Hercules Muse Pocket USB

Nerces Nerces sur Twitter Nerces sur Linkedin
Spécialiste Hardware et Gaming
05 janvier 2004 à 18h00
0
012C000000068505-photo-hercules-muse-pocket-usb.jpg
Initié par Creative avec sa fameuse Extigy, le concept de carte son "externe" ne date donc pas d'hier. Pourtant et malgré l'intérêt d'une telle solution, les produits ne se bousculent pas au portillon et aujourd'hui le client potentiel a, pour simplifier, le choix entre Creative et... Creative ! Enfin avait le choix entre Creative et Creative devrais-je dire. En effet, pratiquement coup sur coup, nous avons pu assister à l'arrivée de deux produits concurrents : la Terratec Aureon 5.1 USB et la Hercules Muse Pocket USB.

Le constructeur allemand et notre Hercules national ne concourent cependant pas tout à fait dans la même catégorie comme en témoignent les prix observés sur le marché : environ 120 € pour l'Aureon contre 60 € pour la Muse Pocket. Plus simple et meilleur marché que le produit Terratec, la Pocket Muse ne se destine évidemment pas aux mélomanes avertis mais offre, sur le papier, une solution puissante et simple à mettre en oeuvre pour "sonoriser" un ordinateur jusque là muet. Sur le papier...


Périphérique audio sur port USB ?

Pour nombre d'utilisateurs PC, une solution audio n'est envisageable qu'à l'intérieur du PC. Non qu'ils soient réfractaires au concept de "carte son" externe mais plutôt qu'ils ne sont tout simplement pas au courant de son existence. Ce n'est qu'avec l'Extigy que ce type de périphériques a vu le jour et, aujourd'hui encore, ils restent relativement rares. Afin de simplifier les choses et d'éviter toute confusion nous emploierons donc le terme de "carte son" pour désigner la Muse Pocket USB et ce même si, "physiquement", elle n'en a pas vraiment l'apparence. Un petit coup d'œil aux différentes photos de cet article devrait d'ailleurs vous convaincre de l'originalité de la "bête". Hercules est un habitué des designs travaillés et on ne peut pas dire que la compagnie française trahisse ici sa réputation. Tout en courbes et rondeurs, la Muse Pocket USB en surprendra plus d'un !

00068506-photo-hercules-muse-pocket-usb-caract-ristiques-principales.jpg

Un résumé des caractéristiques de base

Etonnement fonctionnelle compte tenu de sa forme ronde, la Muse Pocket USB se compose de deux petits cylindres posés l'un sur l'autre. La base, au diamètre un peu supérieur de 87 millimètres, rassemble l'ensemble des connections (voir notre tableau) alors que la partie supérieure, plus petite (50 millimètres de diamètre), est entièrement nue. L'ensemble de la Muse Pocket USB ne mesure pas plus de 57 millimètres de hauteur ce qui en fait un appareil tout ce qu'il y a de plus discret et son allure générale ne dépareillera pas votre installation. La petite boîte de la carte son contient, en plus du boîtier lui-même, un CD contenant les différents logiciels sur lesquels nous reviendrons et un câble USB d'une longueur de 140 centimètres... Largement de quoi brancher la Muse Pocket USB sur un PC, même relativement distant. Le manuel fourni par Hercules est rédigé en six langues et la partie française est largement suffisante pour que n'importe quel utilisateur parvienne à faire fonctionner son acquisition.


USB : les joies du Plug'n Play !

Cette installation justement se passe sans le moindre souci grâce à l'utilisation de l'interface USB. Compatible avec les deux normes USB 1.1 et USB 2, la Muse Pocket est un vrai bonheur à mettre en place. Le CD livré par Hercules contient les pilotes nécessaires et en deux clics de souris, l'indispensable est installé. Il n'est même pas nécessaire de redémarrer la machine pour que le périphérique soit opérationnel. Ceci fait, le dessous de la Muse Pocket s'illumine d'un vert tout à fait discret pour nous indiquer que tout est place. Un petit tour du côté des réglages et première surprise : Hercules n'a vraiment pas fait beaucoup d'efforts ! Comme vous pouvez vous en rendre compte sur les captures d'écrans, les options sont peu nombreuses et l'interface est des plus austère. C'est un petit peu dommage d'autant qu'Hercules nous avait habitué à délivrer des programmes de grande qualité. Divisés en trois parties, les logiciels de configuration permettent dans un premier temps de choisir le type d'enceintes raccordées et un effet EAX à appliquer constamment (si l'utilisateur le désire).

