Z-5450 : et Logitech perd le fil ?

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
01 juin 2018 à 15h36
0
012C000000216243-photo-logitech-z-5450.jpg
Si la micro-informatique personnelle prend souvent des allures de course à l'armement avec des nouveautés en pagaille et un renouvellement régulier des gammes, le monde des enceintes multimédia fait en quelque sorte penser à un îlot de stabilité. Les innovations technologiques y sont beaucoup moins nombreuses et l'obsolescence des composants est nettement moins évidente. En fin d'année dernière, Logitech a toutefois tenté d'introduire une nouveauté avec le premier kit grand public sans-fil. Autant le dire tout de suite, sans-fil est ici un terme largement galvaudé, mais le fait est que ce Z-5450 exploite une liaison « wireless » pour envoyer les informations aux satellites arrière... Petite révolution ou pétard mouillé ?

Quand le 5.1 ne tient plus qu'à un fil...

Sans doute plus connu pour ses périphériques de saisie (clavier, souris, manettes de jeu), Logitech s'est pourtant fait une belle réputation dans le domaine de l'audio et propose depuis déjà plusieurs années d'excellents kits multimédias. L'une de ses plus brillantes réussites, le Z-680, est aujourd'hui encore l'un des meilleurs ensembles jamais sortis à ce niveau de prix et son remplaçant, le Z-5500, est au moins aussi intéressant. Si la qualité des produits Logitech ne souffre généralement aucune critique, il faut bien avouer que le fabricant ne semble pas beaucoup innover. Il reste l'un des rares à proposer sur ses ensembles haut de gamme un véritable amplificateur / décodeur, mais c'est à peu près tout. Ainsi et alors que de nombreux concurrents proposent des ensembles sept, voire huit canaux, le Suisse se contente, au mieux, du 5.1. C'est un peu la même chose dans le domaine des kits à faible encombrement où Logitech semble simplement suivre le mouvement.

01C2000000216260-photo-logitech-z-5450.jpg

Le module de contrôle et sa fameuse antenne

Ce n'est bien sûr pas un reproche... disons toutefois que cela contribue à rendre le Z-5450 encore plus surprenant. Il s'agit effectivement d'un des tout premiers ensembles audio exploitant la technologie sans-fil afin de minimiser la gêne occasionnée par les nombreux satellites. Seules les deux enceintes dites « surround » (les arrières) sont concernées par cette technologie et nous ne manquerons bien sûr pas de voir comment cela se traduit dans la pratique. En dehors de cette innovation majeure, Logitech est resté fidèle à ses habitudes comme vous allez bientôt pouvoir le constater avec notre présentation détaillée du produit. En attendant, voici déjà un tableau destiné à récapituler les principales caractéristiques du Z-5450.

Logitech Z-5450
Ensemble d'enceintes 5.1
Rapport signal / bruit103 dB
AlimentationInterne
Garantie constructeur2 ans
Entrées analogiques / numériques3 / 3 (2 optiques, 1 coaxiale)
Entrée ligne / sortie casque1 / 1
TélécommandeOui, infrarouge
Réponse en fréquence35 Hz - 20 kHz
Puissance des satellites4 x 38 W RMS
Dimensions des satellites (LxHxP)73 x 81 x 57 mm
Puissance de la voie centrale42 W RMS
Dimensions de la voie centrale (LxHxP)81 x 73 x 57 mm
Puissance du caisson116 W RMS
Dimensions du caisson (LxHxP)297 x 300 x 380 mm

Présentation détaillée du Z-5450

00FA000000216229-photo-logitech-z-5450.jpg
Au premier coup d'oeil, on ne peut pas dire que ce Z-5450 change particulièrement des précédents kits haut de gamme de Logitech. Bien sûr, il n'a rien à voir avec les modèles 2.1 que nous testions dans notre dernier article. Il s'agit ici d'un ensemble à plus ou moins 350 euros et on peut dire qu'au niveau volume, on en a pour notre argent... au moins en ce qui concerne le caisson de basses. Ce dernier ressemble d'ailleurs à celui qui équipe les autres « gros » ensembles du fabricant suisse, mais est en réalité plus petit. Alors que le caisson du Z-5500 est basé sur un haut-parleur 10 pouces, il faut ici se « contenter » d'un modèle 6,5 pouces. La puissance s'en ressent bien sûr avec « seulement » 116 Watts, quand le Z-5500 atteint les 188 Watts. Cette différence n'est toutefois pas rédhibitoire et nous verrons avec les tests d'écoute que le Z-5450 a de la ressource ! Comme souvent, le caisson sert de centrale de branchement. Ainsi et en plus de l'indispensable connecteur d'alimentation, on retrouve six borniers destinés à recevoir les câbles des satellites avant et de la voie centrale. En dessous de ces prises, un connecteur beaucoup plus inhabituel sert, lui, à brancher le module de contrôle du Z-5450.

