4 coeurs pour tous ? Intel Core 2 Quad Q6600

08 janvier 2007 à 00h54
0
0000008C00368056-photo-idf-06-logo-intel.jpg
À peine deux mois après le lancement de son tout premier processeur quadri-cœurs, le Core 2 Extreme QX6700 testé dans nos colonnes au tout début du mois de novembre (voir cet article), Intel est de retour avec un second processeur quadri-cœur. Cette fois-ci, il ne s'agit plus d'un modèle « Extreme », mais d'un Core 2 Quad. Concrètement, le nouveau venu se veut plus abordable et moins élitiste que son prédécesseur, le but du fondeur étant de démocratiser le plus rapidement possible sa technologie quadri-cœurs, alors que son concurrent, AMD, n'a toujours pas de solution semblable.

À mi-chemin donc entre un Core 2 Duo et un Core 2 Extreme, le Core 2 Quad Q6600 est aujourd'hui le seul représentant d'une famille, les Core 2 Quad, qui est vouée à s'agrandir tout au long de 2007. Techniquement identique au Core 2 Extreme QX6700, le Core 2 Quad Q6600 devrait toutefois souffrir du même problème que son grand frère, l'environnement logiciel n'étant pas encore optimisé pour ce type de Processeurs massivement parallèle. L'occasion pour nous de voir si les choses ont évoluées en moins de deux mois tout en vérifiant les performances du petit dernier de Santa-Clara.

0000011800379959-photo-intel-core-2-extreme-qx6700-1-kentsfield.jpg

Intel Core 2 Quad : on prend les mêmes et on recommence !

0000007800379401-photo-logo-intel-core-2-quad.jpg
Techniquement, le Core 2 Quad reprend l'architecture inaugurée si l'on peut dire avec le Core 2 Extreme QX6700 et connue sous le nom de code Kentsfield. Concrètement, Intel utilise la recette qu'il avait déjà appliquée par le passé avec le Pentium D. Plutôt que de réunir quatre cœurs sur un seul et même die (la portion rectangulaire d'un wafer qui contient le processeur), Intel colle littéralement deux dies de Core 2 Duo côte à côte sur la même puce physique. Le propre des Core 2 Duo étant d'être des Processeurs double-cœur, le fait d'en juxtaposer deux sur un seul et même processeur nous donne bien un processeur quadri-cœur.

Assurément, la solution retenue par Intel manque d'élégance et nous critiquerons le fait que le bus système est toujours limité à 1066 MHz en quad-pumped (4x266 MHz donc). La bande passante théorique entre le chipset et la mémoire n'évolue donc pas et stagne à 8,5 Go/s. En attendant, le bus 1066 MHz a tout de même un intérêt puisque les actuelles Cartes mères à base de chipsets Intel i975X ou P965 sont de fait compatibles avec ce premier Core 2 Quad. L'autre reproche que l'on adressera à la conception du Kentsfield concerne le fait que les deux dies sont cloisonnés : toute communication entre eux doit passer par le bus système et donc le chipset ce qui peut engendrer des engorgements non négligeables. Enfin que dire de la mémoire cache qui est propre à chacun des deux dies, alors qu'une mémoire cache partagée entre les quatre cœurs aurait sûrement profité au Core 2 Quad ?

000000E600385433-photo-intel-core-2-quad.jpg

Bien sûr l'implémentation actuelle du Kentsfield a tout de même ses avantages, mais ceux-ci sont essentiellement liés au processus de fabrication. Premier avantage pour Intel, le fondeur a dorénavant plus de débouchés pour ses dies de Core 2 Duo en sortie d'usine : un même die pourra se retrouver sur un Core 2 Duo, un Core 2 Quad ou encore un Core 2 Extreme. Second avantage non négligeable, la production de dies de petite taille procure un meilleur rendement par rapport à la production d'un seul die quadri-cœur dont la taille serait nécessairement plus imposante.

