700 personnes, dont des professionnels venus de toute la francophonie. Que nous réserve la troisième édition ?

Il y aura bien entendu un Surfin' Bitcoin 2022. Je peux d'ores et déjà dire que cet évènement aura toujours lieu à Biarritz et à peu près à la même période, c’est-à-dire juste avant la rentrée. C’est une période idéale car les gens sont encore un peu en vacances ou sur le point de reprendre le travail.

On prévoit une journée avec des « talks » en anglais pour s'ouvrir au reste du monde, mais le français restera la langue principale, car nous voulons conserver notre audience francophone naturelle. J’ai déjà une liste de noms avec plusieurs speakers très connus dans le milieu de la cryptosphère. Mais nous avons encore un an pour préparer cet événement, qui aura certainement plein de sujets à aborder étant donné l’actualité très riche qui entoure le Bitcoin chaque jour.

Modifié le 08/09/2021 à 21h10
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Pour le régulateur US, les cryptos ne sont pas une monnaie pérenne et les stablecoins sont des jetons de casino
Pokmi, une plateforme NFT de contenu pour adultes française lève 9 millions d’euros
Marvel et DC interdisent aux créateurs de vendre librement des NFT de leurs œuvres
La plateforme FTX lance sa marketplace de NFT et en vend (cher) un (moche) de son cru
MS Satoshi : 3 hommes et 1 bateau, ou l’utopie flottante au pays des crypto-monnaies
Les services de prêt de crypto entre particuliers dans le viseur du régulateur américain ?
Après le Salvador, au tour du Panama d'envisager de donner cours légal au bitcoin
L'impact écologique de l'exploitation du Bitcoin à nouveau pointé du doigt
Les nouveaux
Le Bitcoin (BTC) devient une monnaie officielle au Salvador (mais les Salvadoriens sont sceptiques)
Haut de page