Nous le disions en page précédente, ce Z-5450 propose effectivement et comme tous les ensembles haut de gamme de Logitech, un petit boîtier amplificateur / décodeur qui vient se connecter au caisson de basses. Pas très réussi esthétiquement parlant (jetez donc un coup d'oeil aux diverses photos pour vous en convaincre), ce boîtier fait heureusement très bien ce pourquoi il a été conçu. Sur l'arrière de ce module, nous trouvons tout d'abord trois entrées jack 3,5 mm. Ces entrées fonctionnent comme autant de connecteurs stéréo pour relier un lecteur DVD, une console de jeu, un lecteur MP3 ou je ne sais quoi d'autre, mais elles peuvent également être commutées pour relier son PC en analogique. À côté de ces jacks, on trouve également trois entrées numériques (deux optiques et une coaxiale), servant là encore à connecter les périphériques de votre choix (PC, consoles...). Cette richesse en matière de connectique donne au Z-5450 une polyvalence assez remarquable qui fera bien plaisir aux possesseurs de périphériques variés. Avant de retourner le module, notons enfin la présence de deux petites LED de couleurs vertes et d'une antenne : tout ceci sert bien sûr à la technologie sans-fil sur laquelle nous reviendrons très bientôt.

012C000000216225-photo-logitech-z-5450.jpg
012C000000216226-photo-logitech-z-5450.jpg

Pas vraiment moche, le module de contrôle fait tout de même un peu « toc »

Avant de détailler plus avant cette technologie, il est important de faire le point sur les caractéristiques de ce module dédié au décodage et c'est bien sûr en face avant que l'on retrouve les différents boutons pour régler tout ça. Ensemble Logitech 5.1 oblige, le Z-5450 est capable de décoder le Dolby Digital ainsi que le DTS. Le fabricant suisse ne s'est toutefois pas arrêté là et comme il l'a déjà fait sur d'autres kits, il propose également le Dobly Pro Logic II, un classique mode stéréo et deux réglages moins courants : le stéréo 2x et le surround six canaux. Les différents boutons en façade sont autant d'outils permettant de choisir le mode opératoire, mais aussi de régler le volume de chaque canal ou bien encore activer tel ou tel effet. Les réglages sont vraiment très simples et le couple molette / écran LCD permet de parvenir rapidement à ses fins. Notons à ce sujet que Logitech livre en plus une télécommande infrarouge très bien conçue. Malgré sa petite taille, celle-ci regroupe effectivement tous les réglages du module, et ce, sans qu'il soit nécessaire de faire de multiples combinaisons. Enfin, on notera la présence sur le côté droit du module de deux jack 3,5 mm : le premier peut recevoir un casque, alors que le second permet de brancher un lecteur de passage.

00FA000000216259-photo-logitech-z-5450.jpg
Terminons cette présentation générale du Z-5450 par une petite description des satellites. Sur le plan purement acoustique, ces derniers sont tous exactement identiques. Dotés d'un design finalement très classique, ils intègrent un haut-parleur à ogive de six centimètres et possèdent un évent bass-reflex. La voie centrale se distingue ici un tout petit peu puisqu'elle possède en fait deux évents, sans que cela n'ait toutefois une quelconque incidence. Plus important, cette enceinte est la seule à disposer d'un pied inclinable alors que les quatre autres doivent se contenter du malheureux système de fixation murale de Logitech. Il faudrait ici que Logitech fasse quelques efforts, car son procédé n'est pas très élégant (il faut dévisser le pied puis le retourner) et donne une profondeur certaine à l'enceinte ainsi fixée au mur... Mais trêve de bavardage et penchons-nous maintenant sur la connectique ou plutôt, dans le cas des satellites arrière, sur l'absence de connectique. Si les deux enceintes avant et la voie centrale proposent effectivement de classiques borniers pour brancher le câble audio, technologie sans-fil oblige, on ne trouve rien de tel sur les deux satellites surround.

