TSMC touché par un virus : des retards à prévoir pour le fournisseur d'Apple ?

Par
Le 06 août 2018
 0
tscm.jpg


La Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) a été contrainte de fermer provisoirement ses portes il y a quelques jours, après avoir été touchée par un virus informatique. L'entreprise fournit Apple et son iPhone en composants, entre autres.

La Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) est une firme reconnue dans le secteur des semi-conducteurs. Depuis une trentaine d'années, elle fournit en composants des sociétés comme Apple, AMD, Nvidia ou Qualcomm. Et pourtant, vendredi, la société a informé nos confères de Bloomberg avoir subi une attaque informatique.

Un virus a infecté plusieurs outils de fabrication, dans plusieurs de ses usines, dont la fermeture préventive a heureusement rapidement été décidée.

La TSMC, unique fabricant du principal processeur d'iPhone


C'est un accroc dont la TSMC aurait bien aimé se passer. Après l'attaque dont elle a été victime ce week-end, la société taiwanaise a su prendre les bonnes décisions. Ce lundi, si plusieurs usines ont pu reprendre leur activité, d'autres resteraient encore closes, les experts indiquant que le degré d'infection varie en effet d'une usine à l'autre.

Du côté du fabricant, on affirme que le virus n'a pas été introduit par un pirate informatique. Ce n'est en tout cas pas la première fois qu'il est touché par un virus, comme l'indique sa porte-parole Lora Ho : « TSMC a déjà été attaqué par des virus, mais c'est la première fois qu'une attaque de virus affecte nos lignes de production. »

La TSMC demeure aujourd'hui l'unique fabricant du principal processeur embarqué sur l'iPhone. On ignore si la production des puces des mobiles Apple a été impactée ou non.

La cybercriminalité coûte 600 milliards de dollars par an


Cette attaque est loin d'être un acte isolé sur notre planète. Selon un rapport mondial fournit par McAfee en partenariat avec le Center for Strategic and International Studies (CSIS), la cybercriminalité coûterait près de 600 milliards de dollars par an aux entreprises. Imaginez que cela représente 0,8 % du PIB mondial. Des chiffres qui ne cessent en tout cas pas de gonfler au fil du temps...

Modifié le 06/08/2018 à 12h07
scroll top