Intel Core 2 Quad Q6600 : le processeur, la consommation

Physiquement, le petit dernier d'Intel se présente toujours au format Socket LGA775 et il conserve son heatspreader ou coquille métallique de protection. Avec près de 585 millions de transistors, il demeure gravé en 65 nm. Tout comme les premiers Core 2 Extreme envoyés à la presse en novembre dernier, le Core 2 Quad Q6600 utilise la révision B3 du cœur Kentsfield, un stepping qui consomme et chauffe moins que le traditionnel B2 équipant les premiers Core 2 Duo. Sa tension d'alimentation est relativement faible puisque relevée à 1,176 volts sur notre exemplaire de test. Selon les documents d'Intel, elle peut varier entre 0,9v et 1,5v au maximum. Animé par un FSB de 1066 MHz, le processeur est cadencé à 2,4 GHz et utilise un coefficient multiplicateur de 9x. Petite différence avec le Core 2 Extreme QX6700, le coefficient est ici bloqué vers le haut : impossible donc de l'augmenter.

000000F000433359-photo-intel-core-2-quad-q6600-1.jpg
000000F000433360-photo-intel-core-2-quad-q6600-2.jpg

Processeur Intel Core 2 Quad Q6600

Embarquant 8 Mo de mémoire de second niveau (4 Mo par die), le Core 2 Quad Q6600 reprend les fonctionnalités habituelles des Core 2 Duo. On retrouve donc les fameux « T's » d'Intel (prononcez teas) avec l'Enhanced Intel Speedstep pour la modulation de la fréquence et de la tension en fonction de l'utilisation du système ou encore la prise en charge de VT, la techologie de virtualisation du fondeur. L'EM64T est bien sûr de la partie, vous pourrez donc utiliser le Core 2 Quad avec la version 64 bits de Windows Vista, tout comme les instructions SSSE3 (Supplemental SSE3) destinées à nous faire patienter avant l'arrivée des instructions SSE4. Si l'HyperThreading est logiquement aux abonnés absents, le processeur supporte également l'« Execute Disable Bit » qui permet d'interdire aux programmes l'accès en écriture à certaines plages mémoires et ce afin de réduire les nuisances engendrées par les virus. Enfin, le Core 2 Quad Q6600 est certifié Intel Viiv.

000000F000433016-photo-intel-core-2-quad-q6600-cpu-z.jpg
000000F000384055-photo-intel-core-2-extreme-qx6700-gestionnaire-des-taches.jpg

Le Core 2 Quad Q6600 vu par CPU-Z puis par le gestionnaire des tâches Windows

En ce qui concerne les problématiques énergétiques, Intel revendique un TDP, ou enveloppe thermique, de 105 Watts pour ce modèle. C'est sensiblement moins que celui des Core 2 Extreme QX6700 fixé pour mémoire à 130 Watts. En pratique, le processeur chauffe de manière raisonnable alors que sa consommation électrique reste elle aussi presque mesurée. Voici les valeurs relevées lors de nos tests.

 Consommation globale du systèmeTempérature relevée
AMD Athlon 64
FX-62
274 Watts64° C
Intel Core 2 Duo E6700203 Watts39° C
Intel Core 2 Quad Q6600210 Watts40° C
Intel Core 2 Extreme QX6700240 Watts45° C
Intel Core 2 Extreme X6800210 Watts39° C

Notez que les valeurs communiquées ci-dessus sont données à titre indicatif et correspondent à la consommation totale du système. On notera au passage que le chipset nForce 590 SLI qui équipe notre plateforme AMD consomme plus que l'i975X d'Intel, il faudrait donc retirer 8 Watts à la consommation de l'Athlon 64 FX-62 pour comparer plus justement. Reste que celle-ci est tout simplement astronomique et que notre Core 2 Quad Q6600 consomme quelques 60 Watts de moins ! Côté chauffe, le Core 2 Quad Q6600 affiche là encore un niveau raisonnable puisqu'il s'échauffe à peine plus qu'un Core 2 Duo E6700.
00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour tester les performances du petit dernier d'Intel nous avons eu recours à la plate-forme i975X suivante :
  • Carte mère Asus P5W-DH Deluxe (BIOS 1707),
  • 2x1 Go Corsair Twin2X PC6400 C3,
  • Carte graphique NVIDIA GeForce 7900 GTX,
  • 2x Disques durs Western Digital Raptor 150 Go
Munie de Windows XP Professionnel Service Pack 2 et des derniers Processeurs Intel suivants : Intel Core 2 Duo E6600 (2,4 GHz), Intel Core 2 Duo E6700 (2,66 GHz), Intel Core 2 Extreme QX6700 (2,66 GHz) et X6800 (2,93 GHz) sans oublier le Core 2 Quad Q6600 (2,4 GHz). Nous confronterons le tout aux processeurs AMD en nous basant sur cette configuration :
  • Carte mère Asus M2N32-SLI Deluxe (BIOS 0811),
  • 2x1 Go Corsair Twin2X PC6400 C3,
  • Carte graphique NVIDIA GeForce 7900 GTX,
  • 2x disques durs Western Digital Raptor 150 Go
Sur cette machine nous testerons l'Athlon 64 FX 62, cadencé pour mémoire à 2,8 GHz mais également l'Athlon 64 X2 5000+ (Windsor 90nm) qui tourne pour sa part à 2,6 GHz. Sachez enfin que nous profitons de ce début d'année pour dépoussiérer notre protocole de tests.