Pas de trace de bornier donc sur ces satellites arrières, mais Logitech ayant décidé de faire des enceintes parfaitement indépendantes l'une de l'autre, elles disposent toutes deux d'un câble à brancher sur le secteur. Il s'agit ici d'alimenter le récepteur et l'amplificateur intégré à l'enceinte. Cette technologie permet donc d'éviter de faire courir un câble à travers toute la pièce pour relier le satellite au caisson, mais nécessite toutefois une prise secteur à proximité. Le son profite quant à lui de la technologie sans-fil de Logitech à propos de laquelle, hélas, nous n'avons pas eu d'informations complémentaires. Le fait est cependant que cela fonctionne vraiment très bien. Les LED du module de contrôle s'illuminent pour nous assurer de la bonne « connexion » des enceintes et sur ces dernières, une LED s'éclaire de rouge pour annoncer la veille et de bleu lorsqu'elles sont en fonction. Malgré la présence d'appareils WiFi, de souris ou de télécommande radio dans la pièce au moment des tests, il n'y a eu aucun problème de parasites et le son est toujours de très bonne qualité comme nous allons maintenant le détailler dans la partie dédiée à nos tests d'écoute.

000000C800216247-photo-logitech-z-5450.jpg
000000C800216248-photo-logitech-z-5450.jpg
000000C800216249-photo-logitech-z-5450.jpg

Un peu carrés, les satellites restent malgré tout agréables et la télécommande infrarouge est appréciable

Qu'en est-il de la qualité de restitution ?

00FA000000080534-photo-far-cry.jpg
Nous le disions en introduction, Logitech est parvenu au fil des ans à se forger une solide réputation dans le domaine du son. Ses ensembles haut de gamme sont parmi les meilleurs actuellement disponibles et nous abordions donc sereinement cette partie de notre test, même si la question du sans-fil constituait une inconnue. Inutile de faire durer le suspens plus longtemps, Logitech a parfaitement réussi son coup. Le Z-5450 n'est pas le kit d'enceintes le plus performant du moment, mais il rejoint sans problème la tête du classement à quelques encablures du Z-5500 notamment.

00FA000000096457-photo-doom-3.jpg
Le domaine ludique lui va particulièrement bien. Doté de nombreuses entrées, il peut indifféremment s'adapter au PC ou aux diverses consoles et la nouvelle génération (Xbox 360, Playstation 3, Revolution) ne devrait pas lui poser problème grâce à ses connecteurs optiques. Au niveau de la restitution, là non plus pas de souci à avoir, le Z-5450 est aussi à l'aise avec les titres les plus nerveux (Unreal Tournament 2004 ou Painkiller) qu'avec des jeux plus posés comme Beyond Good & Evil ou Hitman Contracts. Les jolies mélodies d'un Jesper Kyd sont ainsi parfaitement retranscrites et les satellites, malgré leur taille modeste, sont étonnants de subtilité. Les ambiances stressantes d'un F.E.A.R. ou d'un Doom 3 profitent bien sûr de la puissance du caisson de basse qui devrait faire trembler les murs ! En réalité et pour faire plus simple, impossible d'être déçu par le comportement ludique du Z-5450. Quels que soient la plate-forme et le style de jeu, il offre un rendu tout simplement excellent.

00057036-photo-misplaced-childhood.jpg
Une écoute plus musicale laisse toutefois apparaître quelques petites faiblesses. Ainsi et ce n'est pas vraiment étonnant sur des satellites équipés d'un seul haut-parleur de petite taille qui plus est, les aigus semblent légèrement en retrait. On sent que les médiums prennent régulièrement le dessus et même si cela n'est pas très perceptible sur des morceaux pop / rock, cela se ressent davantage avec du classique. De la même manière et puisque nous en sommes à chipoter, on remarquera un léger manque au niveau des bas médiums, manque qui se fait d'autant plus sentir que le réglage du caisson de basses est élevé. On voit bien que les satellites ont un petit peu de mal dans les basses fréquences, mais là encore, ce défaut n'est absolument pas rédhibitoire. Disons qu'il s'agit plutôt de montrer les quelques différences que l'on ressent en comparant le Z-5450 à son grand frère, l'excellent Z-5500. Il ne faut pour autant pas imaginer que le kit sans-fil de Logitech est un mauvais produit. À vrai dire, il aurait plutôt tendance à offrir une qualité de restitution rarement atteinte, et ce, quel que soit votre genre de musique : pop, folk, rock, techno, jazz, classique... Il est aussi à l'aise avec tous les genres !