00D2000000068507-photo-hercules-muse-pocket-usb-r-gler-le-volume-de-chaque-canal.jpg
00D2000000068508-photo-hercules-muse-pocket-usb-choisissez-votre-configuration-d-enceintes.jpg
00D2000000068509-photo-hercules-muse-pocket-usb-testez-votre-installation.jpg

Plutôt minimalistes, les pilotes sont également assez austères

Ensuite, un outil de test permet de vérifier le bon fonctionnement de chacun des canaux mais et c'est le premier défaut notable, cet outil ne fonctionne vraiment bien qu'avec des enceintes 5.1 : impossible de tester efficacement le bon fonctionnement d'un kit 2.1 par exemple. Enfin, la troisième partie des pilotes Hercules permet de régler canal par canal le volume de sortie du son. Plutôt pratique, cet accessoire aurait tout de même mérité un traitement graphique de plus haute tenue... Le résultat est un peu "cheap" comme disent les anglophones. Même si les pilotes auraient pu être plus aboutis, le pire reste encore à venir et concerne les logiciels fournis en supplément ou plutôt la quasi-absence de logiciels fournis en supplément. Hercules a en effet choisi de livrer sa carte son "nue", sans le moindre soft, en dehors d'un lecteur multimédia, pour l'accompagner. Si ce choix est regrettable, il s'explique tout de même très facilement par le positionnement tarifaire de la Muse Pocket. A moins de 60 €, il ne fallait pas espérer l'impossible ! Hercules ne livre donc que le lecteur multimédia maison qu'il livre avec chacun de ses produits audio : la Media Station 2.

00068511-photo-hercules-media-station-2.jpg

La Media Station 2 ne présente pas grand intérêt et il manque un logiciel du genre de PowerDVD

Sans être franchement un mauvais logiciel, on peut toutefois douter de son utilité alors qu'il est possible de trouver beaucoup mieux gratuitement sur Internet (WinAmp5, FoorBar2000...). Avant d'en venir à la partie performance, il nous faut à tout prix parler du confort d'utilisation procuré par la Muse Pocket. Nous avons déjà dit que l'interface USB permettait une installation sans encombre du périphérique mais il nous faut encore mentionner deux petites fonctions pratiques et pour le moins originales. En effet, jusqu'à maintenant, la partie supérieure du périphérique ne nous avait peut-être pas semblée bien utile. Pourtant son intérêt est plus que cosmétique puisque dès lors que la Muse Pocket est en marche, elle sert de réglage du volume ! En la faisant tourner dans un sens ou dans l'autre, on augmente ou on baisse le son le plus simplement du monde. C'est à l'usage extrêmement pratique même s'il manque indiscutablement une option dans les pilotes pour pouvoir définir la sensibilité de cette rotation (un peu faible à mon goût). A noter enfin, qu'une pression sur cette même partie supérieure permet de mettre le son en sourdine : ingénieux !

Analyse des performances

En règle générale, lorsqu'il est question du test d'une carte son, nous employons l'excellent logiciel RightMark Audio Analyzer de nos confrères de iXBT.com / Digit-Life. Hélas, il ne nous a pas été possible de conduire un seul test correct avec la Muse Pocket USB et nous n'avons pas non plus été en mesure d'isoler la source du problème. Plutôt que de bêtement conclure sur la médiocrité de la carte, chose que nos tests subjectifs n'ont pu mettre en évidence, nous avons préféré écarter ces habituels tests de notre article. Si à l'avenir nous obtenons de nouveaux résultats, plus probants, nous mettrons bien évidemment à jour ce test et nous contentons donc pour le moment de ces fameux "essais subjectifs". Très largement mis en avant par Hercules, la gestion du 5.1 est bien évidemment le point fort de la Muse Pocket USB. Enfin elle l'est à première vue, car en l'absence d'un quelconque décodeur sur le périphérique lui-même, il faudra impérativement que votre logiciel de lecture DVD soit capable d'un tel travail de décodage sous peine de vous retrouver avec le son Dolby Digital certes, mais en simple stéréo !

012C000000068512-photo-hercules-muse-pocket-usb.jpg
012C000000068513-photo-hercules-muse-pocket-usb-sch-ma-des-branchements-possibles.jpg

Pour obtenir du 5.1, il vous faudra donc employer un logiciel comme PowerDVD ou WinDVD qui selon la version installée permettent de décoder le Dolby Digital 5.1 ou même le DTS. Voilà qui n'est pas très positif pour le produit Hercules car le surcoût entraîné par un tel logiciel peut être assez important, à moins que vous ne possédiez déjà un tel lecteur logiciel : ils accompagnent en effet de nombreux composants PC comme les cartes graphique ou les cartes mère. En ce qui concerne l'écoute de morceaux de musique, le bilan est un peu différent. D'un point de vue purement qualitatif, la Muse Pocket USB nous a semblé tout ce qu'il y a de plus acceptable. Elle offre certes une qualité de rendu inférieure à ce que propose l'Extigy par exemple, mais son prix n'est clairement pas le même et pour s'en rendre compte il faudra de toute façon investir dans des enceintes coûtant au bas mot trois ou quatre fois le prix de la Muse Pocket USB ! Dans le cadre d'une utilisation "écoute musicale", la seule véritable critique que l'on pourra formuler à l'encontre du périphérique Hercules concerne la gestion du 5.1.