3DMark 06 - CPU - v1.1

00433414-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-3dmark-06-cpu.jpg

On démarre nos tests avec 3DMark 06 et son test processeur, test qui tire particulièrement avantage des processeurs multi-threadés. Ainsi nos deux processeurs quadri-coeurs Intel sont en tête et le Core 2 Quad Q6600 se montre 54 % plus rapide que le Core 2 Duo E6700 ! À fréquence égale il est même 71 % plus performant que le Core 2 Duo E6600 ici avant-dernier.

PCMark 05 - Test CPU - v1.2.0

00433421-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-pcmark-05-cpu.jpg

Du même éditeur, le test processeur de PCMark 05 plaide toujours en faveur des processeurs quadri-coeurs dont le modèle le plus élaboré, le Core 2 Extreme QX6700 termine premier. Reste que le Core 2 Quad Q6600 dispose d'une avance bien moins confortable sur le Core 2 Extreme X6800. Si sous 3DMark 06 le dernier-né d'Intel était 41 % plus rapide que le Core 2 Extreme X6800, son avantage chute ici à 3 % ! Face au Core 2 Duo E6600, le Core 2 Quad Q6600 est à fréquence égale 25 % plus rapide, si l'on en croit les résultats relevés sous PCMark 05.

PCMark 05 - Test mémoire - v1.2.0

00433422-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-pcmark-05-m-moire.jpg

Le test mémoire de PCMark 05 ne semble guère tirer parti du quadri-coeur. Notre Core 2 Quad Q6600 est quasiment à égalité avec le Core 2 Duo E6600 qui opère rappelons-le à la même fréquence alors que le Core 2 Extreme QX6700 est un cran en retrait face au Core 2 Duo E6700. Le grand vainqueur est donc le Core 2 Extreme X6800 qui s'accapare ici la première marche du podium.

Sandra Xi - Test processeur

00433424-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-sandra-xi-cpu.jpg

Que l'on considère les millions d'opérations en virgule flottante à la seconde ou les millions d'instructions à la seconde, les processeurs quadri-coeurs mènent la danse sous Sandra Xi et ce manière presque éhontée. Ici les Core 2 Quad et autres Core 2 Extreme QX6700 affichent des scores pratiquement deux fois plus élevés que leurs homologues Core 2 Duo. Les processeurs AMD sont donc pour leur part impuissants.

Sandra Xi - Test mémoire

00433425-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-sandra-xi-m-moire.jpg

Le test mémoire de Sandra Xi, magie du contrôleur mémoire intégré oblige, place les processeurs Athlon 64 sur les deux premières marches du podium. Du reste, les performances relevées sur nos différents processeurs Intel Core sont quasi identiques.

ScienceMark 2.0 Primordia

00433426-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-sciencemark-2.jpg

ScienceMark 2.0 simule divers calculs mathématiques pour estimer les performances d'un système donné. L'apport des quatre coeurs est ici tout à fait nul, nos deux processeurs quadri-coeurs affichant des performances identiques, voir sensiblement en retrait, face aux Core 2 Duo cadencés à la même fréquence. Bilan, le Core 2 Extreme X6800 est en tête avec des performances 6 % supérieures à celles de l'Athlon 64 FX62 qui termine ici en seconde position.