01F4000000074138-photo-the-lord-of-the-rings-the-fellowship-of-the-ring.jpg

Pippin fait des siennes dans la Moria et ce sont nos enceintes qui sont à la fête !

Enfin, l'indispensable séance ciné nous permet de juger des qualités « surround » de la bête. C'est bien sûr à cette occasion que nous avons pu juger la technologie sans-fil mise en oeuvre par Logitech et là encore, pas le moindre problème à l'horizon. Comme nous le disions en page précédente, le module de contrôle ne semble pas avoir de difficulté à envoyer les informations aux enceintes arrière et au niveau du rendu audio, on ne ressent absolument pas l'absence de câble, même les effets surround sont très nombreux (passage de la Moria dans Le Seigneur des Anneaux par exemple). Les grandes scènes de batailles de la trilogie de Peter Jackson sont impressionnantes et la puissance du Z-5450 prend ici tout son sens... Prenez tout de même soin d'inviter vos voisins avant de mettre un DVD, histoire de ne pas les fâcher !

Conclusion

012C000000216261-photo-logitech-z-5450.jpg
Logitech persiste et signe serait-on tenté de dire en conclusion. Alors que le fabricant suisse fait déjà figure de référence pour de nombreux utilisateurs, le Z-5450 ne risque pas de ternir sa réputation. Puissant, bien conçu et remarquablement polyvalent, le Z-5450 est une grande réussite. Le niveau de fonctionnalité est habituel pour un kit Logitech haut de gamme, mais reste rare par rapport à ce que propose la concurrence. Du reste, la technologie sans-fil ici mise en oeuvre apporte un surcroît d'originalité plutôt sympathique même si la solution n'est pas complètement satisfaisante. La liaison audio se passe effectivement de câble, mais ce dernier est remplacé par un cordon d'alimentation pour chaque enceinte arrière... L'ensemble est sans doute un peu plus pratique, mais on ne peut pas dire que ce soit la panacée.

Niveau design, le Z-5450 est très classique, mais on regrette l'aspect un peu « toc » du module de contrôle, heureusement compensé par sa très grande ergonomie. Malgré le nombre de fonctions / réglages disponibles, Logitech est effectivement parvenu à résumer tout cela en quelques boutons très explicites. Mieux, le constructeur a même rassemblé tous les réglages sur la petite télécommande infrarouge pour que le Z-5450 placé dans le salon ne vous oblige pas à vous lever pour changer de mode opératoire. Non vraiment, le seul et unique reproche que l'on puisse faire à cet ensemble est son prix. Logitech nous fait effectivement payer assez cher la technologie sans-fil qu'il inaugure ici et alors que le Z-5500, fer de lance de la marque, se négocie 330 euros, il faut payer 20 euros de plus pour acquérir le Z-5450, pourtant à la fois moins performant et moins puissant... Disons que dans ces conditions, il faut vraiment avoir besoin du sans-fil !

Logitech Z-5450

6

Les plus

  • Très bonne qualité de son
  • Module de contrôle très pratique
  • Télécommande infrarouge
  • Connectique abondante

Les moins

  • Technologie sans-fil « partielle »
  • Prix élevé

0

Qualité sonore9

Puissance9

Fonctionnalités9


Ce produit vous intéresse ? Retrouvez-le sur le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Le Logitech Z-5450 à partir de prixsh:114933
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Logitech Z-5450 en test sur Clubic
Sony présente une souris qui fait téléphone Skype
L'ATI Radeon X1300 en version All-In-Wonder
HL2 Aftermath le 24 avril prochain ?
Orange lance une offre d'abonnement en ligne... à la carte
Le Logitech Z-5450 en test sur Clubic
CES 06 : Shuttle prépare un PC Intel ViiV
Dora explore nos PC
CES 06 : le plein de nouveaux baladeurs
Kodak change de logo, pas de couleurs
Haut de page