00055033-photo-le-seigneur-des-anneaux.jpg

Sans un bon lecteur DVD "logiciel", la Muse Pocket sera bien en peine

Il s'agit bien sûr d'une question de goûts, mais quel est l'intérêt de vouloir diffuser en 5.1 des morceaux enregistrés à la base en simple stéréo ? C'est un débat qui dépasse de loin le cadre de ce simple petit test, aussi nous n'épiloguerons pas davantage mais une chose est cependant certaine, la Muse Pocket USB est un excellent périphérique pour écouter de la musique à peu de frais. En ce qui concerne le jeu vidéo enfin, elle n'est évidemment pas le périphérique idéal. Tout d'abord, elle exploite l'interface USB de nos machines et si la situation est nettement plus agréable avec l'USB 2, l'occupation processeur reste globalement plus importante qu'avec une carte son PCI. Les joueurs devront donc avoir une machine un peu plus puissante pour profiter de la même fluidité... Voilà qui prend le contre-pied de l'objectif "économique" d'Hercules. Ensuite et malgré la compatibilité EAX 1.0 et 2.0, la Muse Pocket USB ne semble pas forcément très adaptés aux dernières productions vidéoludiques. Il n'en demeure pas moins que la qualité du rendu est bel et bien au rendez-vous et qu'en l'état, la Muse Pocket USB peut tout à fait être considérée comme une solution de dépannage pour des joueurs occasionnels possesseurs de portables !


012C000000068514-photo-hercules-muse-pocket-usb.jpg

Une cible un peu floue ?

D'accord, je ne me fatigue pas en reprenant le même sous-titre de conclusion que pour l'article à propos de l'Extigy. Je n'ai certes aucune excuse, mais arguerais tout de même du fait que c'est une nouvelle fois parfaitement exact. Au même titre que l'Extigy, la Muse Pocket n'est pas un produit évident à situer et ce commentaire s'applique en réalité à toutes les "cartes sons" externes. Les performances autant que le confort d'utilisation ne sont pas en cause, loin s'en faut, mais il faut bien admettre que les solutions externes comme la Muse Pocket USB n'ont pas beaucoup d'intérêt par rapport aux cartes son internes telles que nous en avons l'habitude.

Même avec l'utilisation de l'USB2, l'occupation processeur reste plus importante qu'une carte sur port PCI et les utilisateurs qui branchent / débranchent régulièrement leur installation audio ne sont pas légions. On peut donc raisonnablement douter que la Muse Pocket USB, malgré son petit prix, ait un quelconque intérêt pour une majorité de "PCistes". Ne dénigrons toutefois pas ce produit aux nombreuses qualités et l'expérience de l'Extigy nous a montré qu'il existait un réel public pour un tel périphérique. Les possesseurs de portables tout d'abord sont les premiers visés. Même sur les modèles haut de gamme, la solution audio n'est pas toujours de qualité et un produit d'appoint comme la Muse Pocket USB permettra par exemple de profiter d'une installation 5.1 fixe sur laquelle vient se connecter un portable.

De la même manière, on peut très bien l'imaginer comme solution audio d'appoint sur d'autres petites machines qui ont le vent en poupe : les MiniPC. Les machines Shuttle nous ont par exemple régulièrement habitués à de petits parasites en particulier lors de l'utilisation de la sortie casque. Hercules signe ici un produit très homogène, au prix particulièrement étudié et qui n'est vraiment critiquable que sur deux points. L'aspect logiciel tout d'abord est nettement en retrait de ce que la compagnie française a l'habitude d'offrir et c'est en particulier le manque d'options dans les pilotes que l'on regrettera. Enfin, il est compréhensible vu le prix particulièrement bas du produit (environ 60 €) que l'on ne retrouve pas le moindre décodeur 5.1, mais c'est à n'en pas douter un manque qui empêche la carte d'accéder à notre appréciation la plus haute.


Hercules Muse Pocket USB

6

Les plus

  • Fonctionnement très pratique
  • Périphérique très "design"
  • Carte son de bonne facture

Les moins

  • Pas de décodeur DD5.1 ou DTS intégré
  • Offre logicielle limitée

Note globale7

Performances7

Fonctionnalités6

Confort d'utilisation8

Innovation8

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Hercules Muse Pocket USB en test sur Clubic
Encodage DivX temps réel chez Plextor
Disque dur d'un pouce Cornice 2 Go
BatteryMon disponible sur les SPV E200
3 nouveaux sites dédiés au monde des smartphone
Hercules Muse Pocket USB en test sur Clubic
Doom Remake en téléchargement
PC portables Asus série M6N
Teac passe également au graveur DVD 'full 8x'
Disque dur Serial-ATA pour PC portable
Haut de page