CineBench 9.5

00433416-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-cinebench.jpg

CineBench est basé sur le moteur 3D de l'application professionnelle Cinema4D et mesure le temps mis par chacun de nos systèmes pour effectuer le rendu d'une scène. Multi-threadé, le logiciel tire vraiment avantage des quatre coeurs de nos Processeurs puisque le Core 2 Quad Q6600 s'affiche ici 66 % plus rapide que son équivalent muni de seulement deux coeurs et cadencé à la même fréquence à savoir le Core 2 Duo E6600. Face à un Core 2 Extreme X6800, le Core 2 Quad Q6600 ne démérite pas en se montrant 36 % plus performant. Quant au Core 2 Extreme QX6700, il demeure 14 % plus véloce que le Core 2 Quad Q6600.

Adobe Photoshop CS2

00433423-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-photoshop-cs.jpg

Nous profitons de la nouvelle année pour adopter la version 2.0 de Photoshop CS. L'occasion de changer notre test en utilisant cette fois-ci le filtre de flou radial, un filtre multi-threadé. Nous mesurons le temps nécessaire à l'application de ce filtre sur une image de 2 048 x 3 072. Attention, les résultats sont exprimés en seconde, il faut donc lire le graphique à l'envers. Là encore les processeurs quadri-coeurs sont en tête. Alors qu'il faut près d'une minute à notre Core 2 Duo E6600 pour appliquer le filtre, la même opération s'effectue en trente secondes sur le Core 2 Quad Q6600 ! Si le Core 2 Extreme QX6700 est plus rapide que le Core 2 Quad Q6600, la différence entre les deux processeurs est vraiment minime : à peine deux secondes.

Windows Media Encoder 9.0

00433430-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-wme9.jpg

Le test d'encodage vidéo sous Windows Media Encoder 9.0 consiste à mesurer le temps mis par chaque système pour compresser notre fichier AVI d'origine. Les résultats sont ici exprimés en secondes, le graphique est donc à lire de manière inversée. L'Athlon 64 X2 5000+ termine ici dernier alors que l'Athlon 64 FX-62 est très légèrement plus rapide. Les processeurs Core 2 Duo se montrent globalement plus performant que les processeurs AMD, alors que le Core 2 Extreme X6800 s'affiche ici comme le processeur plus rapide. Visiblement, les processeurs quadri-coeurs n'offrent ici aucun gain face aux processeurs double coeurs, la preuve le Core 2 Extreme QX6700 est aussi rapide que le Core 2 Duo E6700 alors que le Core 2 Quad Q6600 est à peine plus rapide que le Core 2 Duo E6600, un processeur qui fonctionne à la même fréquence.

Compression de fichiers - Winrar 3.62

00433429-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-winrar.jpg

Pour fêter dignement 2007, nous passons à la version 3.62 de WinRAR et nous augmentons également le nombre de fichiers à compresser en passant de 250 Mo à un peu plus de 600 Mo. Les résultats sont exprimés ici en secondes et le graphique est donc inversé. À l'instar de Windows Media Encoder 9.0, WinRAR bien que multithreadé ne profite pas de l'apport du quadri-coeur. On retrouve donc en tête le Core 2 Extreme X6800 alors que les Core 2 Extreme QX6700 et Core 2 Quad Q6600 affichent des performances identiques aux modèles double-coeur dont la fréquence est similaire. Face à l'Athlon 64 FX 62, l'Intel Core 2 Quad Q6600 s'acquitte de sa tâche en mettant 17 secondes de moins.

3DSMax 8 - Radiosité

00433415-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-3dsmax-8.jpg

Avec 3DSMax 8, nous mesurons le temps nécessaire pour effectuer le rendu complet d'une scène 3D en 800x600 avec les effets de radiosité. Les résultats sont une fois encore exprimés en secondes et les processeurs quadri-coeurs semblent ici donner leur plein potentiel. Le petit nouveau, le Core 2 Quad Q6600 effectue le rendu de la scène en 37 secondes de moins que le Core 2 Duo E6600 pourtant cadencé à la même fréquence, mais muni de seulement deux coeurs. Les processeurs AMD referment donc ici le bal et le Core 2 Quad Q6600 met 35 secondes de moins que l'Athlon 64 FX62 pour effectuer le rendu.

