E-sports : un logiciel anti-triche cachait un malware pour miner des bitcoins

02 mai 2013 à 15h26
0
Le réseau de jeux en ligne E-Sports Entertainment (ESEA) intégrait, dans le logiciel fourni par le service, un botnet lui permettant de gagner des bitcoins par le biais de la communauté. Les machines de 14 000 joueurs auraient été infectées par cette initiative lancée par un employé de l'entreprise.

Les bitcoins, monnaie virtuelle et décentralisée, peuvent se gagner en réalisant du « minage », c'est à dire en connectant un ordinateur sur le réseau et en y effectuant des calculs de transaction. Depuis que ce moyen de gagner de l'argent s'est popularisé il y a quelques mois, les réseaux de machines contaminées par des malwares liés au minage de bitcoins se multiplient... mais l'affaire révélée par ESEA sort du lot.

En effet, le service E-Sports Entertainment est réputé pour son logiciel qui, en plus de mettre les joueurs - de Counter Strike en particulier - en relation pour s'affronter, fournit une protection efficace contre les tricheurs. Le service compte 14 000 abonnés payants à ce jour.

01F4000005947726-photo-esea.jpg

Mais mercredi, l'un de ses utilisateurs a découvert le pot aux roses : à l'intérieur de la dernière version du logiciel se trouvait un malware, destiné à faire « miner » des bitcoins par la machine à l'insu de son propriétaire.

Visiblement prise de cours, l'équipe d'ESEA a rapidement réagi et a donné des explications contradictoires : le cofondateur du service Eric Thunberg a d'abord expliqué qu'il s'agissait des restes d'un poisson d'Avril qui n'a pas été maîtrisé : les développeurs avaient en effet modifié une version du logiciel pour y inclure un malware et faire croire à la communauté qu'elle allait être mise à contribution pour miner au nom d'ESEA. Si l'idée du poisson avait été abandonnée, le code est resté et s'est retrouvé dans une version publiée du logiciel.

Mais par la suite, Craig Levine, l'autre cofondateur, a corrigé l'explication : en premier lieu, l'entreprise aurait évoqué la possibilité de proposer à ses abonnés une option pour « miner » des bitcoins depuis le logiciel, mais l'aurait rapidement abandonnée. L'un des employés d'ESEA aurait cependant pris l'initiative d'intégrer le malware dans le logiciel pour son propre profit : la version vérolée circule depuis le 13 avril, et a donc potentiellement infecté les machines de tous les inscrits.

Non cité, l'employé d'ESEA qui a rendu active cette modification a cependant été identifié par l'entreprise : il a réussi, en environ 3 semaines, à collecter 30 bitcoins, soit environ 3 713,55 dollars. Dans un long message publié sur le forum du service, Craig Levine explique que cette somme va être doublée et totalement reversée à l'association américaine de lutte contre le cancer à hauteur de 7427,10 dollars. L'ESEA, qui organise également des tournois d'e-sports avec des dotations financières, va également rajouter 3 713 dollars au pot de la saison. Une mise à jour du logiciel a également été publiée mercredi.

Reste à savoir si cette annonce fera passer la pilule auprès de la communauté, qui pourrait, si elle le voulait, lancer une action collective suite à cette fâcheuse mésaventure.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top