Internet Explorer 7, Firefox 2, Opera 9: le match

Stéphane Ruscher Contributeur
13 novembre 2006 à 12h11
0

La guerre des navigateurs : Episode 2

Il y a encore quatre ans, parler de guerre des navigateurs ne renvoyait qu'à cette époque lointaine où Netscape et Microsoft se livraient bataille avec les versions successives de Navigator et Internet Explorer. On en connaît l'issue : intégré à Windows 98 et offrant des performances souvent supérieures, Internet Explorer a progressivement fait le ménage jusqu'à réduire Netscape à une part de marché minuscule. Pendant plusieurs années, la domination de Microsoft sur le marché des navigateurs semblait irréversible.

012C000000396710-photo-internet-explorer-5.jpg
012C000000396711-photo-netscape-communicator-4.jpg

Internet Explorer a fini par avoir raison du leader Netscape Communicator


Pourtant, l'ouverture du code source de Netscape 6.0 et la création de la Fondation Mozilla n'allaient certes pas relancer le navigateur Netscape, mais créer une dynamique autour de Mozilla, le projet libre sur lequel le navigateur Netscape était désormais basé. Conscient du potentiel de Mozilla, mais aussi de la lourdeur de celui ci, la fondation a créé le logiciel que l'on connaît aujourd'hui sous le nom de Firefox.

012C000000396764-photo-mozilla.jpg

De la suite Mozilla à Firefox : atteindre un public plus large


Grâce à ses fonctionnalités innovantes, son approche accueillante pour le grand public mais ouverte à de multiples extensions et sa sécurité accrue (et aussi, c'est vrai, grâce à l'immobilisme et à la vulnérabilité d'Internet Explorer 6) le navigateur au panda roux/renard a su grignoter la suprématie de Microsoft, au point de pousser ces derniers à accélérer le développement d'Internet Explorer 7, aujourd'hui disponible. Alors que Firefox vient quant à lui d'atteindre le cap de la version 2.0, la guerre des navigateurs est donc officiellement repartie.

Cependant, limiter cette bataille aux deux « poids lourds » serait oublier l'outsider nordique, Opera. Pionnier de nombreuses fonctionnalités comme la navigation par onglets, Opera a longtemps été pénalisé par la politique de son éditeur : le navigateur était payant à moins de subir un bandeau publicitaire en permanence. Aujourd'hui, Opera Software a changé son fusil d'épaule : s'il distribue toujours quelques versions payantes, notamment pour PDA, les versions Windows, Mac OS X et Linux d'Opera sont désormais gratuites. Récemment passé en version 9, le navigateur s'est enrichi de quelques fonctionnalités qui feront le bonheur des habitués, et qui gagneraient à être plus connues du grand public.

012C000000396789-photo-opera-7.jpg

Opera : un navigateur abouti mais longtemps pénalisé par sa politique commerciale


Prise d'assaut par ces deux concurrents, mais aussi par d'autres trublions comme (Safari), la forteresse Internet Explorer saura-t-elle résister ? La réponse dans ces pages !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top