TMPGenc 4.0

00433428-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-tmpgenc.jpg

Petit nouveau dans notre protocole de tests, TMPGenc est un logiciel d'encodage que nous utilisons ici pour convertir un AVI de près de 1 Go au format MPEG2 avec un débit de 9000 Mb/s. TMPGenc a ceci d'intéressant qu'il utilise les instructions pré-SSE4 des processeurs Core 2 Duo. Là encore les résultats sont exprimés en secondes. Les quadri-coeurs d'Intel se montrent nettement plus performant que leurs homologues Core 2 Duo aves des gains très significatifs. Alors qu'il faut 226 secondes à un Athlon 64 FX62 pour encoder la vidéo, le même film sera converti en MPEG2 en seulement 140 secondes avec un Core 2 Quad Q6600. La différence entre le Core 2 Quad Q6600 et le Core 2 Extreme QX6700 est ici minime. Si l'on compare le Q6600 à son homologue double-coeur le E6600, le modèle quadri-coeur met 54 secondes de moins pour remouliner le fichier d'origine.

Studio 10.7

00433427-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-studio-10-7.jpg

Sous Studio 10 nous effectuons le rendu d'un projet vidéo complet. Petit changement par rapport à nos habitudes, nous effectuons ici la compression au format MPEG 4 avec un débit de 6 Mb/s. Les résultats sont ici encore exprimés en secondes. Les processeurs AMD restent les plus lents et le quadri-coeur Intel n'apporte ici aucun gain de performances face aux processeurs double-coeur. Résultat, le Core 2 Extreme X6800 est le plus rapide à effectuer le rendu de notre projet. Face au Core 2 Quad Q6600, le Core 2 Extreme X6800 fait gagner 33 secondes.

Mathematica 5.1

00433420-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-mathematica.jpg

Le logiciel de calcul mathématique et scientifique Mathematica évalue les performances de nos processeurs en matière de caculs. On ne constate ici aucun gain de performances à fréquence égale entre processeurs Intel double-coeur et quadri-coeurs. Le Core 2 Extreme X6800 est donc le proceseur le plus rapide. Étrangement, l'Athlon 64 FX62 est en retrait face à l'Athlon 64 X2 5000+.

Call Of Duty 2 - v1.3 - 1024x768x32

00433417-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-call-of-duty-2.jpg

On passe aux tests ludiques pour cette dernière page de tests. Ici nos divers Processeurs semblent limités par la carte graphique et les Core 2 Quad Q6600 et autres QX6700 n'offrent aucun gain palpable face à leurs équivalents double-coeur. Face au meilleur des processeurs AMD, l'Athlon 64 FX62, l'offre d'Intel demeure toutefois plus rapide avec un écart pouvant atteindre 15 %.

Doom 3 v1.3 - 1024x768x32

00433418-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-doom-3.jpg

À plus de 200 FPS, Doom 3 est sévèrement limité par la carte graphique. Résultat, tous nos processeurs sont dans un mouchoir de poche et seul l'Athlon 64 X2 5000+ s'affiche un cran en retrait de ses comparses. On ne s'étonnera pas de voir qu'aucun gain n'est prodigué par les processeurs quadri-coeurs, ceux-ci affichant les mêmes performances que leurs homologues double-coeur.

Far Cry - v1.4 - 1024x768x32

00433419-photo-test-intel-core-2-quad-q6600-farcry.jpg

Sans grande surprise, l'ami Jack Carver ne profite nullement des processeurs quadri-coeurs d'Intel. Ceux-ci affichent en effet les mêmes performances que les Core 2 Duo E6600 et E6700 dont les fréquences sont identiques. Face à l'Athlon 64 FX62, le Core 2 Quad Q6600 est tout de même 12 % plus rapide.

