Retadup, le botnet géant, a été neutralisé par les cybergendarmes français

Mathieu Grumiaux Contributeur
28 août 2019 à 20h20
0
hacker pirate doigts clavier mac

Ce sont 850 000 ordinateurs infectés qui ont été nettoyés à distance par les actions de la Gendarmerie. Les machines étaient utilisées à l'insu de leurs utilisateurs pour miner de la cryptomonnaie ou dérober des informations à distance.

En début d'année, la société experte en sécurité informatique Avast a informé le Centre de lutte contre les criminalités numériques de la Gendarmerie (C3N) de l'existence de Retadup, un virus sévissant sur des centaines de milliers de machines partout dans le monde.

Une contamination de grande ampleur partout dans le monde

Les utilisateurs, infectés après avoir ouvert un lien douteux envoyé par mail par exemple, ont vu leurs ordinateurs connectés à un serveur distant qui a immédiatement pris le contrôle du système d'exploitation.

Les hackers utilisaient les appareils infectés comme des machines « zombies », afin de commettre des actions illégales comme le vol d'informations médicales ou l'utilisation de ransomwares. Les ordinateurs pouvaient également servir à créer de la cryptomonnaie, sans que leurs propriétaires en aient connaissance.


Une opération de grande ampleur et inédite pour nettoyer les ordinateurs infectés

Les cybergendarmes, en collaboration avec le FBI, ont réussi à détecter le serveur pirate, localisé en Île-de-France, et à le désactiver. Ils sont parvenus également, et c'est une première mondiale, à nettoyer à distance les ordinateurs connectés et à les débarrasser de Retadup.

« On a réussi à nettoyer plus de 850 000 machines », explique Jean-Dominique Nollet au micro de France Inter.

Il a également détaillé la méthode qui a permis de mettre le virus hors d'état de nuire : « Grosso modo, on a réussi à détecter où se trouvait le serveur de commandement, la tour de contrôle du réseau d'ordinateurs infectés, les "Botnet". On l'a copié, on l'a répliqué avec un serveur à nous, et on lui a fait faire des choses qui permettent au virus d'être inactif sur les ordinateurs des victimes ».


Le serveur utilisé par les gendarmes va continuer son action pour procéder au nettoyage des ordinateurs encore infectés et pour le moment non utilisés par leurs propriétaires. Le ou les créateurs de Reatdup sont toujours activement recherchés par les autorités.

Source : France Inter
16 réponses
12 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top