Overclocking

Le Core 2 Quad Q6600 ne faisant pas parti de la grande famille des Core 2 Extreme, son coefficient multiplicateur est bloqué (uniquement vers le haut). Impossible donc d'overclocker aussi aisément le Q6600 que son grand frère le QX6700. Pour notre part, nous n'avons pas dépassé les 3,15 GHz de fréquence avec un coefficient de 9x et un FSB réglé à 350 MHz. Nos essais à 375 ou 400 MHz moyennant un coefficient plus bas sont restés vains, et ce, alors même que nous utilisions de la DDR2-8500. Pour atteindre une fréquence de 3,15 GHz, il nous aura fallu augmenter les tensions et réduire nos prétentions en matière de temps de latence mémoire. Sachez enfin que cet overclocking a été effectué sur la P5W-DH Deluxe d'Asus avec le ventirad d'origine Intel.

000000F000433151-photo-intel-core-2-quad-q6600-oc-3-15-ghz.jpg

Un overclocking un rien délicat !


Conclusion

Pour Intel, l'avenir est à la multiplication du nombre de cœurs et l'arrivée du Core 2 Quad illustre bien la volonté du fondeur de populariser les Processeurs munis d'un nombre toujours plus important d'unités d'exécution. Naturellement l'environnement logiciel n'est pas plus prêt aujourd'hui qu'il y a deux mois et les gains face à un processeur double-cœur sont parfois limités. Dans la plupart des cas, le Core 2 Quad Q6600 fait ainsi jeu égal avec le Core 2 Duo E6600. Mais avec les logiciels réellement multithreadés, comme les applications vidéos ou les logiciels de rendu 3D, les gains offerts par ce nouveau processeur sont parfois spectaculaires. La création par Intel d'une nouvelle famille de processeurs située à mi-chemin entre les Core 2 Duo et les Core 2 Extreme, n'est d'ailleurs pas un hasard, la firme de Santa-Clara entendant bien faire pression sur les développeurs de logiciels pour que ceux-ci commencent à utiliser le plus grand nombre de cœurs mis à leur disposition par les derniers processeurs en date. Comme un bonheur n'arrive jamais seul, Intel enfonce un peu plus le clou face à son rival AMD dont les processeurs quadri-cœurs brillent par leur absence.

Techniquement le Core 2 Quad Q6600 n'est pas plus révolutionnaire que son prédécesseur le Core 2 Extreme QX6700, ce qui est parfaitement normal puisque les deux processeurs partagent le même noyau Kentsfield. En revanche, le coefficient multiplicateur du Core 2 Quad Q6600 étant bloqué, l'overclocking offert par ce nouveau modèle est forcément moins alléchant que celui généralement obtenu avec son grand frère alors qu'on regrettera la stagnation du bus système à 1066 MHz. Côté tarification, le Core 2 Quad Q6600 se paye cher, très cher, trop cher, puisqu'Intel le commercialise 827 dollars par quantité de mille soit un peu plus de 800 euros pièce. C'est bien sûr moins onéreux qu'un Core 2 Extreme QX6700 facturé plus de 1000 euros, mais cela reste beaucoup trop cher pour faire du Core 2 Quad un processeur réellement populaire.

À ce tarif, et vu la rareté des applications tirant profit de ses quatre cœurs, le Core 2 Quad Q6600 reste pour nous cantonné à un usage essentiellement professionnel dans les milieux de la création 3D ou de la production cinématographique par exemple. En prime, il ne faut pas perdre de vue l'arrivée prochaine d'une nouvelle plateforme chez Intel avec de nouveaux chipsets et une fréquence de bus enfin supérieure !

Intel Core 2 Quad Q6600

4

Les plus

  • Processeur quadri-coeurs
  • Chauffe modérée

Les moins

  • Consommation élevée
  • Overclocking délicat
  • Prix démesurée

0

Performances6

Innovation6

Qualité prix6

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Intel Core 2 Quad Q6600 en test sur Clubic.com
CES 2007 : Conférence de Bill Gates
Une édition limitée et signée de Windows Vista
Sam & Max : Situation Comedy  en démo jouable
Nouvelle rumeur d'annulation pour  Le Conseil Blanc
CES 2007 : Clubic en direct de Las Vegas
Encodez et éditez vos vidéos avec la logithèque
Quoi de neuf en jeux vidéo ce dimanche ?
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
Actualité informatique : premiers dessins de 2007
Haut de page